• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Justin Navis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Justin Navis 22 septembre 2011 18:49

    Merci, gracié mile pour cette magnifique transcription.

    Nous vivons le trouble d’une période allant vers une transmutation révolutionnaire.
    Elle n’est pas qu’une crise économique, politique, sociale ni financière.

    Nous arrivons au tournant de notre histoire.
    Pas d’une société à refaire emprunte d’anciens modèles sans espoirs,
    Mais d’une nouvelle civilisation à inventer, construite sur l’Être plutôt que l’avoir.
    En reflet de cette émancipation qui vient, la culture en est l’un de ses miroirs.

    La voix des peuples se fait entendre jusqu’aux loges des arènes qui les rassemblent.
    Car toutes ces voix ont en commun et d’une manière de plus en plus ample,
    Des aspirations qui, substantiellement les réunies, les rattachent et s’assemblent.
    Pendant que ce système vacille, ceux qui le représente et l’ont modelé, tremblent.

     


  • Justin Navis 18 août 2010 18:05

    @ liberta,

    Même en payant par chèque, il sera difficile de faire la distinction sur le coût du compteur Linky qu’il nous faudra financer à travers notre facture, parce ce que celui-ci sera inclus dans le TURPE et qu’il sera bien difficile d’en évaluer le pourcentage :

    « Sous quelle forme les abonnés EDF vont-ils payer ? Simple : une ligne de leur facture est consacrée au Turpe. Traduire le Tarif d’Utilisation des réseaux publics d’électricité qui représente à lui seul environ 45 % de la facture de l’usager. Créé à l’origine pour financer la rénovation du réseau, le Turpe, reversé à ERDF, va donc en fait servir en partie à payer le changement de compteurs. La note sera étalée jusqu’en 2020, voire plus.
    Chaque mois, quelques euros supplémentaires seront prélevés sur la facture mais au final la note se situera bien entre 230 et 450 € par foyer ».

    NOUVEAUX COMPTEURS ErDF/Linky : IMPACT ECONOMIQUE & SOCIAL

    Par contre, je serais intéressé de lire le post que tu as publié sur l’EnergyBox.
    Pour ma part, je relaie ceci qui est plus que concret concernant le danger du CPL dans le réseau électrique :
    MISE EN GARDE À EDF/ErDF

    Bien à toi,
    Just’1


  • Justin Navis 17 août 2010 08:27

    Commission de Régulation de l’Energie :
    Impossible de préciser le coût de Linky aujourd’hui

    “Si on intègre les systèmes de mesure, d’information et de communication, le coût du réseau intelligent français dans son ensemble s’élèverait à 450 euros par utilisateur”, selon Cécile George de la CRE. La facture totale atteindrait donc 15 milliards d’euros, sur plusieurs décades. L’expert en déduit que le “déploiement à grande échelle devra se faire à un rythme financièrement soutenable pour les consommateurs”. http://www.lenouveleconomiste.fr/2010/03/30/dev-durable-lintelligence-partout/

    [...]

    Or ces nouveaux compteurs devant être financés par le biais du Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE), ce seront donc les usagers qui en supporteront la charge.

    En plus des 3,4% de hausse sur le TURPE (au 1er août), le gouvernement vient d’annoncer une évolution des tarifs réglementés de vente de l’électricité de 3,4% (ici au15 août) qui n’ont rien à voir avec les 3,4% de la hausse du TURPE, entretenant la confusion sur ces deux postes de dépenses pourtant bien distincts. http://www.energie2007.fr/actualites/fiche/2822/evolution_des_tarifs_reglem entes_de_vente_de_l_electricite.html

    Pour les ménages, l’augmentation moyenne des tarifs sera non pas de 3,0 % mais de 9,5% avec les taxes !

    Le dossier complet en cours : http://alambicup.free.fr/?cat=17


  • Justin Navis 10 novembre 2009 19:22

    @ chips,

    Facile de donner des liens sans véritablement argumenter ton opinion personnelle.

    « Sceptique du Québec » inconnu au bataillon scientifique, n’est qu’une association pro-vaccinaliste qui prêche habilement des morceaux choisis anti-vaccins, pour mieux les démonter ensuite. Technique manipulatrice bien connue.

    Les 7 du Québec  n’apprécie d’ailleurs pas beaucoup leurs méthodes


  • Justin Navis 10 novembre 2009 18:25

    @ Léon,
     
    De la même manière que le vaccin de la grippe saisonnière n’est pas scientifiquement prouvé.

    Projet Cochrane :

    Dans le rapport qui regroupait 51 études sur 260 000 enfants, dont 17 études menées par des Russes, les chercheurs ont conclu qu’il n’existait pas la moindre preuve que la vaccination des enfants entre 6 et 23 mois avait une quelconque efficacité (cf. The Cochrane Database of Systematic Reviews, “Vaccines for preventing influenza in healthy children” - 1- 2006).

    D’après 25 autres études comprenant 60 000 adultes, le groupe Cochrane a estimé que la vaccination réduisait le risque de grippe d’à peine 6 %, pour les personnes en bonne santé (cf. The Cochrane Database of Systematic Reviews, “Vaccines for preventing influenza in healthy adults” - 1-2006).

    Quant aux gens âgés, après avoir passé en revue 64 nouvelles études, le groupe Cochrane a conclu qu’aucune étude ne permettait de constater l’efficacité du vaccin.

    Une autre étude, parue dans le journal médical américain Vaccine, a abouti aux mêmes conclusions. L’étude avait été menée afin de déterminer si l’incidence de la grippe avait diminué dans l’Ontario après l’introduction d’une campagne d’immunisation gratuite pour 12 millions d’individus en 2000.

    Tous les cas de grippe advenus entre 1990 et 2005 ont été évalués, et Dianne Groll, qui a mené cette recherche à l’Université d’Ottawa, a analysé tous les cas de grippe recensés au Canada entre 1990 et 2005. Elle a remarqué que l’incidence entre 1990 et 2000, lorsque la campagne a commencé, s’élevait à 109 cas par 100 000 personnes.

    Or, après le début de la campagne, l’incidence était montée à 164 cas. Le Dr Groll a donc admis qu’en dépit de cette intense vaccination, l’influence de la maladie n’avait pas diminué, bien au contraire : « Cette campagne a coûté aux contribuables de l’Ontario plus de 200 millions de dollars, sans pour autant diminuer l’incidence de la maladie  » (cf. Groll, DL, Thompson, DJ. “Incidence of influenza in Ontario following the Universal Influenza Immunization Campaign” in Vaccine – 5 avril 2006).

    Donc on peut raisonnablement penser que le virus continue sa course et, le H1N1 mutera à travers la pression sélective des personne vaccinés, comme pour la grippe saisonnière, l’OMS qui, tous les ans, fournis de nouvelles souches pour de nouveaux vaccins, parce que le virus mute pour sa survie. Il n’y a donc aucune raison que cela s’arrête.







Palmarès