• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Juno 28 février 2009 16:20

    Il est assez dur pour un mathmaticien (étudiant en mathématiques) de voir cet article sans réagir.

    Le "raisonnement" de cet article est biaisé dès le départ puisque le graphique de revenus commence à 7500 euros par an. Si votre courbe commençait à 1000 euros voire même 0 euros, je pense qu’elle ressemblerait bizarrement à la courbe du système Elo, basé sur la loie Normale. On pourrait même imaginer une courbe partant dans le négatif pour les plus endettés...

    En suivant votre raisonnement pour les échecs, c’est un peu comme si vous débutiez votre graphe "Nombre de joueurs en fonction du nombre de Elo" à 2100 Elo en abscisse. Autrement dit, vous de gardez que la partie de droite de votre courbe de répartission des joueurs d’échecs sans vous soucier de la partie gauche.
    De plus la dernière colonne n’a absolument rien à faire dans le graphe car elle ne tient pas compte de l’échelle qui est de +500€ de salaire/colonne. vous choisissez arbitrairement de prendre dans la même colonne des salaires allant de 75000€/an jusqu’à l’infini (ou presque, on aurait pu s’arrêter à seulement 100 milliards de dollards ...).

    Vous vous basez donc sur les mathématiques pour justifier un point de vue sur la société, mais sans suivre de raisonnement mathématique dans votre "étude". Autrement dit vous faîtes comme les scientifiques qui trafiquent leurs résultats pour qu’ils correspondent à leur intuition ; ce qui est tout sauf raisonnable.

    En faisant partir votre graphe du strict minimum d’argent que les plus démunis reçoivent ou doivent, votre graphique aurait peut-être eu une quelconque valeur scientifique.

    Je pense même que vous auriez sûrement obtenu une allure de courbe de loie normale. Mais partant de ce constat, vous auriez pu souligner la sauvagerie du système qui répond à des lois "naturelles" et non pas à des lois morales. Il est évident que si la 2e valeur française -l’égalité- était appliquée à notre structure sociale, nous n’aboutirions pas à un tel résultat.
    Le plus intéressant serait en fait de comparer l’allure de ces courbes dans chaque pays en fonction de l’allure théorique d’une courbe vérifiant la loi Normale. On se rendrait peut-être compte qu’aux Etats-Unis, en Inde ou en Chine le graphe pratique serait très proche du graphe théorique, alors qu’en France, il serait déformé à cause de notre fiscalité assez "sociale".
    Il n’y a qu’à regarder le classement Forbes des plus grosse fortunes pour s’en rendre compte, alors que nous sommes tout de même la 5e puissance économique mondiale.



  • Juno 23 janvier 2009 23:17

    Ce n’est pas la première fois que je vois exposé ce problême, et ce n’est pas la première fois que je me demande si c’est réellement un problême, car je ne suis pas sûr que la proximité entre les lettres les plus utilisées augmente la vitesse de rédaction. Si le dactylographe ne tappe qu’à une main, alors oui la proximité des lettres les plus courantes l’aidera à aller plus vite. Mais pour la majorité d’habitués du clavier que nous sommes, l’habitude de tapper au clavier et d’enchainer différentes lettres avec différents doigts est bien plus rapide que de tapper 2 lettres contigües avec le même doigt. Preuve en est le fait que l’on tappe (du moins pour les plus rapides d’entre nous !) chaque mots en utilisant un doigt différent pour chaque succcession de lettres. Les claviers azerty/qwerty ont donc l’aventage de former l’utilisateur à utiliser au moins 8 doigts régulièrement et successivement, voire plus en comptant les touches type maj, alt, ctrl ...



  • Juno 12 décembre 2008 21:50

    Je tiens à saluer l’auteur de cet article qui a publié ici un message en désaccord avec l’opinion agoravoxienne.

    Je ne partage pas son analyse, certes, mais j’aime bien voir les différents points de vue que les gens ont sur un thème donné. Les sujets traités sur Agoravox sont de plus en plus ciblés, et le système d’apporbation d’un article fait apparaître une tendance politique assez représentative de l’opinion des internautes habitués au site.

    Pour en revenir au débat, on voit bien que Copé privilégie tout comme Sarkozy la forme au fond. Il a montré dans cette émission qu’il était capable de sacrifier sa conscience politique pour son bénéfice personnel. Il est capable de nuancer son discours au point de faire passer ses divergences avec Sarkozy pour des convergence ; sur deux sujets importants : la nomination du président de France Télévision et le travail le Dimanche. Il a réussi à montrer en direct en moins de 2 minutes de paroles qu’il pouvait moduler son sentiment au point d’ accepter l’idée géniale du Président, en y repensant d’un peu plus près... Nul doute que si l’idée était sortie de la bouche d’un autre, elle aurait pu paraître saugrenue.



  • Juno 10 décembre 2008 20:24

    Je pense que se gargariser de recréer des mots par chauvinisme n’est pas forcément une bonne solution. Le problême c’est que la seule ouverture que l’on est capables de pratiquer sur les langues étrangères se rapporte à l’anglais, car c’est la deuxième langue la plus répandue dans notre éducation. Mais il est vrai qu’à force d’employer ces mots et expressions à longueur de journée, on s’accoutume même dans notre façon de penser à la culture anglo-saxonne. De ce point de vue là ça me parait dangereux...



  • Juno 7 décembre 2008 01:47

    Je suis vraiment dégouté par la police et par la justice espagnole. Je vois sur les images une police totalement irresponsable qui mériterait d’être jugée beaucoup plus évèrement que les gens qu’ils matraquaient sans relâche. Je vois des supporters marseillais qui sont, eux, responsables. Sur la centaine de supporters qu’on peut voir sur les images, pas un n’esquisse un geste violent envers la police. Vu ce que la police leur mettait, c’est vraiment un exemple de sang froid et de bonne conduite. La justice a puni un sursaut d’orgueuil incontrôlable d’une personne parmis beaucoup, et peu violent qui plus est. Peut-être les supporters auraient-ils dû tomber sur les policiers et les bastonner comme ça ils seraient peut-être tous ressortis libres d’Espagne ...

    J’avais l’image de l’Espagne comme étant un pays chaleureux et accueillant, mais là son image en prend un coup...







Palmarès