• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kmouhoubi

kmouhoubi

Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et
le serviteur, c’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit.
"Henri LACORDAIRE" (1802-1861)

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • kmouhoubi kmouhoubi 28 décembre 2010 12:52

    Cet article est un amoncellement d’idioties en plus d’être moralement contestable puisqu’il en arrive à justifier des actes injustifiable comme le meurtre d’un malheureux par un agriculteur qui préférait ses truffes à la vie d’un être humain...

    Idioties, inexactitudes :
    -l’Empire Romain était laïque : faux, l’empire romain n’était pas laïque, les cultes et les cérémonies en tout genre pour apaiser les dieux abondaient et les superstitions étaient nombreuses, ne lisaient on pas dans les entrailles des animaux, les animaux étaient sacrifiés en de multiples occasions etc etc...
    -Avant c’était mieux à cause de la religion et des principes : l’auteur prend exemple de Jean Vallejean mais faut il lui rappeler que Jean Vallejean est un personnage de fiction. Avant la sécularisation de la société les injustice était non seulement pires mais qu’elles étaient confortées par l’Eglise ce qui a plongé l’occident dans le sous développement mental et matériel pendant des siècles, ce retard n’a été effacé qu’à partir du moment ou la société à commencé à s’émanciper de la théocratie.
    -Avant c’était mieux pour les faibles : je crois que là on touche le fond, c’est tellement risible...
    -Quand le justice est sévère il n’y a pas de violence : que l’auteur aille faire un tour aux USA et il découvrira ce que signifie une société violente avec une justice sévère...

    Tout ça pour nous expliquer que finalement les curés c’est mieux que les juges et que les voleur de truffes méritent bien de se faire trouer la peau.
    Minable !






Palmarès