• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joejane

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Joejane 10 juin 2007 18:37

    Par un hasard curieux, j’avais moi aussi simultanément sur ma table de chevet « L’homme révolté » et « American black box », lors de sa sortie. « Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir », dit le proverbe. Dantec utilise la provocation, soit, c’est une méthode qui est malheureusement obligatoire dans le système médiatique actuel. Il faut savoir décrypter, quand on écrit des articles aussi long que le votre, et étayer son propos avec un peu d’honneteté intellectuelle. Le dernier chapitre est encourageant, je vais vous fournir de quoi étayer votre reflexion.

    Tout d’abord, concernant le traité européen, je vous renvoie au passage chez FOG de Dantec et Bayrou, qui ont eu quelques échanges très courtois bien qu’étant tous deux sur la défensive. Je ne rappelerai que ceci, le traité rejeté commençait par « Nous, le roi des belges ... » et était particulièrement imcompréhensible et inapplicable du fait de sa lourdeur. Les deux intervenants étaient d’accord pour demander un texte plus simple, à l’image de la constitution américaine, commençant par « Nous, le peuple ... ». Il est évident que cela serait plus fédérateur. Et que fait notre président « neuf » en ce moment ?

    D’autre part, je vous renvoie à la « confrontation » chez Ardisson de Dantec et Chebel, (allez donc voir sur « you tube »), quiconque sait décrypter une image (« Vie et mort de l’image, une histoire du regard en occident », Regis Debray) comprendra ce qui se passe en direct sur une chaine hertzienne publique. On perturbe la forme du discours pour chercher à en altérer le fond. Idem sur les forums du web. Vous trouverez des illuminés décréter que Dantec est « raciste », « haineux », et qu’il veut « la mort de tous les musulmans ». C’est une distortion grave de son discours. Je vous renvoie au passage ardissonien de Chebel, « Il y a 1 milliard de musulman, et 99% sont des gens pacifiques ». Dantec est d’accord, il leur demande juste de rejeter les 1% qui font le plus de tort à leur foi, en provoquant des évènements qui vont causer des « dommages collateraux » dont les victimes seront comme toujours, des innocents.

    L’oeuvre de Dantec est prophétique, la question n’est pas de savoir si elle est prémonitoire, mais ce que l’on fait de ce « champ des possibles ». Est on condamné à suivre la « voie du lemming », ou peut on essayer la « philosophie de l’abeille » ? Comment protéger la démocratie de la démocratie ? Comment peut-on limiter la casse ? Je vous renvoie à Asimov, « Fondation ». Les visions de Dantec, son intuition, donne des clefs à ceux qui veulent bien se donner la peine de faire un effort pour les décrypter.

    Bien à vous,

    JJ







Palmarès