• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Keim

Jean Keim

Retraité ancré dans le présent.
Agrégé, pour le moment tous mes organes étant réunis ensembles dans mon enveloppe corporelle. 

Tableau de bord

  • Premier article le 16/07/2013
  • Modérateur depuis le 08/07/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 29 2715 1255
1 mois 0 21 0
5 jours 0 9 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 38 37 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean Keim Jean Keim 23 août 13:55

    @JC_Lavau
    Il n’y a pas que la science qui fasse sens, elle n’est pas tout ce que la vie peut nous offrir de bon et de bien.



  • Jean Keim Jean Keim 22 août 08:22

    Deuxième question à se poser : et la bible, de quels plagiâts tient-elle ses origines ? 


    Le Coran se prétend le parfait achèvement des deux autres religion du livre : la Bible, aussi est-il normal qu’il accolle son histoire à celle des hébreux, ne serait-ce que pour se forger une authenticité.

    Il est à noter que contrairement à ce que vous affirmez, certains personnages du Coran issus de la Bible ont vu leur nom arabisé tel David qui devient Dâwôud ou encore Yeshua (Jésus) qui devient Issa...

    Ces livres et bien d’autres encore, sans aucun doute, ont été écrits avant tout dans un dessein politique et ainsi beaucoup de choses deviennent plus claires comme les visées guerrières conquérantes de l’Islam.

    La bible a été rédigée en compilant des histoires parfois très anciennes comme le déluge, dans le but d’unifier une bande de trublions indisciplinés : les juifs ; de même le Coran avait comme objectif de réunir sous une même bannière des tribus plus ou moins disparates pour en faire une force armée redoutable.


  • Jean Keim Jean Keim 21 août 08:01

    Il est possible que nous allions vers une obsolescence du genre humain, mais le risque n’est pas que nous soyons remplacés par une Intelligence Artificielle qui n’existe pas et n’existera jamais, il est dans le fait que cette prétendue I.A. ne sera capable de s’exprimer qu’à l’intérieur des ses propres limites et que cette limite sera nôtre puisque les machines gèreront notre existence que nous avons accepté de leur confier.

    L’intelligence est sans limite mais une I.A. sera toujours confinée dans un programme aussi ingénieux et évolutif soit-il.
    Nous devrions nous interroger sur ce que pourrait-être l’intelligence, et comme il est impossible de répondre à cette question sans puiser dans notre savoir, il sera plus « intelligent » de se demander plus exactement ce qu’elle n’est pas et tout naturellement nous percevrons que l’intelligence artificielle est plus artificielle qu’intelligente... est artificiel ce qui use d’artifice.


  • Jean Keim Jean Keim 20 août 12:17

    @Amaury Grandgil
    J’ai longemment réfléchi avant de répondre et finalement là aussi,tout est simple, la lecture des Évangiles prend un sens, principalement celle de Jean, le sens est véritablement dans la vie et donc dans les faits et gestes de cet homme appelé Jésus, je ne lui accole pas le titre de Christ, c’est une autre affaire tant ce vocable est chargé de sens, cela dit, pour autant je ne suis pas l’homme d’une religion et donc pas un dévot.

    Jésus était, je n’en doute pas, pleinement ce qu’il disait, voilà encore un sens qu’enseigne les Évangiles.


  • Jean Keim Jean Keim 20 août 08:44

    Quand une personne (non musulmane car c’est la seule qui peut se permettre de critiquer le Coran), cite des versets d’une sourate montrant l’aspect violent de la religion, il y aura toujours un musulman pour rétorquer qu’elle fait une mauvaise lecture et de citer les versets d’une autre sourate qui prouve qu’il n’est question que d’amour ; ainsi suivant qu’une personne est belliciste ou pacifiste, l’interprétation sera différente et cette ambiguïté n’a pas l’air de contrarier les croyants.

    Le problème est que le Coran dit de lui même qu’il est parfait depuis le premier mot du premier verset de la première sourate – sourates qui d’ailleurs ne sont pas proposées dans l’ordre chronologique, enfin passons ! – ce Coran interdit de ce fait toute critique bien qu’il soit le résultat de nombreux remaniements et qu’il ne fasse pas l’unanimité de tout l’Islam.
    Il n’est pas évident pour ces croyants de s’ouvrir à l’idée que ce livre a été finalement rédigé par des hommes, rien que des hommes et ceci probablement dans un but purement politique.
    Pour autant je ne repousse pas l’idée que « Mahomet » ait pu entendre des voix dans une grotte, c’est arrivé également à d’autres personnes.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès