Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

johnsmith

johnsmith

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 167 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par johnsmith (---.---.---.49) 16 février 2012 13:58
    johnsmith

    Deux fois n’est pas coutume, je plussoie cet article. Merci pour l’info (et pour la concision).


    Il m’aura fallu pour cela oublier cette sempiternelle et agacante liste de « n’oublions jamais » : je rejoins Bullgroz sur ce poit, et sur ce point seulement.

  • Par johnsmith (---.---.---.49) 16 février 2012 13:16
    johnsmith
    Chouette article.

    On pourrait aussi dire que l’internet devient ce que les masses en font ?

    Comparons avec la télé , qui n’est pas comme l’internet un media décentralisé : oublions l’infrastructure, et intéressons nous à la programmation et la diffusion : elle est aujourd’uipour l’essentiel aux mais d’acteurs privés, ce qui n’était pas le cas au départ. Contrairement à la radio, la télé n’est jamais passée par la case « libre », la programmation n’a jamais été l’oeuvre du citoyen lambda.
    Et pourtant on dit déja de la télé qu’on a les progammes qu’on mérite, ceux qu’on choisit...
    A un moment donné, le fric et les annonceurs ont pris une forme de pouvoir sur un ce media, qui avait quelque part un but socio-culturel à l’origine.

    En ce qui concerne l’internet, le citoyen a eu dès le départ tous les moyens d’en faire ce qu’il voulait, dès l’origine Tim Berner Lee ayant fait don du web à l’humanité.
    Sur le web aussi, les annonceurs et les vendeurs sont arrivés. Evidemment.
    Mais là ou je veux en venir, c’est que quelque part, c’est que l’internaute a le choix. Le choix de ce qu’il consomme, et le pouvoir de contribution.
    Et qu’en a t-il fait ? JE veux dire at-on fait globalement un choix culturel ? Je ne crois pas.
    Là ou il consommait du « Rihanna » sponsorisé à la télé, du « Rihanna » au rayon culturel chez Leclerc, l’internaute moyen a téléchargé gratos du « Rihanna » chez mp3quest, edonkey, kazaa, Napster, emule, torrent, megaupload, etc etc.

    Puisqu’il ny’a pas de sortie du système, il est évident que le systeme survit. « Rihanna », elle a des producteurs, qui engagent des frais pour encadrer ce que « ON » continue à consommer.
    C’est que le produit doit être bon, hein, il faut le payer, hein.
    Si les gens font le choix de continuer a bouffer de la merde en la piratant plutôt que de la payer (au lieu de choisir de bouffer autre chose ?), les producteurs de merde vont s’arranger pour faire en sorte qu’elle reste payante et addictive.
    Le systeme aussi, les têtes lui repoussent comme l’hydre !

    Comme à la fin, tout le monde veut des sous, y’a aucune chance pour que ça change.

    L’internet libre, l’utopie , l’age d’oir dont vous parlez, tout cela était, est et restera j’en ai peur réservé aux acteurs avancés du web.
  • Par johnsmith (---.---.---.49) 8 février 2012 16:01
    johnsmith

    un témoin à la solde de l’oligarchie en place,  laquais du système et membre permanent du groupe Bildeberg, parrain de la mafia juive et lobbyiste infiltré du complexe militaro-industriel ?

  • Par johnsmith (---.---.---.49) 8 février 2012 15:11
    johnsmith

    Et aussi :


    Les américains n’ont jamais débarqué en normandie.
    C’est Orson Welles qui a produit ces images de pure propagande.

    Pour la culture générale : 
    - Napoléon n’est jamais allé plus loin que le Puy de Dôme, pour des raisons de dress code.
    - Les arabes ne sont jamais arrivés jusqu’à Poitiers :ils ont été stoppés à la frontière par la barrière naturelle des Pyrénées, de la même façon que le nuage radioactif de Tchernobyl fut bouté hors de France par l’anticyclone des açores, et les allemands humiliés par la ligne maginot.
    - Alexandre ne fut que le minable équivalent d’un burgmeister d’un hameau abritant une tribu de lépreux, constitué en tout et pour tout d’une dizaine de paillottes.
    - Attila ne doit sa légende qu’à l’invention d’un pesticide puissant et remarquable pour son époque.


  • Par johnsmith (---.---.---.49) 3 février 2012 13:55
    johnsmith

    Taverne, la bêtise tranquille.







Palmarès