• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Laurent

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 53 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Laurent 2 février 2016 18:31

    Hello,

    autant je suis contre les brevets sur le vivant autant je ne vois pas ce qui est choquant dans ce cas.
    De manière générale, la recherche se passe ainsi : pour écrire un article, tu te sers de références. Il est relativement rare d’écrire un article en « entier » sans références. Si ensuite, grâce à ton article, tu arrives à monter un procédé / logiciel / n’importe quoi qui te permet de gagner de l’argent, tu dois de l’argent à ton employeur (celui qui te paye pour que tu écrives) et absolument pas aux références.

    Dans ce cas de figure, et pour autant que je le comprenne bien, les chercheurs ont demandé aux peuples ce qu’ils faisaient (donc ce sont des références) et ont eu une valeur ajoutée dessus (la mise au point d’une molécule de synthèse, l’industrialisation d’un procédé, ...).

    Sérieux je ne vois pas ce qui est choquant. Devrait-on rémunérer Newton chaque fois qu’on cite la loi de l’attraction universelle ? Tout ceux qui l’enrichissent ou qui en partent pour trouver d’autre chose à partir d’elle sont-ils des voleurs ?



  • Laurent 29 janvier 2016 23:57

    @Trelawney
    lol

    pas de transports en commun à Massy TGV ? Y a juste le RER B le RER C et une quizaine de lignes de bus ...

    Evidemment, en ratant deux lignes de train et quinze lignes de bus, vous n’avez pas du voir les 3 ou 4 taxis à la station de taxi ...



  • Laurent 26 octobre 2015 20:03

    @elmango
    non, le citoyen n’a rien à cacher ;)



  • Laurent 26 octobre 2015 18:15

    @Doume65

    Hello Doume65,

    SMTP est effectivement chiffré par TLS. Sauf que ce n’est pas chiffré de bout en bout.
    Imagine que tu veuilles envoyer un mail et que tu sois par exemple chez Free et que tu utilises leur relais SMTP. Ton client de messagerie va se connecter au relais SMTP de Free et ce sera, à priori, chiffré. Voilà, c’est le seul lien ou tu es sûr que c’est chiffré.
    Ensuite, le relais de Free récupère ton mail et regarde où l’envoyer. Il fait donc une requete DNS MX sur le domaine de l’adresse, prends un des serveurs renvoyé et lui envoie le mail. Sur un canal chiffré ou non, tu n’en sais plus rien. Ensuite le serveur choisi par le relais de Free n’est peut être pas le dernier. Il va donc peut être lui même renvoyer le mail. Dans un canal chiffré ou non. Etc etc, jusqu’au dernier serveur SMTP.
    Si ma mémoire est bonne, il me semble que plus de la moitié des mails circulent dans des canaux non chiffrés mais je n’ai plus de sources. Cette histoire avait été pas mal discutée lorsque Valls a parlé de « mail encryptés ».
    C’est totalement différent de Apache qui lui va gérer du HTTPS, protocole où il n’y a en principe, pas de relais sur la route. Sauf que dans des réseaux d’entreprise, HTTPS ou pas, assez souvent tes communications pourront êtres lues par « SSL bumping » et introduction de l’AC du firewall dans ton navigateur, mais on s’éloigne du sujet.

    Laurent



  • Laurent 25 octobre 2015 18:12

    @elmango

    d’ailleurs pour information, les entreprises américaines doivent livrer les données qu’on leur confie y compris si le data-center qui les contient est situé en europe. Voici ce qui a été jugé par une court américaine :

    "
    (...) The ruling on Thursday follows from an earlier lower court, in which U.S. Magistrate Judge James Francis in New York ruled that a search warrant can be applied outside the country.

    The theory was that because Microsoft, named in this case, owned and controlled a foreign subsidiary company based in Dublin, Ireland, any data stored in its overseas offices or datacenters still fell within US territory — albeit loosely. (...)

    "

    L’article complet ici : http://www.zdnet.com/article/how-one-judge-single-handedly-killed-trust-in-the-us-technology-industry/

    Sauf que le problème est que n’importe quel plouc de DSI va comparer le prix d’un mail chez Office 365 par rapport à une infra hébergée et dire qu’on va chez Office 365. En disant au choix :

    - nous n’avons rien de secret (oui, toi peut être mais tes clients et / ou fournisseurs ont eu peut être des choses sensibles) ;

    - nous avons des accord avec microsoft (qui donc bien sûr ne valent rien au vue de l’article posté ci-dessus).

    Mais bon apparemment en France (ou en Europe) on est trop naze pour faire la même chose qu’un Office 365. Donc bon ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès