• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ladybag

Ladybag

Touche à tout.... J’ai travaillé dans le cinéma, l’éducation, la communication et le marketing, le dernier job durant un dizaine d’années étais attaché parlementaire. J’ai également de nombreuses activités associatives et participatives.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Ladybag Ladybag 28 avril 2006 13:53

    Face à une « analyse » à ce point simpliste, les bras m’en tombent. Dans l’exposé il y a bien quelques vérités, mais l’analyse et la synthèse me laisse sans voix ! Et pour d’autres raisons qui tiennent plus au rédactionnel et à l’intérêt que représente un tel article, je reprends à mon compte la question de « machinchose » Y a-t-il un comité de lecture à Agoravox ?


  • Ladybag Ladybag 27 avril 2006 15:07

    Je pense pour ma part aussi que ton article est excellent. J’avais moi-même pensé écrire un article et par ailleurs un courrier des lecteurs (que je vais envoyé ce jour) dans le même esprit. Je n’écrirai donc pas sur Agoravox, tu l’as déjà très bien fait, et de plus il est très bien documenté. On pourrait certes encore en discuter plus avant avec certains qui te répondent, parfois avec candeur ou mauvaise foi, mais ce n’est pas ici le lieu. Bien sûr, la société de consommation n’est pas seule en cause, mais la manière dont elle fonctionne la rend responsable aussi. Comme nous sommes responsables de la laisser fonctionner dans cette voie, comme les politiques sont également responsables de la laisser fonctionner de la sorte. Mes « courrier du lecteur » comme l’article que j’aurais écrit ici si tu ne m’avais pas précédé s’intitule « Nike a-t-il tué Joe ? » En effet, sur les images diffusées par nos chères caméras sécuritaires, chacun peut et a pu voir clairement un énorme »NIKE" en lettre blanche sur le blouson d’un des deux gosses agresseurs. Je considère d’ailleurs également ces deux adolescents comme des victimes elles-mêmes, et cela sans pour autant excuser le meurtre (et non l’assassinat, voyez les définitions juridiques). Si la prévention, l’éducation à la citoyenneté sont plus que jamais d’actualité, il n’empèche que les sanctions sont tout aussi nécessaire et ces deux termes sont inséparables.

    Pour information, dans l’émission « Face à l’info » les invités n’ont en rien « martelé » des propos sur la société de consommation responsable de tous nos maux. Le premier intervenant à évoqué le sujet était le ...magistrat invité. Il fut ensuite, il est vrai, relayé par les autres intervenants. Je trouve particulièrement intéressant d’ailleurs que ce soit un magistrat qui le premier a introduit cette dimension dans le débat.

    Pour terminer, j’ai bien évidemment signé la pétition des amis de Joe, lors de mon passage gare centrale. En tête de page, en gras, il y était inscrit : « Pour Joe, tué pour un MP3". Explicite !

    La société, les marques et leurs « niches marketing », la promotion insidieuse faite pour mettre l’« avoir » au-dessus de l’« être » n’expliquent certes pas tout. Cependant les messages ainsi véhiculés participent et induisent des comportements comme le racket et parfois plus que le racket, comme pour Joe ! C’est en cela que réside l’inadmissible et c’est cela qui est révoltant comme tu l’écris dans l’article.

    Oui Pink Floyd ! Voyez ou revoyez aussi le film « Brazil » de Terry Guilliam.







Palmarès