• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Raffaello

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 45 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Raffaello 9 juillet 2012 15:32

    Rien à voir avec le sujet, mais je fait partager cette interview de ce Grand Monsieur

    Une histoire démentielle révélatrice de l’état de délabrement moral
    de notre société


  • Raffaello 9 juillet 2012 15:31

    Rien à voir avec le sujet, mais je fait partager cette interview de ce Grand Monsieur

    Une histoire démentielle révélatrice de l’état de délabrement moral
    de notre société


  • Raffaello 5 avril 2012 21:45

    Oui plein de choses clochent : descriptions de type blanc, corpulent, etc, liens avec Squarcini (il aurait été ds le rôle d « huggy les bons tuyaux »), les cadavres qui disparaissent, les preuves vidéos aussi, l’élimination physique alors qu’il aurait pu être chopé vivant, etc. Comme d’hab la non transparence et le « circulez y a rien à voir » alimentent une paranoïa justifiée : pourquoi nous diraient ils la vérité cette fois ci après tant de mensonges passés. La question mérite d’être posée..

    Après, la plaque c’est une fausse piste, tout malfrat modifie une lettre de sa plaque pour se dissimuler. Je ne vois pas aussi en quoi ces qq meurtres nécessitent une organisation si exceptionnelle, c’est pas le 11 septembre ! Presque tout le monde peut techniquement trouver des armes, un scooter et le faire.

    Enfin bref, c’est pas de sitôt que nous saurons quelque chose de sûre sur cette triste affaire, Mieux vaut concentrer son énergie à essayer de comprendre comment pourrait on peut être un jour gouverner nous mêmes, des gens du peuple, et non pas des riches nantis pervers. Au lieu de jouer à Cluedo sur la toile avec des bribes. A part si une équipe de journalistes honnêtes et motivée se sent d’enquêter de prêt, ou des gens de Toulouse trouver des infos de premiere main : voisins, amis, gens du quartier, policiers, etc. Ils n’ouvriront pas le coffre des archives, ni sur ça, ni sur bien d’autres affaires, c’est à nous de leur arracher la clef.

    @Morice
    Tous ces sites ?? Des crapules d’extrêmes droite ?? ’Fatch’de"con, ils sont nombreux ! Aaaaah les gremlin’s ! ils se multiplient, les petits monstres !!! Faudrait il qu’on s’enterre ?

    Et lui, il est d’extrême droite aussi ???
    http://www.youtube.com/watch?v=M2ADw7hZiT0


  • Raffaello 20 août 2010 02:05

    Apparemment vous non plus n’êtes pas à cours d’arguments, mais sûrement que notre incompréhension provient du fait que nous ne disposions pas des mêmes sources, du même vécu et des mêmes inspirations pour décrypter l’actualité.

    Parlons peu parlons bien. Pareil que vous, j’ai l’Histoire comme passion et je tente de forger mon opinion en puisant à toutes les sources, car même si on peux les trouver contradictoires, on décèle plus facilement les mensonges, les exagérations et les partis pris. Même si j’ai une éducation familiale qui tend à l’extrême gauche et l’écologisme radical (pour faire bref), j’ai jusqu’à maintenant tenté de remettre en question toutes mes certitudes néfastes, tous les tabous et ne pourrait aujourd’hui me reconnaître dans aucune mouvance politique.

    Vous ne me semblez plus un illuminé lorsque vous comparez les conditions de l’ouvrier et l’esclave, même si cela m’a choqué au début, je comprends vos arguments mais :
    1.
    lorsque vous dites "la condition de l’ouvrier européen du XIX° siècle était bien pire que celle de son contemporain esclave dans les plantations de Virginie ou d’ailleurs.« Vous me semblez retourner l’exagération qui est normalement établie dans l’autre sens et vous tombez dans le piège opposé. Le même qui consiste à réviser l’Histoire de la 2de Guerre Mondiale, non pas en rééquilibrant les torts de chaque camp sans aucune hiérarchie, mais simplement en voulant réhabiliter ou défendre l’idéologie des vaincus. C’est à dire, parce qu’Hitler a été diabolisé ou parce que Staline est diabolisé, que leurs crimes ont été exagérés et décontextualisés de tout leur contours historique et des raisons socio économiques qui leur précède, je vais par conséquent les réhabilités et les présentés plus blancs que ce qu’ils étaient. Ces dérives adviennent ds les 2 camps. Ainsi vs passez d’une comparaison qui au final serait peut être légitime à une éxagération en mal de la condition de l’ouvrier et à une exagération en bien de la vie de l’esclave.
    Si ce que vous dites est vrai, l’ouvrier ou le bandit lumpen occidental avait toujours le choix à l’époque d’engrosser les files de n’importe quel pays colonial comme les terre de Cecil Rhode en Afrique ou n’importe quel terre coloniale. C’est d’ailleurs ce dernier qui disait que le colonialisme européen devait utiliser ses classes populaires afin de dépeupler les pays occidentaux d’un surpoids qui entraînerait des crises économiques graves et des possibles rébellions , et par la même occasion de peupler les colonies d’arrivistes assoiffés d’argent et de pouvoir.
    Je vous cite un auteur cubain dont les propos me paraissent justes :

     »Les Noirs furent arrachés à leur continent comme les Blancs, c’est vrai, mais ils venaient sans aucune volonté ni ambition, forcés à abandonner leur tranquillité libre et tribale afin de connaître ici le désespoir de l’esclavage ; alors que le Blanc, qui partait de sa terre en désespoir, arrivait aux Indes dans une culminante excitation d’espérance, transformé en maître puissant. Et contrairement aux Indiens et aux Castillans qui dans leur accablement bénéficiaient de la protection et du confort de leurs familles, de leurs proches, de leurs caudillos et de leurs temples, les Noirs ne purent rien trouver de tout cela. Plus déraciné que quiconque, ils furent entassé comme des bêtes en cage, constamment en prise avec une rage impuissante, constamment épris d’un espoir de fugue, d’émancipation, de mutation, continuellement pris d’une angoisse défensive, forcés à l’inhibition, la dissimulation et l’acculturation face à un monde nouveau. Depuis des continents d’outremers et soumis à de telles conditions de déchirement et d’amputation sociale, année après année, siècle après siècle, des milliers et des milliers d’êtres humains furent ramenés à Cuba. Bien qu’il faille tenir compte d’un degré plus ou moins élevé de dissociation, voilà comment les Noirs comme les Blancs vivaient dans ce pays. Tous, ceux d’en haut comme ceux d’en bas, convivaient dans un même climat de terreur et de violence : terreur du châtiment pour l’opprimé, terreur de représailles pour l’oppresseur. Tous étrangers au cadre de la justice, étrangers à une tentative de conciliation, étrangers à eux-mêmes. « 

     
     »Effectivement ,la comparaison entre pieds-noirs et harkis d’un côté et noirs et arabes de l’autre est tout à fait malvenue. Les premiers ont enrichi et développé des contrées vierges voir malsaines au péril de leur vie tandis que les seconds dans le meilleur des cas sont arrivés dans des pays sécurisés qui avaient besoin de bras ,qui les rémunéraient ,dont ils bénéficiaient du système de soins sans préjudice de leur ancienneté d’arrivée et dans lequel leurs enfants pouvaient aller à l’école plus sûrement que dans leur pays d’origine.« 

    Ce qui me déplaît dans votre argumentaire c’est que tout en critiquant les religions monothéistes vous vous faîtes le porte parole d’une autre religion qui est la cause même de l’état du monde actuel que vous semblez critiquer : la religion des pseudos lumières que nous aurions apportés à l’humanité et aux autres barbares, vous avez un argumentaires très tranché civilisé/barbare qui n’a d’égale selon moi que les petits manuels pro colonialistes du XIXème siècle, comme si avant la France, l’Algérie était un désert malsain peuplé de gens qui pour communiquer poussait des grognements. Ce type de propos, à moi, me fait flipper. Il faut peut être que vous lisiez aussi la littérature historique africaine de certains Chekh Anta Diop ou d’autres, pour peut être vs rendre compte que l’Histoire est un cycle et que ts nos enseignements, de la Grèce antique, à Rome, à la Renaissance sont parvenus jusqu’à nous grâce à la transmission historique de nos frères Noirs égyptiens, et que ces derniers, même si pourvus d’une civilisation hautement développée n’ont pas pour autant massacré, ni coloniser la terre entière pour imposer leurs certitudes. Ils ne pratiquaient pas l’esclavage malgré les mensonges répétés dans l’Ancien Testament.
    Pour vôtre affirmation sur les religions justement, je pense un peu comme vous, en fait je pense que les 3 religions monothéistes renferment tout autant les germes de la théologie de la domination qui ns opprime que les outils pour fabriquer une théologie de la libération pour la contre carrer, il suffit de ne tomber dans aucun dogmatisme et de lire les révélations comme ce qu’elles sont des tentatives de traductions de ce qu’un homme à tel moment de l’Histoire croit avoir compris du Mal et du Bien sur cette terre, suivi d’un aménagement de ces révélations selon les besoins géopolitiques du moment pour asseoir sa domination. J’aimerai en savoir plus sur l’origine des monothéismes afin de comprendre les filiations entre religion égyptienne et judaïsme, puis 
    judaïsme et catholicisme etc.. parce que je pense que même si elles descendent l’une de l’autre elles marquent des points de rupture philosophiques qui sont à l’origine de bien des conflits passés et à venir. Pour casser un peu vos préjugés un peu racialiste vous devriez aller voir un peu les discussions sur certains forum d’Africamaat, de haute teneur philosophique parfois, qui pourrait peut être vs empêcher certains raccourcis faciles sur les Noirs français.

    Vos propos sur la valise ou le cercueil me dégoûtent, si certains délinquants doivent être jugés pour ce qu’ils sont, ce qui est sûr c’est que la délinquance et l’inadaptabilité se développe sur le terreau du racisme, de la discrimination et de la misère sociale, ainsi que du fort mauvais exemple des élites sur les jeunes. La domination du matériel sur tout le reste, le fait qu’on nous apprend tous jeunes que rien ne fait un homme à part le nombre d’Euros et le nombre de zéros fait en sorte que les petits noirs et les petits arabes français ont en réalité les mêmes problèmes à résoudre que les autres français, et en continuant de piller l’Afrique à travers les qq clans Pasqua, Bouygues ou autres, sans que le peuple français ne bronche, fait en sorte que les noirs ne veulent pas être patriotes, tout comme le viol du Moyen Orient et tous les préjugés mensongers sur l’Islam dévient les jeunes arabes français d’une entente avec le reste de la population. Toutes les conditions sont là pour diviser pour régner, la stratégie d’une clique malfaisante, et malgré votre intelligence qui me semblé très élevée, le fait que vous tombiez dans le piège du pouvoir m’attriste. Car, vous, qui me paraissait assez enclin vers la droite dure, qu’est ce que vous proposez, qu’on en vire ? Que l’on stoppe l’immigration illégale pourquoi pas, mais essayer de virer des français à part entière parce que vs ne les considérez pas assez à votre goût, ou qu’ils ne seraient pas prêts à faire la guerre contre leur pays d’origine, c’est en appeler à la guerre civile, vraiment. C’est très très sale, c’est lâche et c’est bas ! Alors que la France est pour beaucoup d’entre eux leur seul pays, car ils sont considérés comme des étrangers lorsqu’ils vont en vacances là bas..

      
     »ce qui est incontestable, c’est que l’Occident envahit tout ; son action s’est d’abord exercée dans le domaine matériel, celui qui était immédiatement à sa portée, soit par la conquête violente, soit par le commerce et l’accaparement des ressources de tous les peuples ; mais maintenant les choses vont encore plus loin. Les Occidentaux, toujours animés par ce besoin de prosélytisme qui leur est si particulier, sont arrivés à faire pénétrer chez les autres, dans une certaine mesure, leur esprit antitraditionnel et matérialiste ; et, tandis que la première forme d’invasion n’atteignait en somme que les corps, celle-ci empoisonne les intelligences et tue la spiritualité ; l’une a d’ailleurs préparé l’autre et la rendue possible, de sorte que ce n’est en définitive que par la force brutale que l’Occident est parvenu à s’imposer partout, et il ne pouvait en être autrement, car c’est en cela que réside l’unique supériorité réelle de sa civilisation, si inférieure à tout autre point de vue. L’envahissement occidental, c’est l’envahissement du matérialisme sous toutes ses formes, et ce ne peut être que cela ; tous les déguisements plus ou moins hypocrites, tous les prétextes ’moralistes« , toutes les déclamations »humanitaires", toutes les habiletés d’une propagande qui sait à l’occasion se faire insinuante pour mieux atteindre son but de destruction, ne peuvent rien contre cette vérité, qui ne saurait être contestée que par des naïfs ou par ceux qui ont un intérêt quelconque à cette oeuvre vraiment « satanique », au sens le plus rigoureux du mot.
    (Satan, en hébreu, c’est l’« adversaire », c’est-à-dire celui qui renverse toutes choses et les prend en quelque sorte à rebours ; c’est l’esprit de négation et de subversion, qui s’identifie à la tendance descendante ou « infériorisante », « infernale » au sens étymologique, celle même que suivent les êtres dans ce processus de matérialisation suivant lequel s’effectue tout le développement de la civilisation moderne.)
    (...)
    René Guénon
    « La crise du monde moderne » -éditions Gallimard-1945.


  • Raffaello 18 août 2010 19:09

    @Pierpaolo

    Chiudi il becco invece di sparare cazzate ! Et d’écouter un jeune post pubaire balancer des conneries qui calomnient 1/6 de la population de la planète.

    Les islamophobes sont de sortie







Palmarès