• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Justin Themiddle

Justin Themiddle

21 ans Dijonnais né à Toulouse, j’étudie l’innovation à Angers.
J’estime n’avoir aucune aptitude particulière si ce n’est mon ouverture d’esprit. Je prend plaisir à mener des réflexions en solitaire ou collectivement sur des sujets de société et c’est sans prétention que je vous en ferais partager certaines.
Préférant m’affirmer le plus tôt possible comme citoyen engagé de peur de tomber dans le camp des enragés, je reconnais que tous les points de vue sont à considérer tant qu’ils se montrent respectueux envers ceux des autres.
A part ça, j’aime le rap ! J’en écoute (du vrai) et à mes heures perdues en fait (du vrai, du moins je l’espère...). Je finirais ma présentation par le fruit d’une de mes réflexions qui est : « C’est au carrefour des consciences que se trouve la solution, celle du consensus. ».
Bonne lecture !

Tableau de bord

  • Premier article le 25/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 43 102
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Justin Themiddle Justin Themiddle 26 décembre 2010 16:55

    Une interview récente de Carla Del Ponte ci-dessous :
    http://www.illustre.ch/carla-del-ponte-dick-marty-trafics-organes-maison-jaune-UCK-kosovo_77446_.html

    Concernant Kouchner elle dis texto que son implication relève du fantasme.



  • Justin Themiddle Justin Themiddle 14 décembre 2010 14:29

    La partie est finie pour Bayrou.

    Je l’ai pourtant soutenu en 2007 et reste persuadé qu’il aurait été le meilleur choix pour la France à ce moment.

    Sa stratégie de rupture avec la majorité a été un sans faute jusque là. Même s’il était évident que cela allait être difficile en 2012 pour lui ça restait jouable. Mais pour cela, il avait tout de même quelques conditions dont la plus importante qui était de consituter en 5 ans une force politique lui permettant de l’emporter en 2012. Car si Bayrou n’a pas passé le premier tour en 2007 c’est en grande partie parce que les électeurs ont douté de sa capacité opérationnelle à l’emporter pour les législatives dû à une UDF tout de même assez faible. Je pense que son positionnement politique avait réussi à convaincre suffisament pour passer le premier tour.

    Seulement où en sommes nous 5 ans après ? Après un départ en prometteur : création d’un nouveau parti, augmentation des adhésions, ralliement de quelques alliés intéressants (Lepage, JFK...), defection de personnalités pas si importantes voir encombrantes (Morin, Leroy...), Bayrou et son Modem n’a pas réussi à créer autour de lui une véritable dynamique... Pour preuve les résultats aux élections où les scores n’ont fait qu’empirer pour se retrouver à un niveau si bas sur des modes de scrutin où le Modem aurait pourtant dû faire bonne figure.

    Bayrou a joué la présidentielle trop tôt (campagne catastrophique des européennes) et à brulé ses cartes. Il n’a fait monté aucune personnalité au poste de lieutenant certainement par peur (injustifiée) que ces derniers représentent un danger pour sa propre réélection. Encore une fois, les européennes on été symptomatiques de son impossibilité à distribuer le pouvoir pour son propre bien. Je pense qu’il n’aurait même pas dû intervenir une seule fois sur les plateaux télé à cette époque parce qu’il n’était même pas candidat !... Il relègue au poste de sous-fifre tout collaborateur ayant un tant soit peu de talent. Je pense qu’il est un peu paranoïque sur ce plan et cela l’a tué politiquement. Même Sarko était archi entouré pour 2007 rappelez-vous des Pecresse, Dati, Bertrand et autres qui savaient jouer le sale rôle pour le compte du boss. Tactiquement s’était très habile, Bayrou est un piètre manager et bien qu’il soit à n’en pas douter démocrate dans ses idées, cela me tue de voir qu’il n’arrive pas à les mettre en oeuvre dans son propre parti. Un comble...

    Au final, comment justifier le fait que les nouveaux venus adhérants comme personnalités aient quitté le Modem moins de 4 ans après l’avoir rejoint ??? La tâche n’était pas facile certes mais résultat Bayrou se retrouve encore plus affaibli que pour la présidentielle de 2007 sans compter que certains évènements ont mis à jour ses défauts. Sur le fond, le programme du Modem peut toujours faire mouche mais il aura beaucoup moins de résonnance qu’en 2007 et pour peu qu’un candidat réformiste modéré se présente, l’espace politique qui lui restera sera fin comme une peau de chagrin...

    Je partage toujours les idées qu’il porte mais je pense qu’il y ait peu de chance pour que je revote pour lui en 2012 et cela à bien des regrets.



  • Justin Themiddle Justin Themiddle 18 septembre 2008 14:32

    Un seul slogan possible :
    Superbock, la bière qui rend raide



  • Justin Themiddle Justin Themiddle 15 septembre 2007 09:44

    Des écrivains de droite yen a plein mais de toute façon je mettrais la littérature un peu à part car ce n’est pas un art qui nécessite un soutien logistique ou une tribune (si ce n’est l’éditeur).

    Je pense que là où ça va coincer c’est surtout pour les spectacles. Déjà que, concernant la musique, la casi-totalité du financement est attribué à la musique classique... Alors si on prend encore d’autres mesures pour casser l’anticonformisme de l’art, il se mourra. Non pas qu’il n’existera plus (car l’art est plus une passion qu’un métier) mais plutôt qu’il ne pourra plus être exprimé aux yeux d’un publique suffisament large.



  • Justin Themiddle Justin Themiddle 14 septembre 2007 16:36

    Je pense aussi que ceux qui défendent une politique culturelle de droite (une culture qui doit être avalisée par les financiers et se conformer) sont ceux qui ne la vivent pas et qui donc en n’en ont rien à foutre. Hoolywood c’est bien mais au-delà quel plaisir d’avoir des manifestations urbaines qui sortent des sentiers battus. Pourtant on sait très bien que cette effervescence souterraine ne peut pas exister dans un système trop rigide et verrouillé.

    Tout ça pour dire que personnellement ça me mine de voir la diversité culturelle en danger à cause de gars qui en ont rien à branler (franchement demander du chiffre dans ce domaine...). Je suis peut-être dur dans mon analyse mais mon expression n’arrive pas au dixième de mon ressenti.

    En tout cas je suis tout à fait en phase avec le Modem sur cet aspect tout comme je le suis sûr la politique entrepreunariale volontariste.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Présidentielles 2007 Economie






Palmarès