Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

jeanclaude

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 819 0
1 mois 0 6 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par jeanclaude (---.---.---.96) 14 décembre 2013 13:52

    Je n’ai pas fait attention à l’arrivée de cette nouvelle donne. Mais j’avoue que votre style excessivement baroque ne m’accroche pas. Secondairement, il y a trop de sous-entendus pour un internaute qui ne suit pas en détail ces aventures politiques.

    Sur le fond, d’accord quand vous pointez des célébrités intellectuelles mises en avant.

  • Par jeanclaude (---.---.---.96) 11 décembre 2013 14:02

    Furax, vous connaissez au moins ce dont on parle. Effectivement, il fallait intervenir, même si l’avenir est indéterminé et risqué. Ces peuples non pas encore intériorisé, mains que dans d’autres états, les réflexes républicains. Et c’est impossible à faire en peu de temps.
    L’analyse simplificatrice de seules « luttes confessionnelles » est soit, un signe de paresse ou de démagogie de journalistes. Soit un détournement idéologique.
    Plusieurs strates de différenciation se cumulent hélas et passent avant la notion (abstraite et occidentale) de citoyen. Je n’y connais rien, mais on peut estimer l’ancienne rivalité nomades/sédentaires, souvent équivalente à la race ou à la religion. L’opposition ville/campagne. Les régions ayant bénéficié de la manne du gouvernement au pouvoir et celles ayant été négligées. Les zones effectivement contrôlées, plus ou moins administrées par un gouvernement central au sens de nos démocraties occidentales et état moderne.
    Avec en plus, des réactions de groupe plus que d’individus ; richesse en temps de paix, en assurant une réelle solidarité ; danger en cas de troubles car emportant toute appréciation objective de la situation.

  • Par jeanclaude (---.---.---.96) 8 décembre 2013 13:46

    Il n’y a rien de consistant dans votre article.

  • Par jeanclaude (---.---.---.96) 7 décembre 2013 18:09

    Utile de pointer cette inattention des socialistes dominants et gouvernants vis à vis des catholiques pratiquants. Il doit aussi y avoir des électeurs traditionnellement socialistes dans la France profonde qui n’approuvent pas.
    Pour faire moderne, comme dans d’autres démocraties anciennes, on y a donc été pour le mariage pour tous.

    Plus généralement, une partie de l’élite pensante socialiste refuse de regarder pragmatiquement comment se comprend et se vit une religion donnée aujourd’hui. Si celà avait été le cas, ils n’auraient pas rèvé depuis 30 ans qu’on peut rester musulman avec une seule croyance privée, sans culte. Le traitement de ces populations mal accueillies et confinées dans des cités aurait peut-être pu se faire à temps, en vue d’une intégration laissant une place à la religion. Et à une religion « européenne » émancipée du traditionnalisme. Aujourd’hui il est certainement trop tard.

    De même, avec le stéréotype croissant que tout ce qui est chrétien n’a plus de raison d’être examiné de prêt, les socialistes se privent d’idées et de conceptions sociétales judicieuses. Entre le discours qui veut maintenir l’union de tous les français et les comportements idéologiques et intellectuels, il y a chez eux un décalage dommageable.

  • Par jeanclaude (---.---.---.161) 1er décembre 2013 15:57

    Mme Lipietz explique sur son blog qu’en l’espèce elle a dû choisir entre être une bonne juriste ou une bonne politique.
    Elle a choisi d’être une bonne juriste, afin de rester crédible pour la session consacrée à la Loi d’orientation agricole, début 2014. Où cette question devra recevoir une réponse dans le sens des agriculteurs, comme le proclame le gouvernement.

    Je ne suis ni un spécialiste de ce dossier, ni un proche des écologistes. Mais je soutiendrai plutôt notre sénatrice. La politique dans nos deux assemblées nationales a ses formes et ses créneaux. Il faut faire avec. Espérons que le risque qu’elle a pris est le bon.

    Les Verts perdent effectivement beaucoup de leur crédibilité en s’occupant en priorité de choses qui ne sont pas de l’écologie.
    Mais je vois dans les autres associations intervenant sur ce dossier autant de gribouille, d’interventions intempestives plus dictées par la passion de leurs convictions que par une stratégie de résultat dans l’évolution de notre législation.
    Dommage.
    Et dire que sur Agoravox on fait encore une place régulièrement à un rédacteur qui plaide pour la démocratie directe. Toutes les lois, on les soumet par referendum à tous les citoyens. Ahurissant.







Palmarès