• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jojjo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • jojjo 25 avril 2007 23:04

    Je vous suis sur votre analyse concernant les volte-face de SR... Pas de suite dans les idées. Elle marche en solitaire faisant fi du parti socialiste. Seule l’intéresse l’opinion des électeurs. Elle l’a dit, ou à peu près. Faiblesse ? pour quiconque, sûrement ! A-t-elle donc tiré ses dernières cartouches ? Je n’en suis pas tout à fait convaincu ! Comme le montrent certains évenements de la journée (sondage et tractations avec Bayrou).

    S’appuyant sur son jury populaire, le programme, à géométrie variable dans un premier temps, navigue dans le vent politicien tel une girouette. Dès qu’on veut aller au fond des choses, elle dit : « Moi, je veux faire de la politique autrement... » En substance : « ne soyez pas pressé, nous déciderons ensemble, le moment venu » Pour quiconque ce non-programme, cette insuffisance de constance, serait un handicap quasi définitif ... Juque là je suis d’accord avec vous. Seulement, ce handicap elle peut en faire un avantage.

    Un avantage, parce que le discours paternaliste est renforcé par une personnalité hors du commun. Cette personnalité est à mon avis constituée de qualités exceptionnelles pour une candidate à l’élection présidentielle :
    - d’abord son look. Femme, elle est et elle le dit... Elle utilise au mieux son physique, son sourire, ses dents blanches, son élégance vestimentaire. Difficile de prendre le risque de la contredire. Son interlocuteur élève la voix ? il est taxé illico de machiste... ah mais !
    - ensuite une puissance marketing hors du commun. Elle manie la PNL avec bonheur, sachant caresser son interlocuteur dans le sens du poil, pour mieux le mettre dans sa poche, pour ne pas dire l’envoûter (regardez ses yeux quand elle fixe). Alors que NS s’agite pour convaincre, SR anesthésie, hypnotise...
    - une volonté exceptionnelle, visiblement elle ne lâche jamais !!!
    - un ego démesuré, à mon avis supérieur encore à celui de NS. Elle répète depuis le début à longueur de discours : « Moi, je veux...., moi, je ferai... »

    Voilà pour ce qui peut la rapprocher du succès... Ce qui peut l’en éloigner c’est encore sa personnalité :
    - si quelqu’un a l’outrecuidance de lui tenir tête, elle perdra ses moyens : colère, mépris, insultes.

    Un tout autre visage apparaît alors, beaucoup moins sympathique ! Quel visage nous montrera-t-elle dans les dix prochains jours ? De celui-ci peut dépendre le résultat.


  • jojjo 24 avril 2007 23:56

    Pas du tout d’accord avec vous.

    Travailler plus pour gagner plus, ça m’intéresse ! Je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de choquant....

    Par ailleurs, Sarkozy s’est visiblement fait avoir. Vous en connaissez beaucoup des « imbéciles » qui claironneraient des certitudes de cet acabit sans être un spécialiste ?? Si c’était le cas, effectivement, il serait plutôt à enfermer qu’à soutenir. Qu’il ait dit, qu’à son avis, une part d’inné était probable, pourquoi pas... j’aurais dit la même chose (sans être un parfait abrûti). Importance de l’inné et de l’acquis dans la violence, l’homosexualité, la précocité (enfants « surdoués »)...

    Le débat est lancé depuis longtemps sans que l’on n’ait rien résolu. Les théories se succèdent et se contredisent. Querelles de philosophes. La carte génétique nous donnera probablement la vérité un jour.

    Bref, votre argumentation est trop partisane et ne démontre rien. Ou plutôt si, elle démontre que Sarkozy vous inquiète, probablement à cause des énormités entendues et lues cà et là.

    Aujourd’hui, en prenant les transports en commun, se trouvaient près de moi trois jeunes tout à fait respectables. Ils s’interpelaient « amicalement » (...) en se traitant de « racailles » ! Si vous étiez dans l’enseignement vous l’entendriez ...tous les jours !

    Mille excuses pour ma critique.


  • jojjo 20 avril 2007 18:56

    Pour moi l’article de départ est excellent par sa modération. Le commentaire de Manuel, anti-sarko, est également honnête.

    Quelle est la part d’inné, quelle est la part d’acquis ... on n’est pas près de conclure ! Rappelons simplement le philosophe Jung : il voit en tout homme viril une part de feminité. Partant de là, par exemple, tout homme hétéro a des tendances enfouies homo, plus ou moins grandes suivant l’individu.

    Il pourrait en être de même pour la violence par exemple : n’avez-vous jamais eu l’envie passagère de frapper quelqu’un qui vous a fait perdre votre sang-froid ? Non ? Alors vous avez de la chance, moi oui ! Et pourtant je suis réputé pour être calme... On qualifie ce comportement de reptilien. Il est dû dit-on à la partie primaire de notre cerveau. Ce qui est sûr c’est que nous ne réagissons pas tous de la même façon.

    Etant donné la non cohérence des idées scientifiques sur des sujets de société aussi graves que ceux évoqués, que l’on adhère donc ou non aux « idées » (? ?) de Sarko sur le sujet me parait plus relever d’une discussion devant un zinc de bistrot que d’un discours politique. Je pense qu’il s’est fait piéger plus qu’autre chose ! Ou bien effectivement il a voulu s’attirer une partie de la population... afin de gagner des voix.

    Si c’était le cas, il faut minimiser car c’est ce que font aussi les autres candidats à la présidence de la république. Seulement ils ne s’attirent pas des commentaires aussi violents et partisans ! Question de personnalité du candidat sans doute !

    Bref, merci à Manuel pour sa modération. Je partage son point de vue. Sauf en ce qui concerne sa dernière phrase, je ne crois pas que Sarkozy soit extrême droite... il recherche seulement des électeurs comme le font Ségolène ou Bayrou.

    Réfléchissons : croyez-vous qu’un président extrémiste pourrait être accepté longtemps par les français ??

    Je suis persuadé que non. Bon vote !







Palmarès