• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

karva

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • karva 29 novembre 2007 13:27

    Ce papier est excellent quand l’auteur rapporte sa connaissance directe de la Chine par les contacts qu’il entretient avec des Chinois. Je trouve que c’est tres important pour comprendre l’evolution de ce pays d’en « sentir l’ambiance » par l’intermediaire du dialogue avec les Chinois.

    Il me semble qu’on aurait tort d’avoir trop peur d’un esprit de revanche. Le vrai danger qui nous guette est que nous renoncions, comme les Chinois au XIV eme siecle au progres. En effet, a cette epoque, un fort mouvement neoconfucianiste s’etait developpe qui remettait en cause toute cette navigation, le developpement des navires...au profit d’un retour a l’« Empire du Milieu ».

    Le risque de regression en Europe aujourd’hui, ce sont les mouvements anti-progres illustres par l’ecologisme ideologique !

    J’ajoute : je ne pense pas que l’auteur ait bien raison d’insister uniquement sur les differences sociales qu’entraine le developpement chinois : il a aussi permis a des centaines de millions de gens de sortir de la misere. De plus, si on va la-bas, ce n’est pas ce qu’on voit. Dans les villes (la moitie de la population) et meme dans les campagnes, l’education est tres importante (alphabetisation superieure a 90%, car l’enfant unique est frequent et est l’objet de tous les soins) et je me demande si l’auteur ne recite pas des fantasmes : le travail des enfants me semble moins important qu’il croit. Je crois que vous devez, comme moi, visiter et ne pas seulement reciter les dires des bobos parisiens bien pensants et politiquement corrects.

    Il faut a cet egard avoir quelque sens dialectique ! Je trouve idiot que L. Joffrin de Libe dise que la Chine est un des pays les plus repressifs au monde. Je pense que l’auteur du papier en conviendra.

    Karva


  • karva 8 novembre 2007 14:43

    Je ne suis pas si sur de vous donner raison....ca me desole ! Mais ca peut enricher Bruxelles de devenir une enclave avec le meme statut que le Vatican ou Washington. dans ce cas vous parlerez Anglais dans 20 ans ? Je suis plutot un partisan de la solidarite, et ca m’attristerait que les bruxellois tirent leur epingle du jeu en laissant les wallons dans leurs ennuis...

    Ca doit etre un reste de mon passe syndicaliste !!!

    Karva


  • karva 8 novembre 2007 11:30

    de Karva, qui ne se sent aucune competence, et qui n’est meme pas Belge.

    Je vois que cet article, excellent, parle aux Francais parce qu’il touche au probleme de la Nation. Je reagis au nom de mes ancetres alsaciens qui certes n’auraient pas apprecie d’etre appeles allemands alors que le Francais etait souvent pour eux une langue etrangere. C’est Engels je crois qui avait appelle « gaffe colossale » l’annexion bismarkienne. Cela montre que la Nation est une chose complexe, qui depasse-plus ou moins-la question des langues. Je pense que cette idee de Nation n’est pas du tout morte, et qu’une personne aussi estimable que Cohn Bendit a beaucoup contribue a ce que nous perdions le referendum constitutionnel en niant cette realite face a l’opinion francaise.

    Reste que, a l’epoque de la construction europeenne, nous avons assiste en Europe a un certain nombre de scissions de pays avec des conflits plus ou moins sanglants. Il y a une composante essentielle a ces scissions : CE SONT LES PLUS RICHES QUI ONT VOULU PARTIR ! C’est donc le contraire des conflits coloniaux, ou un peuple opprime a demande son independance. C’est evidemment le cas pour la Slovenie, la Croatie et la Tchequie. Et le probleme Belge est aussi sur le meme modele. Je trouve ces conflits malheureux, et ils compliquent la construction europeenne : comment concilier tant de pays croupions avec l’existence de pays ayant une longue histoire et un poids demographique et economique comme la France, l’Italie, l’Allemagne ou l’UK, ainsi que l’habitude du conflit et du compromis necessaire ?

    J’ai l’impression que l’unite d’un pays se mesure a la capacite qu’a le pays a integrer et a amortir les problemes de reconversion qu’une de ses regions peut avoir. a France gere (assez mal) les problemes des Antilles, de la Corse, et du Nord, gravement appauvri par les reconversions industrielles, les Allemands ont eu a gerer la reconversion de la Rhur ou de la RDA, les italiens leur Sud (aussi assez mal, il est vrai, avec des extremistes genre Ligue du Nord). En Belgique, les Flamands semblent surtout utiliser leur dynamisme et leur richesse pour se venger des Wallons, et ca me semble malsain.

    Probablement, ca se finira mal pour la Belgique. Quel modele sera choisi par les wallons ? Le modele que j’appelerai etat-croupion qui semble a la mode en Europe aujourd’hui (pour compter sur les subsides europeeens ?) ? ou s’integrer a la France ? Difficile a savoir, et il reste Bruxelles et sa banlieue. Faudra-t-il donner un satut special a Bruxelles ? Faudrait-il scinder la banlieue : aucun des scisionnistes recents ne l’a accepte : la Croatie a fini par expulser l’essentiel des Serbes de son territoire plutot que de reviser les frontieres...Et la France a perdu bien de son attractivite avec ses problemes de marins-pecheurs ou de regime speciaux !

    Qui sait l’avenir ?


  • karva 7 novembre 2007 10:26

    Oui, vous avez raison, chacun peut se pretendre scientifique. Apres tout, ca peut etre assimilable a un qualificatif qu’on se donne. De plus, les Sciences sont si diverses....

    Je vais depasser la question des OGM, qui n’est pas de mon domaine et qui me parait a la fois emblematique de la maniere dont on joue des peurs de nos contemporains et du catastrophisme a la mode.

    Il y a un point tout a fait juste dans ce que vous dites : un scientifique defend sa chapelle, ca c’est assez vrai, meme s’il n’est pas un docteur Folamour pour autant. Et ca a tendance a s’aggraver a cause d’organismes genre ANR : on nous demande de travailler sur objectifs, et il faut absolument montrer que ce qu’on fait est de premiere importance. Ca aboutit a des annonces plus ou moins fantaisistes. Etant assez age et passionne, je puis avoir une expertise dans des domaines ou je ne travaille pas directement, et je suis surpris de voir comment on peut obtenir des credits sur des techniques dont l’avenir est aleatoire...Le plus grand danger c’est que l’on s’appuie sur l’opinion publique pour decider d’un investissement. Il en est ainsi a mon avis en particulier pour le photovoltaique, les eoliennes et l’hydrogene. Mais comment pourrais-je l’expliquer ici ?

    Karva


  • karva 6 novembre 2007 23:04

    Bravo, monsieur « ca derange ». Si on parle d’OGM, c’est comme quand le prof de philo traite la psychanalyse en Terminale : tout le monde se precipite et y va de son OVNI ! La philo des sciences attire quand meme moins de monde ! Mais sur un sujet scientifique comme les OGM, tout le monde a son avis, et les sondages meme me garantissent que c’est mauvais : si les Francais sont contre (?), ils ont de meilleures raisons que les scientifiques ! Comment les scientifiques qui ne trouvent rien de mauvais aux OGM pourraient-ils avoir raison contre l’opinion ?

    Quand va-t-on se dire que les scientifiques n’aiment pas plus que le commun des mortels jouer a l’apprenti sorcier, et qu’il faut se mefier de ces Cassandre mediatiques qui ne font depuis longtemps de recherche que sur les plateaux Tele (ce Belpomme) ou dans les meetings de faucheurs d’OGM (genre ce Mr Velot dont on veut faire un martyr) ! Ce n’est pas parce que les entreprises qui exploitent les resultats des Recherches sont tres interessees que nos decouvertes sont necessairement mauvaises !

    Si cependant je pouvais faire de l’humour, je rappellerais la chanson de Boris Vian, que j’adore :

    "mon oncle, un fameux bricoleur

    faisait en amateur

    des bombes atomiques.."

    Croyez-vous que les scientifiques soient comme ca ?

    Un chercheur scientifique

    Karva







Palmarès