• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Pierre GALLEMAND

Jean-Pierre GALLEMAND

Agé de 59 ans, juriste de formation et passionné de politique et de culture depuis 1970. Animateur de sites et blogs pendant ses loisirs.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/05/2007
  • Modérateur depuis le 01/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 15 316
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean-Pierre GALLEMAND Jean-Pierre GALLEMAND 13 décembre 2010 22:03

    j’apprécie toujours vos analyses - je n’entrerai pas dans le décompte des soutiens et/ou du nombre d’adhérents mais deux points : 1- comment financer la campagne alors que le trésor de guerre de l’UDF n’existe plus 2- comment remonter le manque de présence dans les médias (à titre d’exemple, si vous consultez la page d’actualités de Google, pas de référence spécifique.)



  • Jean-Pierre GALLEMAND Jean-Pierre GALLEMAND 17 mars 2010 20:59

    "Je reste persuadé que notre pays a besoin d’une structure politique démocrate-sociale et écologiste, à laquelle pour l’instant aucune formation politique existante ne peut répondre en totalité. La question est désormais la suivante : Combien de temps prendra ce nécessaire processus de recomposition politique ?"

    Jean-Luc Bennahmias sur son blog !!!!!



  • Jean-Pierre GALLEMAND Jean-Pierre GALLEMAND 19 février 2010 09:54

    à LOKERINO
    j’aime beaucoup le titre suggéré pour l’article, j’en suis même jaloux, c’est vrai que les fondations étaient faibles et qu’il s’agissait d’un château de sable.

    Merci de votre commentaire sur Imhopet : je suis toujours surpris des réactions violentes ici lorsqu’on écrit sur François Bayrou - par contre on peut se demander s’il est tolérable et acceptable cette haine. Heureusement qu’il est au parti démocrate, on ose pas imaginer ses commentaires s’il n’était pas démocrate, tolérant, central...je ne suis pas certain que FB soit sensible à ce type de chien de garde !!!



  • Jean-Pierre GALLEMAND Jean-Pierre GALLEMAND 18 février 2010 21:45

    L’admiration rend aveugle, elle rend l’admirateur stupide Thomas Bernhard



  • Jean-Pierre GALLEMAND Jean-Pierre GALLEMAND 16 juin 2009 00:00

    François Bayrou n’est pas rayé de la carte politique et il pourra certainement être candidat en 2012.

    Est-ce que le temps va améliorer sa situation, faut-il dire, il faut donner du temps au temps ?

    Si cette bavure avec Dany le Rouge avait été commise, il y a 10 ans, les choses auraient été  différentes.

    En 2007, Internet a joué un rôle important aux élections présidentielles et notamment avec les blogueurs du Modem.

    En 2012, la vidéo de la « bavure » de FB tournera en boucle sur tous les sites de l’UMP, du PS (ou de son « successeur »), de l’extrême gauche, des écolos…

    FB n’est pas politiquement mort mais son électorat a découvert un personnage « inhabituel. » - l’électorat de FB dont une partie vient de l’UDF, est un électorat modéré qui préfère les débats d’idées aux débats de personne.

    Quand Ségolène Royal, lors du débat avec le candidat Sarkozy, a perdu pied en poussant une colère, elle n’a pas marqué de point !

    Il a gravement obéré son avenir politique – et puis il serait temps que cesse un peu ce discours du Modem et de FB sur les médias « sont tous méchants avec lui. »

    Il a eu aux élections européennes, une couverture médiatique satisfaisante, pour être franc certains médias semblaient même faire preuve d’une certaine complaisance (dans le style, on ne sait jamais, s’il était élu en 2012)…

    François Bayrou ne sait pas travailler en équipe, il a fatigué de nombreuses bonnes volontés, car tous ceux qui l’ont lâché, n’étaient pas nécessairement des traîtres.

    Mais lorsque l’on ne sait pas écouter, travailler en équipe, c’est un risque à courir.

    Pour finir, sur une note, un peu humoristique : le pronostic vital n’est pas en cause mais l’état de santé politique  est préoccupant.

    Ca se soigne !!! Alors qu’il s’entoure de bons médecins, la convalescence sera longue mais il y a encore de l’espoir !







Palmarès