• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jode

Je suis un homme de 27 ans de filière artistique. Malheureusement, je n’ai pas réussi à intégrer le monde si fermé de l’art et suis désormais fonctionnaire de l’administration pénitentiaire et fait un métier passionnant, comme travailleur social, après être passé par de nombreux emplois et avoir été journaliste plus de deux ans. J’ai toujours une passion pour la peinture et la photo (demandez-moi mes sites), sans oublier l’écriture et la lecture... Je suis également passionné de metal extrême et suis encore chroniqueur à ce sujet sur le site Darkmag.net. Je suis autrement passionné par les domaines de l’environnement et l’écologie, ainsi que toute action visant à être le plus naturel possible, mais aussi par la géopolitique, la politique internationale, le Peak Oil, la survie...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Jode 5 décembre 2007 07:45

    Oui, les prisons sont dans un sale état, même si cela s’améliore - j’y travaille comme travailleur social. J’ai lu un paquet de vos commentaires, mais il n’y a pas de solutions miracles. Certains pronent l’enfermement à vie pour les déliquants sexuels, d’autres la guillotine, mais cela est bien complexe : faut-il se montrer inhumain, ou non ? Quant à juger les prisonniers... Je rencontre tous les jours des violeurs, des criminels, des pédophiles, des traficants, des filous, des voleurs de scooter, des escrocs, des dealers, etc, tout cela mélangés. Et je peux vous assurer qu’ils ne rigolent pas et tous aspirent à sortir, c’est humain. Je crois qu’on ne peut pas « juger » par avance quelqu’un déjà jugé par la justice de notre pays tant qu’on ne connait pas soi-même le parcours de vie de la personne mise en cause (souvent, des vies détruites) mais surtout les conditions de vie en milieu carcéral, que l’on y soit passé ou simplement visité.

    Les juges font leur travail, examine, en Commission d’Application des Peines, de gros dossiers de suivi et prennent l’avis de tous avant d’ordonner par ordonnance la permission de sortir, la réduction de peine, la libéraction conditionnelle, etc, demandée par le détenu : travailleurs sociaux, détention, direction, enseignement, formation, travail, santé... Je crois qu’il ne faut pas tomber dans l’extrême, même si cela fait rager j’en conviens.


  • Jode 4 décembre 2007 17:05

    Superbe hommage.

    Il n’y a pas de débat autre à avoir sur cette affaire que celui de la garde en détention ou pas des récidivistes (attention, la récidive n’est pas la réitération, sachez-le ; on peut accommplir deux fois un vol et être alors récidiviste ; on peut voler, puis tuer, on est alors en réitération d’infraction). Les priver toute une vie de leur vie, de leur liberté, est-ce humain ? En tous cas, ni la religion, ni la nationalité n’ont à voir avec l’acte commis...


  • Jode 17 novembre 2007 12:27

    excellent ! merci !


  • Jode 14 novembre 2007 18:49

    Merci pour cet article très instructif.

    je ne comprend pas qu’au nom de l’argent, certains humains s’oublient et n’hésitent pas à réduire l’humanité à si peu de choses. J’ai toujours pensé que les agissements des multinationales, rationalisant l’humain, l’objectivant, en faisant un outil jetable, avaient quelque similitude avec ce qu’ont commis les nazis... Maintenant, voilà une certitude : plus de dignité pour l’être humain à exister pour lui-même. Il est l’objet des dirigeants.







Palmarès