• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kikekoi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • kikekoi 22 mai 2008 00:24

    Ces gens ne font pas semblant de faire des réformes , ils les font réellement ; ils appliquent leur vision de la société occidentale telle qu’elle leur apparait la meilleure : pour leurs intérêts propres , leurs privilèges , leur porte-monnaie ; le peuple n’existe pas pour eux , ceux qui travaillent pour leur fournir leur nourriture ( pêcheurs , agriculteurs , salariés des hypermarchés...) , ceux qui nettoient leurs bureaux , leurs ch... , ceux qui bossent dans leurs propres entreprises , toutes ces personnes ne sont pour eux que des pions , ils ne nous voient pas , ne nous "captent" même pas hormis dans leurs organigrammes ;

    REFUSONS de rester des pions ; nous sommes plus forts qu’eux si nous y croyons vraiment , il n’y a pas de fatalité , partout dans le monde des gens se battent et résistent ; déjà ARRETONS de CONSOMMER comme des moutons ou des canards qu’on gave pour nous croquer après, !!!

    les réformes se font bel et bien : démantèlement accéléré des services publics , éducation , hôpitaux , rail , justice, réduction des aides sociales , des aides aux associations , on tape sur les plus faibles , on enfonce les délinquants au lieu d’agir sur les causes de leur violence , on enferme ( Etablissements Pénitentiaires pour Mineurs) , on rejete les indésirables etrangers venus fuir en occident la misère que les pays riches ont créé chez eux ( centre de Rétention) ; par contre on ouvre les portes à l’hyperconsommation en créant toujours plus de grandes surfaces, on baisse les impôts des plus riches , on augmente les salaires des députés et présidents de tout poil.

    les reformes se font les unes après les autres , on spolie le peuple de ce qui lui appartient comme ils ont déjà fait dans les pays du tiers-monde, ils marchandisent le monde , l’argent est leur seule vraie valeur ; montros leur qu’on peut faire sans eux et reprenons -nous , reprenons ce qui nous appartient. SI laurs réformes vont au bout nous serons une société sans liens , toute à leur merci , chacun pour soi et tous pour leur pognon , n’est-pas déjà le cas ? une société où seul celui qui a de l’argent peut se soigner , se nourrir correctement , s’instruire , se reposer , se cultiver. La société de demain est la société de l’Insécurité totale , insécurité physique , technique , sociale, ; c’est en retour à la féodalité à laquelle ils travaillent activement ; ne croyez pas qu’ils se reposent , ils.préparent l’avenir ....

     



  • kikekoi 17 mai 2008 22:48

    """La démocratie, mot usé jusqu’à la corde, vidé de son sens, ne serait-elle pas « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ».

    Il n’est pas question de révolution. Le peuple, c’est vous, c’est moi. C’est le petit/le grand, c’est le Blanc/le Noir, c’est l’homme/la femme. Ce qui m’importe, c’est le "pour le peuple", pas pour le dirigeant, le riche, l’homme en armes.

    Il est temps de calmer le jeu. L’égoïsme qui enserre chaque décision détruit chaque jour notre espoir de vivre en harmonie, que ce soit avec les hommes ou avec notre environnement."""

     

    je pense aussi qu’il est temps d’agir , pour le peuple de montrer son pouvoir , le pouvoir n’est pas dans les mains seules des multinationales ou des politiques ; quand on voit l’absence des députées pour une loi aussi importante que les OGM et que ces mêmes personnes se mobilisent pour conserver leur N° de département sur leurs plaques d’automobiles , on voit qu’on ne peut pas leur faire confiance ; il faudrait leur faire relire le "serment du jeu de Paume " où les députés juraient de ne pas se séparer avant de s’être mis d’accord ;

    je cherche une solution pour avancer : le temps des constatations est clos , IL FAUT AGIR ... Agir ?la politique n’est que recherche du pouvoir , il faut mettre ces élus devant leurs responsabilités. pourquoi pas creer des permanences populaires devant les mairies ou les bureaux de nos député-es où chaque citoyen pourrait venir déposer ses doléances (ce mot rappelle la monarchie mais nous en sommes si proches en réalité) , ses difficultés quotidiennes , ses attentes ; et ce cahier serait remis au député publiquement ; celui-ci ne pourrait l’ignorer ; on exigerait ensuite des réponses ; après tout , nous réclamons depuis des lustres , devenons adultes et EXIGEONS ; nous avons tous compris dans quelle société nous vivons et quelle société on nous construit actuellement nous sommes nombreux à la deviner ;

    LE PEUPLE EST UN POUVOIR QUI S’IGNORE







Palmarès