• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kiribati62

Observateur attentif de la vie autour de moi, je ne veux pas être un simple spectateur. Non-croyant, ayant la foi en l’Homo sapiens - malgré ses nombreuses imperfections - je regarde cette terre étonnante avec bienveillance mais vigilance.

Tableau de bord

  • Premier article le 15/02/2008
  • Modérateur depuis le 14/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 9 134
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires


  • kiribati62 14 mars 2008 08:53

     Il est dommage de constater que l’Administration fasse dans la communication (travaillée) au lieu d’informer les citoyens. Dans les villes de plus de 30 000 habitants, le MoDem dépasse souvent les 10 %, même si pour atteindre ce chiffre, il faut compter les élus MoDem sur d’autres listes. À Rennes, ville de 200 000 habitants, le MoDem dépasse 10 % et se maintient : qui, en national, l’a avancé ? Personne. À Amiens, le maire de Robien, proclamé meilleur maire de France, "Nouveau Centre" ou UMP, ancien UDF, risque la défaite cinglante. Là encore, une fort sympathique Yanick, représentante de la "diversité", devrait contribuer à cet échec prévisible. Un peu d’espoir…


  • kiribati62 13 mars 2008 05:16

     La plupart des observateurs reconnaissent au moins au MoDem d’avoir un leader, son unique président. Peut-on en dire autant au PS — il est vrai que l’UMP a un monarque qui a refusé de laisser sa place, même par intérim, à quelqu’un d’autre que lui, nonobstant les statuts — vu ce qui se passe à Neuilly, avait-il pour une fois raison ?

    Quand on analyse les scores obtenus, par des équipes qui n’étaient pas, la plupart du temps, notables et expérimentées, les résultats sont très satisfaisants. Le MoDem ne présentait pas de listes autonomes partout (dans moins de 75 % des villes seulement). À Bordeaux et à Dijon, il a fait les rois dès le premier tour. Or ces voix ne sont pas comptabilisées dans les résultats (et ces deux villes auront des adjoints MoDem — et pas seulement des roues de secours).

    Alors, on pourra toujours ironiser sur le MoDem qui s’allie (ou pas) avec l’un ou l’autre… mais pourquoi ne voit-on pas les nombreux appels du pied de l’UMP ou du PS, parfois pressants, parfois plus discrets. Une alliance ou un cartel, ça ne se fait pas tout seul.

    Ma seule déception, c’est Delanoë à Paris : en refusant le MoDem et en lui préférant les Verts — qui l’ont desservi pendant 7 ans —, il fait, selon moi une erreur stratégique pour l’avenir. Et je précise que j’ai une forte fibre verte.

     


  • kiribati62 12 mars 2008 13:08

     Faut-il nécessairement un message transparent ou orienté ? Il s’agit bien d’une tribune, donc d’une opinion. Je considère que Rennes est symptomatique de l’illusion, de droite et de gauche, d’avoir "gagné" ou "sauvé les meubles". Non, les Français boudent encore leur démocratie et le MoDem a d’ores et déjà trouvé sa place, toute sa place, même si elle reste modeste.

    Je reconnais cependant que sans connaître exactement la situation locale à Rennes, certaines finesses ne sont pas accessibles à tous. Mais les clés sont là. Merci de l’attention.


  • kiribati62 1er mars 2008 18:24

     La dignité n’est pas, en dernière analyse, ce qui caractérise le mieux nos députés de droite (et même nos dirigeants qui ont fait insérer dans la Constitution, un article clairement défavorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union, déclenchant un référendum préalable à toute nouvelle adhésion : seule celle de la Turquie étant évidemment visée). Mais ces députés ne font que traduire (et amplifier) les peurs des gens qui votent pour eux (et qui votent aussi pour le FN et le MPF) : la Turquie, ce sont 80 millions de musulmans (le nombre et la religion, mis ensemble). On ne refusera sans doute pas l’entrée à la Bosnie — et un jour, au Kosovo —, mais ce qui fait peur c’est l’Autre, surtout quand il est nombreux.

    Relire les textes lumineux sur l’autochtonie de Marcel Detienne… Encore et encore.


  • kiribati62 1er mars 2008 18:03

     La France vit encore sous des lois de Vichy (de Gaulle n’a pas tout abrogé en 1944). Longtemps l’Allemagne a vu l’application du §175 du Code pénal qui stigmatisait l’homosexualité (et malgré le sort qui leur avait été réservé pendant la déportation).

    Qui plus est, les accords du Latran ont été renouvelés — et insérés dans la Constitution italienne — par le gouvernement de Bettino Craxi (PSI) dans les années quatre-vingt. L’Italie n’est pas un pays laïc — comme d’ailleurs la plupart des Etats membres de l’UE (la Finlande, le Danemark, l’Allemagne, l’Espagne ne sont pas des pays laïcs, puisque la religion est subventionnée, salariée, facilitée par les pouvoirs publics). Les chefs de l’Etat de ces pays sont souvent les chefs spirituels de leur église (anglicane, luthérienne). Il n’y a que deux pays à se proclamer laïcs en Europe : la France… et la Turquie.







Palmarès