• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joblebreton

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Joblebreton 21 novembre 2008 11:03
    J’ai injecté il y a deux jours un texte de commentaires sur votre article et le film en question ; je ne le retrouve pas dans la présente série , alors j’insiste un peu car il s’agit de moi et non de Michel Marzin dans le commentaire de KROLICK .

    Article de la Taverne des poètes sur le site Agoravox
     
    Je ne vais pas me cacher derrière mon petit doigt, j’ai assumé la responsabilité du réacteur nucléaire de Brennilis pendant toute sa période de production ; j’interviens dans le film en question .
    Le Poète s’étonne que le service public ne fasse pas plus de place à ce type d’information ; mais on peut aussi s’étonner que le service public soit porte parole d’un militantisme outrancier . Des termes ronflants sont utilisés : « les risques énormes du démantèlement » , « opération à haut risque », « duperie de l’opinion publique », pourquoi une telle agitation si elle était intellectuellement honnête ? pourquoi certains veulent tellement que ces opérations soient catastrophiques ; les personnels qui y consacrent leur carrière sont bien à même aussi de faire la part des choses ! c’était mon cas depuis 1962.
    Problèmes de sémantique : Un militant dira transparence quand l’information va dans le sens de ses convictions et dira propagande dans le cas contraire ; conclusion comment peut-on évoluer ?
    Il faut dans la « transparence » utiliser des mots qui frappent : le réacteur a été arrêté en juillet 1985 parce que cette époque correspondait à la mise en service du programme de plusieurs réacteurs PWR 900 MW ; sur la base des considérations économiques , l’exploitation d’un réacteur de 70 MW électriques demandant autant de moyens qu’un réacteurs de 900 MW électriques, EDF et le CEA ont décidé de programmer l’arrêt, son caractère prototype des années 1960 n’étant plus d’actualité ; il ne s’agit donc pas « de fuites de partout », mais ceci est sans doute utile pour impressionner dans un discours partisan, et malheureusement outrancier. 
    Le militantisme est une bonne attitude ; mais j’y mettrais deux conditions : il doit être honnête autant que possible , il doit accepter l’information contradictoire et de toutes horizons sans a priori .
    Le film de Brigitte Chevet est un film militant pour Sortir du nucléaire ; il est même étonnant que les monteurs m’aient laissé la parole , certes coupée par Bruno Chareyron , qui dans ce type de réunion détient le micro , et les monteurs détiennent les ciseaux ! Ceci étant dit mon argumentation ( servant d’alibi de neutralité au film ) ne peut être entendue , par ce que dans un tel auditoire , des volets se ferment automatiquement à toute argumentation opposée, et même déclanche un urticaire ; je dois dire que Michel Marzin a courageusement et publiquement dit que j’ai exploité cette installation avec le souci constant de la sécurité des personnes et de l’environnement !
    Dans les informations du Poête et le contenu du film, pour faire court, je me contenterai de relever quelques points en appui de mon intervention ici.
    Michel Marzin a pris du grade , il est devenu mon adjoint : en fait il était le responsable de l’équipe qui assurait le chargement et le déchargement de l’uranium dans le réacteur ; au plan technique je n’ai eu qu’à me louer de ses services et il me semble que nous avions de bons rapports humains ; après avoir été CGT-FO , il est devenu CFDT . J e dois dire être surpris quand il évoque « la viande à neutrons » car j’avais une équipe de spécialistes en radioprotection qui avait la charge de tous les contrôles radiologiques pour prescrire les consignes de travail en milieu radioactif , contrôler la radioactivité dans l’environnement ; il s’agissait de personnes compétentes et rigoureuses , toutes CFDT ! je ne puis imaginer qu’ils aient mal fait leur travail , ou subi des pressions de ma part sans réagir ; nous avions CHS et Comité d’Etablissement (voir ci-dessus).
    Dans le film, Michel Marzin agite le spectre mortel du Tritium ; il n’est pas intellectuellement honnête de faire parler des morts , même par allusions , je n’en dirais donc rien ; le Tritium nécessite du matériel spécifique de détection certes, dont nous disposions , et les expositions du personnel , ou les rejets dans l’environnement étaient parfaitement connues et maîtrisés dans le strict respect des normes et autorisations .
    Les techniciens ne peuvent travailler qu’en se référant à des normes et des règlements ; il est de pratique habituelle parmi les militants compétents anti-nucléaire de mettre en cause les normes . Les normes donnent des valeurs à respecter selon les circonstances , elles sont admises internationalement, fondées sur un siècle d’études ; Pierre et Marie Curie s’étaient rendus compte de possibilité de dommages par les radiations dans leurs conditions d’expérimentations et ont engagé dès cette époque, des travaux pour cerner cet aspect de leur découverte . La réglementation, par ailleurs complexe, dit que l’exposition des personnes doit être « aussi basse que raisonnablement possible » ; les militants compétents ci-dessus, se disant indépendants, oublient le « raisonnablement » , développent toujours que ceci veut dire Zéro pour conforter leur idéologie militante – en toute indépendance bien entendu- Il y a un petit problème c’est que la radioactivité naturelle existe , et nous « irradie » et « contamine » en permanence ; les bretons , les zones granitiques pauvres sont les plus servies ( deux fois plus que les parisiens ) ; il faudrait donc si le Zéro était à considérer , évacuer la Bretagne , l’Auvergne etc vers le bassin parisien ; en pratique ceci se fait naturellement pour chercher du Travail comme on disait dans ma jeunesse ! Je suis abasourdi en lisant les commentaires du présent blog d’un « spécialiste » qui voit une différence entre les rayonnements naturels et les rayonnements artificiels ; il a matière, en développant cela, pour accéder au prochain prix Nobel français !






Palmarès