• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jules BOYADJIAN

Jules BOYADJIAN

Etudiant à Sciences Po Bordeaux.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/02/2007
  • Modérateur depuis le 30/07/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 8 114
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Jules BOYADJIAN Jules BOYADJIAN 15 juillet 2009 11:58

    Cet article a le mérite d’exister mais il révèle un grand mal français. Que faire ? Rien, rien et encore rien ! Les politicards, tous les mêmes ! La solution proposée par notre auteur est la suivante : ne rien faire, souffrire, laisser aller les choses en attendant des lendemains meilleurs. !!! Bah alors pensons la société !

    La réalité, c’est qu’avant de penser à la civilsiation de demains, certains - ceux qui perdent leur emploi, ceux qui ont contracté des crédits, ceux qui ont des enfants en bas âge - espèrent tout simplement manger et trouver des solutions pour garder ou acquérir leur emploi, et que le boulot des politiciens c’est de trouver des solutions à ce problème.

    Dany, Sarko ou Hollande, même combat ??? Je ne crois pas. Les solutions sont différentes les gens n’ont qu’à choisir, et continuer d’exprimer leur choix. Les uns pencheront pour Sarko, les autres pour Hollande et d’autres encore pour Dany, mais ils choisiront des issues !!! Et derrière ces issues, il y a un projet de société, tout comme Sarko défend un modèle de société (sûreté etc.), tout comme Hollande au travers de son contrat de l’après-crise va plus loin que les quelques lignes évoquées en proposant un modèle de société (progrès, égalité, etc.) et tout comme au travers de l’écologie, Dany propose une projet de société (Décroissance etc.). On ne peut pas dire qu’il n’y a pas de pensée de société comme l’auteur le dit.

    Enfin, de grâce, arrêtez de faire un package avec tous les politiques pour dire que c’est la même chose, c’est la plus belle chose à faire si l’objectif est de faire progresser l’antiparlementarisme et les extrêmes. Et un minimum d’objectivité vous permettra de reconnaître que ce n’est pas le cas.



  • Jules BOYADJIAN Jules BOYADJIAN 29 juin 2009 11:54

    Peut être serait il également judicieux aux derniers commentateurs de lire les articles, écouter les discours et prendre la mesure des éléments avant de commenter. Vous dites, à juste titre, François Hollande a par le passé fait l’erreur d’opposé les riches aux pauvres. Tout le monde le regrette ! Par contre vous ne prenez pas acte des propos en faveur de l’élargissement de l’impôt à tous ceux qui perçoivent un revenu... Après on peut toujours dire, « untel est un soviétique, et là vous allez nous faire croire qu’il accepte le marché, le soutien aux PME, la progressivité de l’impôt etc » mais si à la base ce « untel » n’est pas soviétique, la démonstration tombe. Allez soutenir votre grand ami Sarkozy qui marche sur le parlement et symbolise à lui seul l’incohérence et l’illisibilité totale (je vous donnerai des exemples si vous y tenez) et laisser les autres travailler. Et je ne reviens pas sur la belle diffamation, dites moi pour combien de temps a-t-il été arrêté et quelle fut sa peine et après je vous promets d’écrire dans mon prochain article qu’il fut un fraudeur. 

    Enfin, pour le premeir commentateur,c’est vrai j’ai donné un point de vue, mais je l’ai fait à partir d’actes concrêts, reprenez le discours de Lorient, allez même voir le site du Figaro, vous verrez qu’ils reprennent exactement ce que je vous ai dit.

    Bon pour « Le Chat » pendant que j’y suis. La carricature est marrante ! Bon, moi je juge pas le passé, je rapporte le présent. Après effectivement les solutions sont à méditer, sans doute à préciser, peut-être est-ce tout de même opportun de se réjouir qu’enfin, on parle de projet avant de parler d’égo. Et quant au Bilan de FH, à moins qu’on considère que les défaites de Ségo et de Jospin sont de sa faute (j’en doute, comme je doute que vous considériez que leur victoire aurait été à mettre à son actif), je suis pas convaincu que la nouvelle direction fasse mieux que lui today. Même les soi-disant élections faciles à gagner - genre européenne - on se rend compte que depuis qu’il est parti, elles paraissent tout de suite beaucoup moins facile à gagner. 



  • Jules BOYADJIAN Jules BOYADJIAN 9 février 2009 15:36

    Je suis totalement en accord avec cet article. Ces propos ne concernent pas ceux d’un homme qui serait défavorable à une loi condamnant le négationniste de génocide, puisque le débat sur la limite entre liberté d’expression et le respect de la dignité peut être concevable. Là très clairement, Jack Lang apporte son soutien aux thèses mettant en doute la réalité du génocide... en d’autres termes, Jack Lang apporte une caution aux négationnistes, ce qui ne peut pas être toléré...



  • Jules BOYADJIAN Jules BOYADJIAN 7 juillet 2008 19:49

    C’est un excellent article ! Un article à lire pour saisir en glabalité la complexité du Detroit de Taiwan. C’est vrai, aujourd’hui beaucoup de personnes estiment (à tort !) que Taiwan n’est qu’une colonie chinoise ayant émergé dans un contexte politique plus que particulier. Cet article nous montre qu’il s’agit manifestement d’une grossière erreur.

    23 millions de Taiwanais, cela semble sans importance face au géant chinois et ses opportunités sous-jacentes. Et pourtant... Et pourtant il est nécessaire de respecter le droit à l’autonomie de ces 23 millions de Taiwanais. C’est ainsi que je comprends cet article, et je trouve qu’il nous ouvre une voie plus qu’intéressante, une voie à poursuivre sans aucun doute, d’autant plus que si conflit ouvert il y avait, alors c’est le monde entier qui serait concerné... Affaire à suivre impérativement !



  • Jules BOYADJIAN Jules BOYADJIAN 23 avril 2007 20:28

    Là encore, belle méprise et volonté de corrompre les esprits. Tout d’abord parce que dans les Etats cités, il n’y a pas un déni du Génocide Arménien mais un refus de faire oeuvre de reconnaissance ce qui est profondemment différent. Il n’y a eu aucun vote en Angleterre ou à Israël. Car s’il y avait vote, les résolutions passeraient comme en Italie, en Belgique, en Hollande (les deux derniers pays étant marqués par une grosse communauté turque et une infime communauté Arménienne faut-il le souligner). C’est vrai que la Slovaquie ou la Lituanie, sont des Etats marqués par une grosse communauté arménienne tout comme les 40 Etats des Etats-Unis qui ont également reconnu le génocide ! Tout le monde sait très bien, que si Israël et l’Angleterre refusent de reconnaître officiellement le Génocide Arménien c’est par fidélité à leur allié, la Turquie, ce n’est en aucun cas pour des questions de doute, sinon il y aurait vote et échec des résolutions... Mais ne vous inquiétez pas, au même titre que la France et d’autres pays, ces Etats reconnaîtront tous in fine le Génocide Arménien. Et l’imposture que vous essaierez d’instituer tombera !







Palmarès