• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JMBerniolles

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/01/2011
  • Modérateur depuis le 03/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 2526 1441
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 114 111 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • JMBerniolles 8 juin 10:12
    Pourquoi présenter cette attitude de mépris et d’impunité du monde politique comme un ca particulier ?

    Il est important de situer le contexte local.

    Cela concerne une circonscription de Manosque, dans le périmètre Forcalquier Manosque exactement, qui se situe dans une Région, le Val de Durance, particulièrement meurtrie par les conséquences des politiques néo libérales : liquidation de l’Industrie, mort lente de l’agriculture et de l’élevage (la majorité des moutons abattus dans les abattoirs régionaux viennent de Nouvelle Zélande) et la réintroduction irresponsable du Loup perturbe dramatiquement la gestion des troupeaux).... Le bâtiment marche à peu près à cause de la spéculation immobilière (globalement à ce niveau le mécanisme est comme suit : on pique les terres aux paysans, on donne les projets aux promoteurs immobiliers et les Banques concèdent les prêts. Au final c’est le locataire qui paie un loyer cher, disproportionné par rapport aux salaires pour le profit des précédents). L’activité principale est maintenant constituée par les services et le commerce. Avec une administration assez lourde. Par exemple la Mairie de Manosque est un des plus gros employeur local. Effet pervers du clientélisme qui est la seule ligne politique des élus de la région. Disons que l’on file tout droit vers une économie de pays sous développé.... Le taux de chômage y est le plus élevé de PACA.

    Socialistes et Républicains se partagent les responsabilités. Plutôt les socialistes avec le parrain Bianco, qui a regardé sans aucun sentiment la dégringolade de la ville de Digne, plus forte que celle des autres, en particulier avec le refus de réaliser une vingtaine de km de voie rapide pour désenclaver cette ville.

    On est en plein dans la démagogie « écolo » façade d’une politique néo libérale extrême.

    Un élément fort sur le plan économique et sur l’emploi est le centre d’études nucléaire de Cadarache. Ouvert et rapidement en service dans les année 60, il a apporté développement économique, emplois diversifiés, retombées industrielles et informatiques locales... C’est un élément type de ce que la Région devrait développer. Un centre de Recherche. D’autres thèmes trouveraient leur place : matériaux, biologie.... Le recul a montré que l’impact sanitaire des activités de Cadarache, - c’est surtout le personnel qui est concerné, il n’y a pas de vraies menaces extérieures- était complètement négligeable. 

    Aucun des responsables politiques locaux ne défend ce Centre à l’importance cruciale donc, alors qu’il est frappé par la politique anti nucléaire et la dégradation de notre recherche.

    Par contre il se sont précipités pour défendre, sans comprendre, le projet ITER, dirigé par des japonais et dont les retombées locales sont plus nocives (impact immobilier) qu’autres choses. Ce projet dirigé à Barcelone a aussi permis la mise en œuvre pratique de la directive Bolkenstein.

    Des responsables politiques incompétents et opportunistes couvrent donc, ici, une politique néo libérale extrême. Dans la circonscription citée, nous avons la candidature Castaner, l’archétype du social démocrate opportuniste prêt à tout. Dont la duplicité sur des dossiers comme celui des 8 lits de réanimation à créer à l’Hôpital de Manosque est bien connue.


































  • JMBerniolles 5 juin 10:49
    On peut résumer l’arnaque du COP21 par la constitution d’un fond de 100 milliards de dollars sur le dos des peuples pour financer des intérêts privés, gros et toujours les mêmes.

    Il est à noter également que le business vert sert aussi au blanchiment de l’argent de la drogue et autres...  

  • JMBerniolles 5 juin 10:35
    Cet article est typique de la manière dont les questions relatives au Climat sont traitées.

    Alors que le sujet est scientifique à 99% (pour le reste il est évident qu’il y a des implications politiques et économiques) on le place totalement sous l’angle politique. Comme le fait l’auteur.

    Or ce qui est lié au climat, qui marque déjà une certaine confusion puisque l’on ne s’exprime pas dans un contexte scientifique, est généralement placé sous les thèmes du réchauffement climatique (qui a une définition scientifique largement ignorée par ceux qui font de longs discours sur le Climat, qui est l’augmentation de la moyenne des températures à la surface du Globe terrestre mesurée à l’aide des stations météos et, depuis les années 70, par des mesures satellitaires) ou du changement climatique (terme adopté par l’Académie des Sciences en 2010).

    Et dans la mesure où l’on note un réchauffement (ce qui a été vrai des années 70 à la fin des années 2000) ou un changement climatique (il y a eu continuellement des changements climatiques sur la terre) la question est de savoir si cela est du aux quelques ppm de Co2 que génère l’activité humaine ou si cela a d’autres causes.L’ Hypothèse Co2 anthropique . La variation du rayonnement solaire effectif sur la terre étant évidemment la cause la plus claire à envisager.

    L’Hypothèse du réchauffement anthropique a été largement développée sur le plan des sciences du climat dans les années 80/90. Son apothéose, si j’ose dire, est la courbe de Mann, en forme de crosse de Hockey, qui matérialisait l’envol calculé de la moyenne des températures à la surface du Globe terrestre suivant les prévisions basées sur l’hypothèse du Co2 anthropique.
    Cette prévision s’est révélée totalement fausse. C’est pourquoi en 2010 l’Académie des sciences, malgré le lobbying forcené des tenant de l’hypothèse Co2 anthropique, Bard, Masson-Delmotte, Jouzel ....  parle de changement climatique et non de réchauffement. Depuis 1998 (où il y a eu un El Nino (soit + 0.2 ° c sur la température moyenne terrestre) nous nous trouvons sur un plateau de températures.

    C’est cela la vérité. Et elle est évidemment connue et analysée par beaucoup de scientifiques du climat dans le Monde. En France le plus sérieux est Vincent Courtillot. et cela lui vaut injures et attaques personnelles. Aux USA le plus connu est un scientifique reconnu du climat, Richard Lindzen. qui a eu aussi le courage de dénoncer l’utilisation de ce problème pour récupérer des fonds pour des Labos. Mais il y en a des milliers de part le monde.

    Ce thème du Climat est exploité politiquement dans le cadre de l’action psychologique du système dominant (justification de l’austérité et des multiples taxes, quotas Co2 (qui ne sont qu’un produit financier supplémentaire), taxe carbone, éco taxes multiples.. ) auprès des populations.

    Bien que l’idée même de voir Hollande réguler le climat soit du plus haut ridicule, la campagne médiatique liée au Co2 anthropique justifie la désindustrialisation, l’austérité,.. et laisse à penser que le gouvernement s’occupe de préserver le bien commun.
    Force est de constater que le conditionnement des gens par les médias et le monde politique (et la partie corrompue du monde scientifique) marche plutôt bien en ce moment.


















  • JMBerniolles 27 mai 13:40

    Avant de se lancer dans le futur il faut bien connaître le présent. La Grèce précède le mouvement. Le pays est dépecé, l’Etat n’existe plus il est sous la direction de Bruxelles et sous tutelle allemande. Avec Macron la France va suivre ce modèle. La gouvernance va prendre un tour de plus en plus autoritaire avec la répression des mouvements sociaux. Des attentats seront organisés avec des individus bien connus des services secrets pour justifier l’état d’urgence.... Ce n’est pas Poutine qui a refusé d’aider la Grèce mais Tsipras qui a trahi et a cédé.


  • JMBerniolles 19 mai 12:07

    Excellent et très opportun article.

    Étonnant comme ceux qui possèdent un beau cerveau s’applique à ne pas l’utiliser en dehors de leur domaine d’activité...

    Cette œuvre a été rapidement marginalisée, comme l’a pu être « soumission » de Houllebecq, J-C Michéa et son œuvre et même Orwell à qui on refuse la place de visionnaire qui lui revient. Et d’autres que je ne cite pas... 







Palmarès



Agoravox.tv