• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lapinzosky

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • lapinzosky 17 mars 2009 00:51

    Ici il s’agit de la mort d’un homme . et mourir est une chose aussi naturelle que venir au monde.

    Je ne retiens pas ces derniers instants aux victoires de la musique ( que je n’ai pas regardé, même si j’ai visionné son passage depuis )

    VIP pas VIP. Célébrité pas célébrité....franchement on délire là !

    Il s’agit d’un bilan. Pas de la radioscopie des poumons encrassés d’un cancéreux en phase terminale.

    Tabac pas tabac ....notre époque est ridicule. Et mes contemporains des cons qui pensent que la longévité est l’aune à laquelle on mesure la qualité d’une vie ! A ce point de sottise je rends l’âme !

    Non il ne s’agit pas d’ériger un monument à un mortel fut-il un homme d’exception...

    Il s’agit de dresser le bilan d’une vie d’artiste.

    Et de ce point de vue celui-là a assuré grave !

    Je conseille aux incrédules : Concert_Alain Bashung_Live 2003 au Bataclan ....qui vient d’arriver sur mon ordinateur.

    Bien à vous .






  • lapinzosky 17 mars 2009 00:25

    Je comprends mal le débat qui s’instaure ici et là sur ce post consacré à Bashung. 

    Ici, il s’agit de parler d’un homme mort récemment et n’en déplaise à quelques uns de parler d’un Artiste

    Pourquoi était-il un Artiste et pas seulement un chanteur...  : Car des chanteurs il y en a à la pelle ! Et des artistes rarement.

    J’ai regardé par hasard son concert ( Bataclan 2003 ) diffusé sur FR2, hier soir. Si on ne perçoit pas que cet homme est un Artiste et pas un simple chanteur, on a de la merde dans les oreilles et dans les yeux.

    J’écoute rarement plus de 10 minutes tel ou tel chanteur promu chanteur, promotionné chanteur, je décroche ....

    Là, ce n’est pas la performance ( et c’en était une ), ce n’est pas la qualité de l’interprétation ( et quelle interprétation ), pas les textes ( merveilleux ), pas l’ambiance ( admirable ) que j’écoutais....non, c’est la sincérité de l’homme. Un homme et son art.

    Ici on a l’occasion de parler d’un Artiste, un homme qui avait consacré sa vie à son art. Et c’était perceptible. Cet homme était heureux d’être là. Et c’était rare.

    Je ne savais pas qui était bashung avant, maintenant aprés ce concert, je le connais.

    Ce n’est pas une connaissance que l’on peut partager entre nous.

    C’est quelque chose qui se passe encore entre lui et nous ( ceux qui veulent entendre, ceux qui peuvent l’entendre )....

    C’est unique. C’est l’expérience d’une vie.

    ’ C’est ’ car celà n’a pas disparu avec son dernier souffle.

    Merci à lui *










Palmarès