• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JP-Bourguet

JP-Bourguet

Licencié en théologie, diplômé de sciences humaines, formé à la naturopathie, kinésiologue.
Je suis le créateur de la Kinésiologie Harmonique, méthode de développement personnel et de gestion du stress que j’enseigne dans les quatre grands pays francophones. Auteur de "La Kinésiologie harmonique" et de "Déliez vos troubles émotionnels" publiés au Souffle d’Or.
Je donne des conférences et je reçois en cabinet pour des consultations individuelles.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • JP-Bourguet JP-Bourguet 8 novembre 2009 11:21

    Le non dit est évident. Nous sommes en train de subventionner massivement l’industrie pharmaceutique, pour la grande joie de ses actionnaires, ravis de la faiblesse et de la sottise de nos dirigeants.



  • JP-Bourguet JP-Bourguet 8 novembre 2009 11:12

    Le débat sur l’identité nationale est une mascarade au sens fort du terme : masquer autre chose. Pendant que nous allons débattre sur ce sujet nous nous détournerons de l’essentiel, vaincre le crise, créer des emplois, éviter les injustices sociales. On risque même de cristalliser l’attention sur d’éventuels faux français. Nous sommes en plein nazisme.



  • JP-Bourguet JP-Bourguet 23 avril 2008 22:45

    On ne devrait pas parler de déontologie mais au contraire "des hontes au logis". Lamentable ce perpétuel besoin de frimer qu’on est le meilleur.



  • JP-Bourguet JP-Bourguet 4 août 2007 12:20

    Depuis la création de la sécurité sociale nous nageons dans l’hypocrisie. La démarche a toujours été la même : faire financer les marges bénéficiaires honteuses des laboratoires pharmaceutiques par les cotisations sociales. La sur-consommation médicamenteuse en est la conséquence. Seulement voilà, une bonne partie de ces médicaments mis sur le marché provoques des effets secondaires qui eux-mêmes nécessitent des traitements et cette escalade accentue le trou du puit sans font des dépenses de santé. Un tier, pas moins, de nos élus locaux, régionaux ou nationaux sont des professionnels de la santé et la plus part du temps on nous colle un toubib comme ministre.

    La conséquence c’est que ces dévoués VRP des laboratoires bloquent avec hargne et mauvaise fois tout ce qui dans les médecines parallèles pourrait permettre une véritable politique de prévention basée sur la recherche des équilibres de terrains. Notre médecine moderne ne sait que traiter la maladie, et c’est tout ce qui l’intéresse, parce que cela rapporte. Elle « rigole » de l’homéopathie, de l’acupuncture, et toute autre forme de médecine basée sur l’a recherche de l’équilibre de santé. Or cet équilibre repose sur la nourriture, l’environnement social et écologique, une structure physique que connaissent bien les ostéopathe (tient encore une hérésie), et un psychisme détendue que bien des techniques de développement personnel connaisent. Seulement voilà même notre bon peuple n’a pas droit à se développer personnellement. Tous les acteurs de ces méthodes-là sont poursuivis pour charlatanisme, dérives sectaires.

    Mais l’industrie pharmaceutique n’est-elle pas une secte dont les grands prêtres ne sont autres que les médecins et le grand ordre qui les régentent ? Il faut dénoncer le serment d’hypocrite et revenir d’urgence au vrai serment d’Hypocrate. Celui qui pensait que le terrain est tout et qui nous proposait cette question fondamentale :

    « Si tu es malade cherche à savoir ce que tu as fait pour le devenir ».

    Arrachons des mains tentaculaires des laboratoires pharmaceutiques ce qui est notre bien le plus précieux, notre santé. Ils ont montré leurs incompétences.

    Prenons notre santé en main. Redevenons acteur de notre propre histoire. C’est faisable.



  • JP-Bourguet JP-Bourguet 15 juin 2007 10:52

    Merci pour cet article pertinant.







Palmarès