• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 18 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • kard 26 septembre 2007 19:20

    Finalement un commentaire argumenté de quelqu’un qui a pris la peine de lire le rapport.

    Juste une précision, vous dites :

    « les vaccins pouvant avoir des effets nocifs, qu’il est impossible de déterminer précisément, ne les rendons pas obligatoires. Mais ce raisonnement s’applique à tout traitement actif, préventif ou curatif. »

    Oui mais à part les vaccins il n’existe aucun traitement actif, préventif ou curatif qui soit OBLIGATOIRE. A mon sens, l’auteur n’est pas contre les vaccins, il est contre cette loi très française. Encore une fois, une minorité de pays impose par la loi la vaccination et dans ces pays l’état de santé n’est pas forcémment meilleur.

    Et qu’on vienne pas me dire que c’est pour éviter la diffusion de maladies qu’on rend les vaccins obligatoires car le seul vaccin qui demeure obligatoire est le DTP. La polio et la diphtérite n’existent pratiquement plus en France depuis plus de 10 ans et le tétanos n’est pas une maladie transmissible d’individu à individu.


  • kard 26 septembre 2007 18:36

    Il faudrait peut-être prendre la peine de lire l’étude avant de la critiquer ou de lancer ces exemples... Au sujet de la variole, un chapitre entier lui est consacré page 12 : « Le vrai faux exemple de la variole » ainsi que « Variole : l’OMS abandonne la vaccination de masse » page 13.

    Extrait :

    Le journal Le Monde du 21/12/1977 publie un article de F.J. Tomiche, chef des services de presse et de publications de l’OMS : « Sur le plan stratégique, l’abandon de la vaccination de masse en faveur de l’approche dite “de surveillance-endiguement” revêtit une importance capitale. Avec ce type d’approche on parvenait à faire complètement échec à la transmission, même lorsque l’incidence variolique était élevée et les taux d’immunisation faibles. »

    Mieux encore, le 26 octobre 2001, le directeur général de l’OMS, le docteur Gro Harlem Brundtland, annonce en ces termes la révision des directives sur la vaccination antivariolique : « L’efficacité des vaccins existants est prouvée mais on observe une forte incidence des effets indésirables. La probabilité de ces réactions est suffisamment élevée pour ne pas procéder à la vaccination de masse tant que le risque d’exposition est faible, voire inexistant. (...) L’OMS confirme que la meilleure méthode pour enrayer une épidémie de variole, si elle devait se produire, reste la même : recherche et confinement. Cela signifie de rechercher les personnes atteintes, d’identifier celles qui ont été en contact et de les vacciner ».

    Il est donc inexact de soutenir que la vaccination est l’arme absolue et que la variole a disparu grâce à elle. A ce jour, aucun exemple n’existe où une campagne de vaccination a permis à elle seule la disparition d’une infection. Il ne s’agit donc pas (encore ?) d’un fait mais d’une croyance. Et peut-être même d’une utopie, comme l’exemple de la polio peut le laisser penser."


  • kard 26 septembre 2007 17:12

    Sur l’article de Telerama listé plus haut, c’est indiqué que la Fondation M c’est une Fondation de Pierre Moorkens un industriel belge à la retraite.


  • kard 26 septembre 2007 15:52

    @ Voltaire : au lieu d’attaquer l’auteur du blog sur un autre point qui n’a rien à voir, essayons de nous concentrer sur ce point important :

    Les vaccins ne sont obligatoires dans pratiquement aucun pays d’Europe à part la France, le Portugal et certaines régions d’Italie. Pourriez-vous nous prouver qu’ils y a moins de maladies dans ces 3 pays ? Dans ce cas là il faudra alerter la commission européenne de toute urgence !


  • kard 26 septembre 2007 15:20

    L’article et l’enquête ne portent pas sur l’abolition de la vaccination mais sur l’obligation légale. La nuance est de taille. Prenez la peine de télécharger et lire l’enquête.







Palmarès



Agoravox.tv