• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

LaEr

LaEr

Métier : Informaticien

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 678 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • LaEr LaEr 25 juillet 2012 16:03

    Mais quels arguments Cogno ?

    Vous vous contentez de balancer les poncifs anti-armes qui nous innonde depuis 30 ans !
    Et surtout, vous ne répondez absolument pas à mes interrogation.

    Quid de la Suisse, de la Finlande, du Canada ?
    Quid du fait que les États US les plus permissifs avec les armes connaissent le moins de mort, au point d’avoir des taux d’homicides inférieurs à celui de la France.
    Et que dire du Nigeria, qui est l’un des pays les plus violent du monde avec à peine une arme pour 100 habitants.

    Vous ne cherchez absolument pas à vous informer ou à débattre. Non, il vous faut juste éructer sur le fantasme sexuel des possesseurs d’armes, et vivre sur vos idées reçues que vous pensez tellement parfaites car émanent de votre intellect.

    Vous êtes un troll pathétique, Cogno.





  • LaEr LaEr 25 juillet 2012 12:58

    Cogno3, insulte et aucune argumentation. Comme d’habitude...

    Quel est le but d’une loi sur les armes ? Réduire sois disant l’accès aux armes à ceux qui sont mal intentionnés. Je vous prouve qu’il n’en est rien, et vous n’avez aucun arguments contre. D’où l’insulte et les poncifs...

    Il n’y a pas beaucoup de tuerie en France, mais il y en a encore moins dans des pays bien plus libre matières d’arme, que ce soit en Finlande où en Suisse.
    Votre explication ? Enfin bon, je ne m’attends à aucun argument de votre part...



  • LaEr LaEr 25 juillet 2012 12:47

    Les narcos ont surtout été approvisionnés par le gouvernement Américain, qui pensait pouvoir suivre à la trace les armes qu’il a sciemment fournis aux trafiquants.
    http://en.wikipedia.org/wiki/ATF_gunwalking_scandal

    « grande et triste banalité ».
    Je me suis déjà retrouvé avec des dizaines d’homme et de femmes, civils et armés, et je me suis senti plus en sécurité que dans n’importe quelle banlieue française.



  • LaEr LaEr 25 juillet 2012 12:42

    Liège, décembre 2011, l’assassin tire sur la foule avec un Fal en Full-Auto et des grenades, le tout étant interdit de détention en Belgique comme partout en Europe.
    A Marseille, pas une semaine sans une fusillade à l’AK-47, elle aussi interdite à la vente (en version full-auto).

    Bref, faîtes toutes les lois sur les armes que vous voulez, un assassin trouve toujours du matériel, vous n’emmerdez que ceux qui sont honnêtes.

    Les tueurs de masse sont en quête de reconnaissance, et les journalistes leur apportent celle-ci sur un plateau d’argent. Là est le vrai problème.

    Mais ces mêmes journalistes prefèrent se concentrer sur l’outil que sur la cause, blâmant le stylo pour leurs fautes d’orthographe, et la cuillère pour leur obésité, plutôt que d’admettre que le problème des tueurs de masse provient de leur avidité au scoop.

    Citons le frère d’une victime de ce drame, qui malgré la douleur, a su trouvé la réponse au journaliste :

    "If somebody wants to do harm to somebody, they’re going to find a way to do it. Whether it be with a weapon, such as a rifle or whether it be with any sort of means we should actually start to think about why people are doing this. And the reason why they’re doing this is because they want their names out there."

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès