• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Kventino

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Kventino 23 octobre 2008 01:30

    Bin ça alors, moi on m’a dit "l’anglais c’est facile, tout le monde le parle". Franchement, je ne comprends pas ... Sur l’arrogance française, il y a de ça, même si les maîtres en la matière restent les anglo-saxons - mais c’est vrai que eux ont des raisons de se foutre des langues étrangères. Mais il y a aussi peut-être le fait que éventuellement nous avons une langue légèrement différente des autres, et qui n’a notamment rien à voir sur la place de l’accent tonique. Au hasard. Je suis d’accord pour critiquer un certain état d’esprit français, mais l’auto-flagellation ça me saoûle profondément.


  • Kventino 1er septembre 2008 22:38

    "L’espéranto en tant que langue construite, inventée par la pensée et donc artificielle n’est pas une langue viable."
    Donc, ce qui est créé par la pensée n’est pas viable ? Il n’y en a pas beaucoup alors ... Une langue est forcément artificielle. On le sait au moins depuis que Frédéric II a essayé de trouver quelle était la langue naturelle de l’homme, en entretenant des nourrissons sans jamais que leurs nourrives ne leur parlent ... Qu’ont fait les nourrissons ? Ils ont dépéri. Alors oui, communiquer est naturel à l’homme. Mais il n’a pas de langue naturelle. D’ailleurs, tant qu’il n’a pas intégré les automatismes d’une langue, un enfant peut apprendre n’importe laquelle ... De là on vient à la deuxième partie du message :
    "Le langage a des bases biologiques et sociales."
    Sur le terme social, rien à dire. Mais biologique ! C’est proprement choquant. Car dire qu’un phénomène social, qu’il s’agisse d’un peuple, d’une coutume, d’une religion ou d’une langue, dire qu’un tel phénomène est basé sur la biologie, c’est le principe du racisme. L’identité, l’appartenance à un groupe est au contraire basé sur cette artificialité que vous abhorrez tant. Vous allez me dire "et les identités sexuées, elles sont basées sur la culture et la société peut-être ?" Oui. Je ne pense rien vous apprendre en vous disant que les rôles de chaque sexe varient en fonction de la société où l’on grandit. Une identité ne paraît "naturelle", "biologique", que parce qu’elle nous façonne depuis notre naissance, et bien souvent avant même. Bien entendu, je ne dis pas que vous êtes raciste. Je ne vous connais pas, je ne me permettrais pas de porter un tel jugement. Ce raisonnement, par contre, mène, si on l’approfondit, au racisme.
    Une langue n’a rien à voir avec la biologie. Toute langue est naturelle, ce qui n’enlève rien à sa beauté et à sa richesse, ni au fait qu’elle est indispensable.







Palmarès



Agoravox.tv