Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

jeanclaude

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 847 0
1 mois 0 10 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • jeanclaude (---.---.---.19) 23 janvier 17:37

    Tout à fait d’accord avec vous. Il y a bien des sujets plus importants à traiter.

  • jeanclaude (---.---.---.19) 23 janvier 17:30

    @Thomas_OK

  • jeanclaude (---.---.---.19) 23 janvier 12:03

    Pouvoir critiquer une religion, à savoir ses dogmes, croyances et pratiques tout en respectant ses adhérents n’est pas réservé à l’athéïsme, comme vous le dites dans votre dernier paragraphe. Il se fait par tous ceux qui ne partagent pas cette religion.
    L’achoppement de l’islam, c’est qu’une autocritique argumentée et légitimée, au sens occidental et ses racines grecques, n’est pas encore d’actualité (le sera-t-elle un jour ?). A la différence d’autres religions (je pense au christianisme, à l’hindouïsme, au bouddhisme, par exemple).

  • jeanclaude (---.---.---.19) 23 janvier 11:50

    Article de tendance rouge vif.... Et le classique, « si ça ne marche plus, c’est la faute aux autres... ».

    Analyse légitime, même si je ne la partage pas. Avec le défaut majeur de tenter de dégager l’avenir avec les schèmes du passé. Et ne me dites pas que je suis sous aliénation impérialiste. Vous avez un problème épistémologique. Il y a pourtant assez de chercheurs universitaires ou affiliés, de toutes tendances politiques, pour éclairer un peu la situation actuelle, complexe et difficilement déchiffrable. Car il y a de nouvelles variables, par exemple : coexistence en France des « nationaux traditionnels » et du « peuple des banlieues peu européanisées » - interrogation sur l’utopie d’une société de plein emploi avec les évolutions techniques émergentes (internet, automatisation des tâches par l’informatique, la progression des robots intelligents, entre autre).

    A rester dans le seul paradigme politique pour expliquer laisse un sentiment d’incapacité à saisir les ressorts essentiels de nos difficultés.

  • jeanclaude (---.---.---.218) 14 janvier 13:10

    @Daniel Martin
    Vos observations sur le catholicisme français ne voient qu’une partie de la réalité. Le prêtre lyonnais est un traditionnaliste imbécile (il y en a partout) ; il ne représente pas grand chose de cette confession (soit dit en passant il y aussi des chrétiens protestants en France). Ce n’est pas le thème principale de votre article, mais cette présentation est bien partielle. Vous auriez aussi pu parler de ce que depuis la guerre de Syrie, nous les catholiques prions régulièrement pour la paix et que les dirigeants de l’état soient responsables et soucieux du bien commun. Les actions sociales, caritatives, pour le développement relevant d’associations de la mouvance chrétienne sont aussi une réalité, que ce soit en France ou à l’étranger. Elles sont toujours respectueuses des personnes.
    Ceci dit, la question de savoir si un état doit tenir compte de ses forces vives, sous une forme ou une autre, et avoir des rapports avec elles, reste ouverte. Vous constatez comme moi qu’on prend à l’heure actuelle bien souvent plus de considération pour les musulmans que pour les religions « du pays ». Qu’on en prenne c’est bien, mais je ne connais pas beaucoup d’états ou de nations qui ont un tel problème avec leur passé que la France ; au point d’occulter une partie de ce qui a contribué à forger l’état d’esprit national.
    Les Lumières se sont développées dans un pays chrétien, et pas en terre d’islam ou en terre hindoue ou en terre arborigène. Ce n’est certainement pas le fruit du hasard.







Palmarès



Agoravox.tv