• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

l’agitateur

un citoyen qui aime soulever des sujets controversés

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 11 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • l’agitateur 18 août 2011 14:11

    la rigueur journalistique aurait été d’écrire le titre suivant « Fillon autorise le tir à balle réelle sur ceux qui tirent à balle réelle sur les forces de l’ordre », mais évidement, ça fait moins « vendeur ».



  • l’agitateur 16 novembre 2007 18:22

    1) lisez mon texte : je ne dis pas que la force de la France tient au patron moyen, je dis qu’il faut arreter de considérer que le patron moyen est celui d’une grosse structure (l’entreprise moyenne c’est quelques personnes, pas le CAC 40 !) 2) Je maintiens que l’esprit d’entreprise et la culture économique sont peu developpés en France (plus des 2/3 des jeunes veulent entrer dans le service public ...) 3) Vous voulez bien croire que c’est par (mon Ignorance ...) Quand je vois le ton de votre mail, tres peromptoire et sur de lui, je me dis que vous etes finalement bien placé pour parler de ceux qui savent tout sur tout !



  • l’agitateur 15 novembre 2007 19:04

    je trouve la comparaison caricaturale et donc de faible puissance. Le patron moyen, c’est surtout un entrepreneur à la tête de sa toute petite entreprise et donc bien au fait de ce qui s’y passe. Certes, il existe des patrons « autistes » qui vont dans le mur, mais il ne sont qu’une minorité pour la simple raison que, contrairement aux généraux d’un autre temps, il vont périr (au sens de perdre leur capital économique) avec leur entreprise s’ils la gèrent de façon pareille. Un des problèmes de notre pays c’est que l’esprit d’entreprise n’y est pas assez developpé et encouragé et quand je lis de pareils articles, je me dis qu’on est pas près de voir la situation s’arranger !



  • l’agitateur 15 novembre 2007 15:55

    Michel, je ne doute pas que la FHF qui est le « lobby » pro-hospitalier public prenne la défense de l’hôpital. Je ne suis d’ailleurs pas contre le secteur public hospitalier, pour lequel j’ai travaillé pendant 10 ans, par principe mais je souhaite qu’il ne se dérobe pas à son devoir d’efficience sous prétexte que la santé n’est pas un commerce car cet argument sert trop fréquement de justificatifs à des gaspillages. Il n’en est pas moins vrai, que les tarifs du privé sont en France moins cher, à pathologies égales et même en prenant compte des missions de services publics, que ceux du public et que le simple fait que cette vérité évidente soit niée prouve à quelle point les mythes ont la vie dur. Désolé, mais le privé n’est pas le poison du système de santé (je ne parle que de la France, je ne connais pas du tout le fonctionnement au Québec).



  • l’agitateur 14 novembre 2007 18:50

    quel article partisan et manichéiste :
    - tous les bénéficiaires de régimes spéciaux n’ont pas des emplois aussi contraignants (dans quelle circonstance les clercs de notaires se lèvent la nuit pour leur mission au service de la collectivité ?),
    - tous les cadres du privés ne sont pas gavés de stock options,
    - tous les autres pays developpés ont réformé leur système de retraite et allongeant la durée de cotisation, sont ils tous stupides ou égoistes ?, Oui a une réflexion sur la réelle pénibilité de certaines missions et emplois avec à la clé des statuts particuliers justifiés, pas basés sur la capacité de nuisance de certaines corporations ou sur des considérations d’après guerre totalement dépassées.







Palmarès