• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Julien_R

Journaliste.
« Mes thèmes de prédilection, le développement durable et l’emploi, sont bien sûr étroitement liés et ont ceci de commun qu’ils sont incompatibles avec un modèle basé exclusivement sur le mieux-disant économique. Sur le développement durable, j’ai notamment co-rédigé avec Noël Mamère le livre »Chaud devant« , paru en 2007. Sur l’emploi, j’ai participé à la rédaction du livre »Chômage de longue durée, emploi précaire, plaidoyer pour une économie solidaire« , écrit par Patrick Valentin et publié début 2009. Je suis également rédacteur du site www.chomeurs-rassemblons-nous.net, qui témoigne de diverses situations vécues par des demandeurs d’emploi et pose un regard critique sur la politique de lutte contre le chômage, en proposant des alternatives. »

Tableau de bord

  • Premier article le 02/12/2009
  • Modérateur depuis le 13/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 9 118
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 11 4 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • Julien_R 30 avril 2010 17:42

    Donc si je vous suis bien, certains métiers sont plus dignes que d’autres de faire une formation. A aucun moment je n’écris que c’est aux « services de l’Etat » de résoudre ce type de problème. Mais l’accès à la formation est considéré (sans doute à raison d’ailleurs) comme un élément à favoriser pour lutter contre le chômage. Or à votre avis, est-il vraiment aisé de se former tout en menant une recherche active d’emploi ? Et pendant que vous vous formez, il faut bien vivre me semble-t-il. Vous allez me dire que les allocations chômage sont là pour ça. Je vous rappelle quand même qu’elles correspondent en gros à 60% du salaire de référence. Quand il s’agit du Smic, je vous laisse faire le calcul...

    Concernant votre deuxième remarque, j’avoue que les bras m’en tombent. Donc selon vous, c’est uniquement par mauvaise volonté qu’elle ne donne pas suite à cette proposition de vendeur en articles de sports ? Je ne sais pas si vous l’avez déjà remarqué, mais les gens qui achètent une paire de basket, une raquette de tennis ou je ne sais quoi d’autres demandent souvent un conseil, un avis sur les différents articles en magasin. Il me semble assez évident qu’une personne qui n’y connaît rien pourra difficilement faire le job. Mais vous avez sans doute raison : pour réduire efficacement le chômage, le mieux est sans doute d’obliger les chômeurs à accepter n’importe quel boulot, y compris ceux pour lesquels ils n’ont ni formation, ni expérience...

    Quant à votre dernière remarque, faire l’amalgame entre « l’assistance publique » et l’aide aux chômeurs, c’est tout simplement puant de mépris et d’ignorance.



  • Julien_R 30 avril 2010 13:56

    Vous flashez sur une voiture d’occasion. Vous aimeriez bien l’acheter, mais vous ne savez pas trop ce qu’elle vaut vraiment : est-elle en bon état ? A-t-elle des chances de rouler encore longtemps sans gros risques de panne ? Bref, vous souhaitez en savoir plus.

    Vous sollicitez l’avis de nombreux garagistes qualifiés, dont les compétences sont reconnues, qui vous affirment que la voiture semble en très mauvais état, et qu’elle a 95% de chances de connaître rapidement des pannes importantes.

    Un homme passe par là, n’est pas garagiste mais affirme avec assurance que tous les autres racontent n’importe quoi, et que cette voiture est l’affaire du siècle.

    Question : achetez-vous la voiture ?



  • Julien_R 16 mars 2010 16:55

    Hum... peut-être n’avons-nous pas lu le même article ? A aucun moment dans ce texte je n’ai vu de message partisan destiné à masquer l’échec de la droite lors du scrutin de dimanche !
    Si j’ai bien compris l’article, son but est de montrer l’influence que peut avoir le mode de scrutin sur le résultat électoral, indépendemment de toute autre considération.
    La méthode est bien sûr contestable, car il est tout simplement impossible de transposer les résultats de dimanche en leur appliquant le mode électoral prévu par la réforme des collectivités et, notamment, la création du conseiller territorial unique (ce que d’ailleurs l’auteur indique à plusieurs reprises dans son texte).
    En revanche, je trouve l’exercice intéressant dans le sens où il illustre le risque de voir l’expression des citoyens faussée par des tripatouillages tels que la réforme du mode de scrutin où le redécoupage de la carte électorale (nous en avons eu un bon exemple récemment avec la réforme des circonscriptions électives des députés).
    Après, chacun est libre de juger le texte intéressant ou non, mais faites au moins l’effort d’en comprendre le sens (pourtant assez clair selon moi).



  • Julien_R 1er mars 2010 09:41

    Bonjour,

    J’ai bien précisé que je « relayais » l’article en question. Pas que je le citais dans son intégralité. Par ailleurs, en indiquant le lien vers le texte original dès le début, j’invite évidemment les lecteurs à en prendre connaissance : il n’y a donc aucune volonté de ma part à dissimuler une partie de l’information.
    Je n’ai pas repris cet élément pour les raisons indiquées par Voris. Un revenu de 30 000 euros par an ne saurait suffir à établir que les parents « d’Antoine » vivent dans l’opulence. Le fait que le CG ait décidé, sur la base d’un tel revenu, de rendre obligatoire le paiement d’une pension me semble au contraire un élément « aggravant » et ce encore plus s’il s’agit d’une règle non-écrite qui ne tient pas compte de l’aide déjà apportée par les parents, qui en l’occurence assurent gratuitement à leur fils le gîte et le couvert.



  • Julien_R 14 janvier 2010 10:10

    Vu que vous avez lu le texte avec acuité, vous aurez remarqué qu’un carnet de 10 tickets lui fait une semaine. Si on considère qu’un aller et retour utilise deux tickets, cela fait donc cinq aller et retour en bus par semaine (certes elle paye moins cher lorsqu’elle a droit à une carte, mais ne fait pas nécessairement plus de trajets pour autant).

    Dans la mesure où il s’agit la plupart du temps de rendez-vous, démarche ou petite course qui ne prennent guère plus d’une heure, avouez que c’est un peu juste pour occuper une semaine. Je ne vois pas trop où est le « foutage de gueule ».







Palmarès