• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Landy

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Landy 26 janvier 2009 17:42

    On a la liberté d’expression que l’on merite.
    Pensons à Bigard qui a simplement fait mention de ce doc, et a ensuite s’est fait traité d’antisemite, d’anti-americain, menacé de mort, etc ......


  • Landy 26 janvier 2009 17:28



    Israël a été décrit comme la plus grande menace à la paix mondiale, plus que la Corée du Nord, l’Afghanistan et l’Iran, dans un sondage non publié de la Commission Européenne portant sur 7500 européens, provoquant un tollé international.

    la question « dites-moi si, à votre avis, il présente ou non une menace pour la paix dans le monde ». Israël a été choisi par 59% des personnes interviewées.

    La révélation des résultats du sondage par El Pais et l’International Herald Tribune a provoqué d’âpres reproches, avec la demande par une importante association juive de lobbying et de défense des droits de l’homme, le Centre Simon Wiesenthal, que l’UE soit exclue du processus de paix israélo-plestinien, accusant l’Europe de la pire recrudescence d’ « antisémitisme » depuis la deuxième guerre mondiale.


    Les ministres et porte-paroles israéliens ont également pris grand soin récemment d’insister sur le fait qu’une définition de l’ « anti-sémitisme » moderne devrait inclure la critique de la façon dont Israël choisit de se protéger, définissant cette critique comme une attaque manifeste contre la survie d’Israël.

    Réagissant au sondage, le Centre Simon Wiesenthal, qui revendique 400ʹ000 personnes aux seuls Etats-Unis, a initié une pétition pour condamner la Commission Européenne et demander que l’UE ne soit plus représentée dans le Quartet essayant de négocier un terme à la violence entre Israël et la Palestine.

    « Le sondage est une indication que les européens ont tout avalé de la campagne de diffamation et de démonisation dirigée contre l’état d’Israël et ses partisans par les dirigeants et médias européens » a déclaré le rabbin Marvin Hier, fondateur du Centre Wiesenthal.

    « Ce résultat choquant qu’Israël est la plus grande menace pour la paix dans le monde, plus que la Corée du Nord et l’Iran, défie la logique et est une invention raciste qui montre seulement que l’antisémitisme est profondément implanté dans la société européenne, plusqu’à aucune autre période depuis la fin de la guerre » ajouta-t-il.




    L’ancien grand rabbin séfarade Mordechai Eliyahu a écrit, dans une lettre adressée au Premier ministre Ehud Olmert, que tous les civils vivant dans la bande de Gaza sont collectivement coupables.


     

     
    Eliyahu a jugé qu’il n’y avait absolument aucune interdiction morale contre le massacre aveugle de civils pendant une éventuelle offensive militaire massive sur Gaza.

     
    La lettre, publiée dans Olam Katan [Small World], une brochure hebdomadaire, et qui sera distribuée dans les synagogues du pays, ce vendredi, raconte l’histoire biblique du massacre de Sichem (Genèse 34) et Maimonide “commentaire (lois des Rois 9, 14), histoire constituant une preuve de l’avis religieux promus.

     
    Eliyahu a écrit que, selon l’éthique de la guerre juive, une ville entière porte une responsabilité collective au sujet du comportement immoral de l’individu.

     
    L’ancien grand rabbin a également déclaré qu’il était interdit de risquer la vie des Juifs de Sderot ou la vie des soldats des Forces de Défense Israëliennes, en craignant de blesser ou de tuer des non-combattants palestiniens vivant à Gaza.

     
    Eliyahu n’a pu être joint pour une interview. Toutefois, son fils, Shmuel Eliyahu, qui est le grand rabbin de Safed, a dit que son père s’oppose à une incursion des troupes au sol dans la bande de Gaza qui mettrait en danger les soldats des Forces de Défense Israëliennes. Au contraire, il a préconisé des bombardements de la région à partir de laquelle les Kassams ont été lancés, quel que soit le prix de la vie palestinienne.

     
    Si elles (les roquettes) ne s’arrêtent pas après que nous en ayons tué 100 (palestiniens), alors nous devons en tuer un millier (de palestiniens) », a déclaré Shmuel Eliyahu. “Et si elles ne s’arrêtent pas après que nous en ayons tué 1000 (palestiniens), alors nous devons tuer 10000 (palestiniens). Si elles ne s’arrêtent pas, nous devons en tuer 100.000, même un million. Quoi qu’il en coûte pour les faire cesser”.

     
    Dans sa lettre, Eliyahu a cité les Psaumes : “Je poursuivrai mes ennemis et les appréhenderai, je ne cesserai jusqu’à leur éradication.

     
    Eliyahu a écrit que “C’est un message à tous les dirigeants du peuple juif afin de ne pas avoir de la compassion pour ceux qui tirent [des roquettes] sur des civils dans leurs maisons.






Palmarès