• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Laurent

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Laurent 18 décembre 2006 19:29

    Même si certaines de vos remarques ou critiques me paraissent être des partis pris tout aussi idéologiques que ceux que vous dénoncez, je suis entièrement d’accord avec une grande partie de votre analyse notamment celle qui concerne l’idée que la devise qui figure sur les frontons de nos institutions a besoin d’un bon « rajeunissement linguistique » pour reprendre vos termes. Néanmoins, je me permettrais deux remarques.

    La première concerne le partage que vous évoquez. A mon sens, la question n’est pas nécessairement de savoir si 6+2+0+0 doivent donner 2+2+2+2, 3+3+1+1 voire comme le suggère un internaute 5+3+2+1 mais de donner à chacun la possibilité et les moyens de choisir et se construire une vie digne. Je conviens que la définition précise de la notion de « vie digne » est, à elle seule, un objet de débat considérable. Mais au delà de cet éventuel débat, mon propos est surtout de souligner que la question de la possibilité pour chacun d’être un minimum acteur de son propre destin me parait presque plus essentiel que celle du niveau de confort matériel auquel chacun est susceptible d’avoir droit.

    La deuxième concerne indirectement vos talents de gestionnaire. En effet, l’une des limites à votre comparaison entre vos propres talents et ceux des gestionnaires de notre budget national est que l’un des nombreux avantages que procure la gestion d’un budget comme celui de l’Etat français est qu’il permet de s’affranchir des contraintes basement matérielles que vous imposent la saine gestion de votre budget familial. Vous avez ainsi la possibilité d’avoir un recours quasi-illimité à l’endettement et, donc, de vous affranchir, au moins à court terme, de la gestion des équilibres. De fait, celle-ci sera à la charge d’autres gestionnaires voire des descendant des gestionnaires actuels mais les gestionnaires et les membres actuels de la famille n’auront pas à en subir les conséquences.

    Cordialement.







Palmarès