• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Blogueur

Ingénieur financier exilé à Londres.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Le Blogueur 12 avril 2006 21:59

    Sauf que pour le CPE, c’était en majorité des lycéens et des étudiants qui manifestaient, non pas pour obtenir une avancée sociale de plus dans ce pays qui en compte tellement plus que tous les autres, mais contre une loi qui proposait de combattre le chômage auxquels ils sont exposés.

    Il est aussi intéressant de constater qu’à part les jeunes à qui cette loi s’adressait, ce sont les syndicats, les fonctionnaires et les enseignants qui ont constitué l’essentiel des manifestants, et pas (ou très très peu) de salariés du secteur privé. Pourquoi ? Parce que ceux-là ont compris que le libéralisme leur garantit un meilleur niveau de vie que tous ces contestataires pour qui - je vais caricaturer mais à peine, à 20 ans on devrait être enbauché en CDI à vie, au 35h avec 60 jours de RTT, jouir d’un salaire d’au moins 3000€net/mois et avoir un logement à soi, une voiture à soi ; le tout sans être compétitif bien sûr.

    Les entreprises du CAC40 s’en sortent pas trop mal au niveau mondial, et les salariés qui travaillent pour elles ne se plaignent pas, ou en tout cas beaucoup moins que tous ces enfants gâtés à qui les contribuables payent l’éducation - qu’une minorité de grincheux manipulés veut interdire à tous les autres. On ne peut pas critiquer les champions du capitalisme parce qu’ils créent des richesses qu’ils ne redistribuent pas à ceux qui, au mieux, ne veulent pas adhérer à ce système, ou au pire rêvent de le détruire sans avoir d’alternative à proposer.


  • Le Blogueur 12 avril 2006 21:15

    Bien vu Claude pour cet article tout à fait juste. Les sondages qui l’encensent sont une belle aubaine pour la gauche qui se complait dans la critique et n’a aucun programme réaliste à proposer. Les médias traditionnels se sont précipités sur l’icone de la femme candidate du PS, au point même où l’on pourrait se demander dans quelle mesure ce ne sont pas eux qui ont infléchi sa décision de se présenter à la prochaine élection présidentielle.

    Comme pour celle de 2002, ils croient pouvoir décider à la place des Français du déroulement de l’élection, et on a déjà droit au sondage du 2ème tour, Nicolas vs Ségolène. Bref, ils ont la mémoire courte et il est probable (j’en suis personnellement convaincu), en ces temps où le peuple réagit de façon épidermique face à ce qu’on essaye de lui imposer, que S. Royal ne soit même pas au second tour, car les « citoyens [...] experts légitimes » en ont marre du marketing politique.







Palmarès



Agoravox.tv