• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JonnyMnemo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • JonnyMnemo 13 janvier 2009 20:01

    Bon, je vois que Pallas a bien assimilé la propagande, et exprime exactement ce que le gouvernement veut nous faire penser. Merci d’apporter ce précieux exemple !

    Par contre, ses propos n’ont aucun rapport avec la réalité.
    Dans un service de 100 patients, encore plus en maison de retraite, il n’est pas rare qu’il n’y aie que deux aides soignantes et une infirmière. Si on veut absolument adopter une logique comptable, à la mode même pour la santé et l’éducation en ce moment, ça nous donne :
    Sur une journée de 8 heures, une infirmière passe (8*60)/100= 4,8 mn soit 4min48 par patient !!!! Et encore, on ne compte pas les formulaires à remplir, les transmissions de fin et début de service, et les 24 min (3min par heure travaillée) de pause normalement obligatoires. Quoi ? La pause est rarement effectuée, faute de temps ?
    Mais bien sûr, comme nous dit notre cher président omniscient, ce n’est pas un problème de moyens mais d’organisation. Et surtout, il n’y a pas de stress au travail qui peut favoriser les erreurs.
    Pour la paye, en début de carrière, une infirmière touche 1300€, et une aide soignante 1100€ ! Pour ce salaire-là, on peut faire moins stressant, mais surtout avec beaucoup moins de responsabilités ! Alors ne dites pas que ce boulot est fait pour être bien payé et pour pouvoir se la couler douce !

    Enfin, pour revenir à ces 10000 cas hypothétiques d’erreurs médicales, étayez un peu vos sources. Le rapport provient de Philippe Juvin, chef du service des urgences de l’hôpital Beaujon à Paris ET SURTOUT secrétaire national de l’UMP à la santé. Pour obtenir ce chiffre qui fait scandale, il s’est basé sur des statistiques sur les hôpitaux américains, qu’il a transposées à la population française. Très scientifique comme raisonnement. Encore un effet d’annonce, pour changer. Vous savez, c’est un peu comme quand on fait une pub pour un yaourth, et qu’on déguise un gars en scientifique pour nous dire que ce yaourth est meilleur que les autres pour la santé...

    Oui, il y a des erreurs évitables, oui, on peut réorganiser certaines choses dans les services. Mais il faut prendre en compte le manque de personnel, le stress induit par un fonctionnement à flux tendu, et ne pas en rajouter une couche en stigmatisant et en fliquant tout le personnel.

    Dernière chose, pour ce qui est de la rentabilité des hôpitaux, cette obsession amène déjà des réduction du nombre de personnel, et la fermeture de certains services, jugés non rentables. Et oui, l’argent ne fait pas la santé !







Palmarès