• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jimd

Jimd

formation d’economiste en france et au canada professeur d’economie en universite pendant quelques annees ingenieur financier travaillant dans la finance et l’informatique
centres d’interet : economie, environment, finance, international ....
http://jimdi.blogspot.com/

Tableau de bord

  • Premier article le 03/05/2007
  • Modérateur depuis le 11/05/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 420 563
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jimd Jimd 2 mai 2007 10:01

    @Seb59 je ne souscris pas a l’argument de la collusion et des amitiees entre etat et constructeur. certains constructeurs innove dans ce domaine et le moteur de certains modele se coupe a l’arret, automatiquement. Je pense qu’il faut associer les constructeurs de facon la plus constructive possible a l’elaboration de solutions ecologiquement viables. Si il y a un marche, des debouches ils adhereront.



  • Jimd Jimd 2 mai 2007 09:57

    @lerma quel rapport avec les elections ??? pourquoi ces sarcasmes... circuler librement : prennez le bus ou le metro ! ces mesures sont prises pour liberer la circulation des transports en commun. La voiture n’a pas forcement sa place en ville, ou du moins, le partage de l’espace avec les pietons et les modes de transports collectifs est un sujet de debat qui merite mieux que quelques sarcasmes manicheens.



  • Jimd Jimd 23 avril 2007 16:00

    entierement d’accord avec Calmos.

    et en plus du taux de participation, je pense que 12 candidats ... cela represente une certaine diversite !



  • Jimd Jim 19 avril 2007 20:19

    ok mais dans ce cas, si sur l’axe des abcisses vous mettez le chomage, vos courbes sont alors fausse. en effet la variable ne peut etre qu’une quantite offerte ou demandee vu la forme de vos courbes et la description donnee. si vous mettez le chomage en horizontal alor les courbes ne veulent plsu rien dire car elles representent une quantite de travail offerte ou demande en fonction du salaire, l’equilibre un situation ou il n’existe aucun chomage involontaire. encore une fois les mesure bayrou sont des chocs sur les entreprises qui embaucheraient plus a salaire donne, donc un deplacement vers la droite, pour les deux mesures de la courbe ayant un pente negative. je comprend votre soucis de vugarisation mais il me parait important d’avoir une analyse correcte.



  • Jimd Jim 19 avril 2007 11:13

    Merci pour votre article. Mon commentaire se porte sur votre analyse, non pas sur le fait que le modèle soit ’simple’ car c’est nécessaire mais sur l’impact des mesures sur les courbes. Si je comprends bien, dans votre modèle La courbe de demande dans le modèle est la demande de la part des employeurs. La courbe d’offre est l’offre de travail des travailleurs. (ce qui est standard en économie et oppose aux termes utilises dans la vie courante).

    un premier problème : l’axe des abscisses devrait être une quantité de travail et non pas ’chômage’ car les entreprises et les travailleur font un choix de quantité de travail demande ou offert en fonction du prix (le salaire). le chômage n’est qu’une conséquence d’un déséquilibre comme vous le décrivez bien dans le modèle d’un prix plancher (le smic). Prix plancher entraîne un déséquilibre avec

    Pour les deux mesures du candidat Bayrou il y a un mouvement de la courbe d’offre.
    — Tout d’abord vous indiquez d’abord un déplacement de la courbe d’offre vers la gauche et ensuite vers la droite pour la deuxième mesure. Leur effet combine devrait donc être nuls ou impossibles a déterminer. les deux déplacement, opposes, ne peuvent pas entrainer un baisse du chomage.

    Enfin, et fondamentalement, selon votre analyse est erronée : ’’L’employeur dépensant moins par emploi, il sera incité, pour maximiser sa rentabilité, à embaucher pour un salaire un peu plus élevé, ce qui correspond à un déplacement vers le haut de la courbe d’offre’’ dans ce cas l’effet n’est pas sur la courbe d’offre mais sur la courbe de demande qui se déplace vers la droite. Je suis d’ accord avec vous, cela réduira le chômage mais par un effet de demande. De même : «  »Ce qui signifie que pour une micro entreprise, le coût réel d’embauche d’un travailleur baisse fortement, ce qui entraîne, toujours dans un but de maximisation du profit, une augmentation de la demande de travailleur/de l’offre d’emploi«  » il y a encore une confusion offre/demande. la forme de vos courbes et vos explications indiquent que l’offre vient des travailleur et la demande des entreprises. C’est donc la demande qui se déplace vers la droite et le chômage qui baisse.

    Je suis donc d’accord avec vos conclusions sur la baisse du chômage dans le cadre du modèle simplifie avec les propositions Bayrou, mais il faut retravailler le corps de vos explications. Cordialement

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès