• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jibooo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • jibooo 29 novembre 2009 15:58

    Propos du professeur Jean-Philippe Derenne. Cet ancien chef du service de pneumologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris recueillis par Le Monde :

    "L’efficacité de la vaccination est-elle remise en cause ?
    Non, car le vaccin de la grippe est dirigé contre les protéines de surface du virus qui, elles, n’ont pas muté contrairement au génome. Le vaccin peut donc toujours empêcher le virus de pénétrer dans les cellules de l’organisme pour se reproduire.« 

    Loin de moi l’idée de dire que mes connaissance en biologie et en virologie dépassent celles d’un chef de service d’un des plus grand hôpitaux de France ... néanmoins...
    Toute personne ayant étudié (en classes préparatoires bio ou à la faculté ou même ... au lycée...) le fonctionnement des virus, la citation du Pr Jean-Philippe Derenne tient du pur non sens...

    En effet, la grippe comme tous les virus qu’ils soient rétrovirus, virus à ARN/ADN ... se propagent de la manière suivante :

    - fixation sur la cellule hôte

    - Passage du matériel génétique du virus dans la cellule hôte

    - Traduction rapide et non contrôlée du matériel génétique du virus dans la cellule pour »creer« de nouvelles copies du virus (virions pour être plus préçis) en »piratant« le système d’expression génétique de la cellule.

    - Sortie des nouveaux virions de la cellule hôte suite à sa mort (généralement) puis infection de nouvelles cellules

    et ainsi de suite

    Comme ceux qui ont suivi ont pu le comprendre, le virus (dans son intégralité) se multiplie grâce au code génétique qu’il contient, et c’est là que l’affirmation du Monde est ridicule..

    Sachant que la »forme« des protéines de surface du virus est bien évidemment codée par son code génétique ... pour que le vaccin ait encore un effet, ce qu’il faut donc c’est que la mutation n’ait pas eu d’influence sur le gène codant pour la protéine de surface.... et une mutation du génome peut bien évidemment entrainer la modification de ces fameuse »protéines de surface« 

    Bref quand à 22 ans quand on arrive a trouver des propos officiels de la part d’un professeur émérite complètement ridicules et manquant cruellement de rigueur scientifique ... on a pas trop trop envie de se faire injecter du mercure en intraveineuse parceque un tel l’a dit !

    Ce qui n’empêche d’ailleurs pas ce cher professeur de conclure (toujours dans l’article du Monde) : »Ces nouvelles mutations doivent au contraire inciter tous les Français à aller se faire vacciner, avec adjuvant.« ... (citation non modifiée et réellement juste à la suite de la première voir : http://www.lemonde.fr/epidemie-grippe-a/article/2009/11/27/ces-mutations-du-virus-h1n1-doivent-etre-prises-tres-au-serieux_1273259_1225408.html). J’ai honte pour lui.

    En tout cas professeur de medecine d »un grand hopital français ou pas ... je peux vous dire qu’avec une phrase pareil dans une dissertation de bio aux concours Agro-Véto ... il serait pas allé loin notre ami Jean-Philippe Derenne...

    A bon entendeur

     







Palmarès