Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Le BLOC

Le BLOC

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/11/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 5 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0




Derniers commentaires

  • Par Le BLOC (---.---.---.156) 6 novembre 2011 19:01
    Le BLOC

    Ce n’est pas si simple…

    J’avais fait un comparatif en 2004 derrière ce lien entre revenu libéraux et hospitalier . (autre lien)

    Les données seraient bien sûr à réactualiser. Le revenu des chirurgiens secteur 1 à tarif sécu,( il en reste moins de 20 % ) repose uniquement sur le tarif de remboursement sécu.

    Par ailleurs quelques chiffres à méditer, tirés du rapport parlementaire de deux chirurgiens hospitaliers, Jacques Domergue et Henri Guidicelli : « La productivité chirurgicale est très inégale dans les deux secteurs d’activité. L’activité opératoire moyenne d’un chirurgien public est de 24 000 Kc par mois alors que l’activité moyenne d’un chirurgien privé est de 60 000 Kc. Certes on peut imaginer qu’il ne s’agit pas tout à fait du même type de chirurgie mais le Kc opératoire moyen en public n’est que de 10% supérieur au Kc moyen du secteur privé. » (page 37 de ce rapport )

    Cordialement

    XGB

  • Par Le BLOC (---.---.---.156) 6 novembre 2011 07:30
    Le BLOC

    Prix du monde le 22 juillet 1969, premiers pas sur la lune : 0,50F

    xgb

  • Par Le BLOC (---.---.---.156) 6 novembre 2011 07:27
    Le BLOC

    Ce qui se passe sur le tarif de remboursement des interventions n’est effectivement pas un cas isolé,  et ce triste privilège est largement partagé dans d’autre secteurs d’activité.

    Cordialement

    XGB

  • Par Le BLOC (---.---.---.156) 6 novembre 2011 07:23
    Le BLOC

    Le prix indiqué est uniquement celui du travail médical, c’est-à-dire la prise en charge du patient de la veille de l’intervention au 15° jour post-opératoire, incluant bien sûr l’intervention elle-même. Mais pas le prix de la prothèse qui a une facturation à part, avec un tarif qui est fixé par l’assurance maladie selon le type d’implant.

    Le coût du personnel a suivi celui de la courbe des salaires,  (un peu plus, avec une augmentation de la qualification  des aides )

    Une autre vidéo vous donne l’évolution comparée du prix des assurances (qui s’envole) derrière ce lien  : prothèse de hanche et dépassements

    Cordialement

    XGB

  • Par Le BLOC (---.---.---.118) 28 octobre 2011 14:09
    Le BLOC

    Le premier tableau (celui ou un doigt empêche la Prothèse Totale de Hanche de progresser) est une comparaison de la courbe de l’indice INSEE et de celle de la PTH entre 1980 et 2004. Elle est également très parlante. Pour la PTH le terme de courbe est manifestement exagéré.

    Malgré l’évolution des techniques, la chirurgie reste un métier d’artisan. J’ai donc cherché à la  comparer à un autre métier d’artisan. J’aurai volontiers pris la baguette de pain pétrie et cuite par un artisan boulanger mais la boulangerie industrielle d’une part et la grande distribution d’autre part  faussent les repères de prix.

    Des produits  comme de la mémoire informatique ou une imprimante laser ne sont pas des produits artisanaux, et leur prix n’obéit pas aux mêmes contraintes.

    Choisir le quotidien le  Monde comme traceur ne me parait pas être une manipulation : Comme la chirurgie, et malgré l’évolution des techniques,  le Monde reste un journal d’artisan écrit par de vrais journalistes et non pas un journal industriel, simple relai de dépêches d’agence. Il a en plus l’immense avantage d’avoir son prix  écrit dessus au jour le jour. Enfin comme il ne se mange pas, à la différence de la baguette, on peut le retrouver des années après sous forme papier ou numérique. Je n’ai pas trouvé meilleur traceur.

    Cordialement.

    Xavier GOUYOU BEAUCHAMPS

LES THEMES DE L'AUTEUR

Santé Santé menacée Société Justice






Palmarès



Agoravox.tv