• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jmarc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jmarc 26 février 2009 15:36

    Y a pas le volcan de la soufrière sur un string, mais quand même, il me semble voir une image de plongée sous-marine dans les fesses d’une des femmes.

    Est-ce, ce qu’on appelle (par métaphore ou métonymie) un "leurre d’appel sexuel" ?




  • jmarc 19 février 2009 15:42


    Je lis votre article (celui du think tank libéral auquel vous êtes affilié ?), et constate que les syndicats ne sont pas financés par l’Etat, mais seulement en partie par l’état. De même on ne s’accorde pas sur le terme "monopole" : il y a bien plusieurs syndicats en France et tous n’ont pas la même sensibilité. Mais passons sur votre présentation partielle car partiale. 

    Je maintiens que votre article est une pure farce, qui mêle le péremptoire (ah, l’Etat providence...) au grand guignol : le rapprochement des manifestants avec ceux de l’Algérie française est une aberration sociologique ou/et une provocation puérile.

    Je susi prêt à entendre les arguments libéraux, ne suis pas d’accord mais respecte l’opinion, cependant cet article fantaisiste et caricatural dessert votre cause...





    .






  • jmarc 19 février 2009 03:17

     
    Deux millions de manifestants peuvent-ils se tromper ?
    Le rédacteur d’un article, lui, le peut !


    - Les syndicats financé par l’état ? Ah oui ? Si c’est vrai, prouvez-le !

    - Monopole de représentativité ? Avec le nombre de syndicats qui existent en France ? Qui n’est pas représenté ? Et s’il ne l’est pas, pourquoi, il ne fonde pas un syndicat ?

    - Il y a des chômeurs syndiqués.

    Mais il ne s’agit que des grossières erreurs du chapeau de l’article. Là n’est pas le fond du problème, comme vous dites.

    Quel aveuglement (volontaire ?) de dire que "l’Etat providence se fissure" alors que les économies qui connaissent les plus grands impacts de la crise (US, Grande Bretagne, Espagne) sont ceux qui ont le plus versé dans le libéralisme. Quant à comparer les manifestants à ceux de l’Algérie Française, ça serait insultant si ce n’était pas - je m’en excuse - d’une ânerie abyssale.

    Non, j’allais m’énerver, mais je me rend compte que vous devez être un farceur de gauchiste, un de ces alter-mondialistes, peut-être même un de ces trotskystes qui tente de faire passer les libéraux (auxquels on est cependant en droit de demander des comptes) pour plus bornés, idiots et cuistres qu’ils ne le sont... 










  • jmarc 18 février 2009 21:13

     
    J’insiste un peu, mais les entreprise FONT aujourd’hui du chantage organisé...
    De fait, il me semble que vous avez une conviction, que je respecte, mais pas beaucoup plus que ça ?
    Cependant, si nous divergeons sur l’analyse, pour aller dans votre sens, je comprends et partage votre inquiétude que les pays jouent les uns contre les autres et plus globalement que la situation s’envenime. Mais ceci pourrait aussi venir d’une révolte sociale...





  • jmarc 18 février 2009 20:42

     
    Donc si on renonce à l’argument historique un peu trop rapide, il reste :


    - celui de "tricotage" des productions localisées par les multinationales dans différents pays.
    Je ne nie pas que la réalisation est complexe, mais on pourrait imaginer taxer différemment les différents sous-éléments du produit final.
    Il y a probablement quelque chose à contrôler dans le processus de délocalisation au sein des multinationale (je suis salarié d’une d’entre elle).


    - celui de produits fabriqués uniquement en Chine. A ce propos, je constate que ces délocalisations concernant la haute technologie correspondent souvent à une obéissance dogmatique aux desiderata de l’actionnaire plus qu’à une réduction effective du coût.
    J’ai peu de doute qu’en taxant très raisonnablement ces produits nous soyons en capacité d’en construire de semblable en Europe par exemple pour un prix tout à fait concurrentiel.












Palmarès