• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

L’Ankou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 166 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • L’Ankou 4 février 2014 12:49

    Du mépris ? Oh, mais certes ! Il ne tenait qu’à vous d’être moins méprisables. Enoncer une connerie et répondre à sa dénonciation par l’anathème et le jeu de mot laid (de ceux qui font les gens bêtes), voilà qui ressemble à tout sauf à un échange d’arguments intelligents. Avec des contradicteurs de cette qualité, le mépris le moindre des hommages à rendre à ceux qui exposent des argumentaires construits, de quelque bord qu’ils soient.



  • L’Ankou 4 février 2014 11:07

    Le peuple ? En tête de cortège, la moitié des manifestants portaient la particule et des foulards Hermes, et l’autre des encensoires... En milieu de cortège, c’était leur valetaille, la domesticité, les laquais et quelques soubrettes. Le peuple c’est les gens qui ont collé des têtes comme les leurs au bout d’une pique de 1789 à 1793.



  • L’Ankou 4 février 2014 11:01

    Je suis partiellement d’accord avec vous. Ce que je découvre avec les opposants aux avancées sociétales, c’est l’arrièration mentale et la paresse intellectuelle des réctionnaires rivés dans leurs convictions comme un Taliban à son Coran. Leur dangerosité vient, comme la grippe ou la peste, qu’ils sont contagieux quand ils fréquentent les anti-gauchistes serpillère, lesquels sont persuadés de s’opposer au péril rouge en fustigeant ce social-traitre de Hollande.

    Sacrifer le débat pour contenir une épidémie, c’est cruel et dérangeant, mais peut-être nécessaire.



  • L’Ankou 4 février 2014 10:52

    Quand les « réacs » affirmaient que les suites logiques de la création du mariage homosexuel seraient la PMA et la GPA, leurs adversaires leur indiquaient que ce n’était pas le sujet, que c’était parfaitement séparable, que l’on allait traiter les sujets les uns après les autres, et qu’une discussion saine et intelligente impliquait qu’on ne pollue pas un débat avec l’autre. La connerie, c’est toujours de ne pas débattre, de ne pas écouter les idées des autres, de rester avec des opinions toutes faites plutôt que de s’en construire une après avoir écouté les différente thèses en présence.

    Effectivement, lier les deux c’était du délire. Ca l’est toujours, et certains continuent... Enfin, après tout, si ça fout du beaume à vos égos de merde de croire que la reculade d’aujourd’hui appaise vos petites fesses de la tannée de l’an dernier, libre à vous.

    En tout cas, c’est une victoire comme vous les aimez : il n’y aura pas de débat.


    Bien à vous,
    L’Ankoù



  • L’Ankou 3 janvier 2014 16:06

    On y sacrifie souvent les convenances et la fidélité conjugale...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès