• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le brésilien

Le brésilien

Marié et père de trois belles jeunes filles, un étudiant par excellence toujours en apprentissage et qui déteste les compétitions en préferant la coopération. Le monde doit être fait par l’amitié, la convivialité et l’harmonie. J’aime bien l’intélligence vive, le bon humour et la critique construtive. Je suis toujours à la recherche de la vérité et cela est interminable.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 10 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Le brésilien Le brésilien 13 février 2009 20:39

    A mon avis, l’occident a bâti tout un système basé sur l’exploitation de l’argent facile et fictif, et pas sur le travail. Et les gouvernements sont très rapides à aider les banques, mais à chaque fois qu’une entreprise sollicite un sauvetage financier (sauf les cas où les entreprises aidées s’achètent des avions exécutifs) les politiciens se posent des questions. La logique d’aider les banques au lieu d’aider les entreprises est celle d’alimenter le système de crédit, mais le problème c’est que les banques au moment de la présente crise ne prêtent pas d’argent à ceux que vraiment le nécessite, ou au moins, il faut prouver aux banquiers qu’on ne nécessite pas du tout de l’argent pour qu’ils puissent penser à nous prêter, parce que tous ceux qui ont des moyens pour rassurer les banques, en éprouvant un gros patrimoine pour garantir l’argent prêté, ne nécessitent vraiment pas d’argent, n’est-ce pas ?

    Le vrai problème a commencé quand l’ancien président des États Unis M. Richard Nixon a annoncé au monde en 1971 que le dolar serait dissocié de sa correspondente valeur en or et, ensuite, la planète entière a été inondée par un papier vert sans aucune valeur réelle.  


  • Le brésilien Le brésilien 21 janvier 2009 14:24

    En une seule phrase : "je n’entends pas ce que tu dis, parce que tes actions parlent plus fort".

    Mais attention : agir sans penser peut être téméraire.


  • Le brésilien Le brésilien 20 janvier 2009 14:57

    Maintenant c’est le gouvernement de l’Italie qui fait le terrorisme avec le gouvernement brésilien ? Si tu ne revois pas ta décision, on te bloque au G8. Bravo ! Les moyens justifient toutes les fins. Je ne crois pas du tout que le gouvernement Italien, très sérieux en questions diplomatiques (comme d’habitude), vient de s’utiliser de telle arme pour faire telle pression. De quelque façon, la question posée par "italiasempre" est bonne.
    Je vous donne un autre e’lément : le ministre de la justice a déjà déclaré qu’avant de prendre sa décision Lula a été consulté. Le président est à ce moment au milieu d’une situation difficile : rendre son âme au gouvernement italien pour assurer le siège au G8 ou faire un demi-tour sur ses pas en prenant son ministre par un clown. Et la justice ? 


  • Le brésilien Le brésilien 20 janvier 2009 00:53

    Mes chers Eugène et Gasty, dans ce temps où on ne pense qu’à la matière, à des choses, je dois avouer : parfois j’oublie l’amour gratuit et l’espoir que le lendemain sera encore mieux. 

    Pour demain, après l’inauguration bien sûr, oops. Excusez-moi ! 

    Je vous remercie pour vos commentaires sur mon commentaire !

    Ah ! Toutes les ampoules de chez moi sont "à l’ancienne". La cause ? Chez nous, au Brésil, une moderne coute neuf fois qu’une ancienne. Nous avons aussi le même mouvement que vous, vers la préservation de la nature, à tout prix. bzzzzzzz !!
     


  • Le brésilien Le brésilien 19 janvier 2009 20:14

    Est-ce qu’il y aurait quelqu’un capable de me montrer une seule chose qui ne nuit pas aujourd’hui ? Nourriture, voitures, illumination, chaufage, micro-ondes, ondinateurs et téléphones portables (ou tout c’est qui est portable, enfin), fumer, boire, du café, chocolat, OGM, aérosol de toute sorte, l’haute consommation de diesel des bateaux qui font les transport des produits globalisés, les usines nucléaires, éoliennes qui modifient le paisage, etc. la liste est presque interminable. Vive la fin du monde ou la fin de la civilisation telle quelle nous la connaisson à ce jour ! A propos d’un commentaire, la fin du monde est annoncée pour 12 décembre 2012 (je crois que midi, mais...), eh, bien ! il faut bien ajuster les stocks de lamps à l’ancienne en considérant cette date, parce qu’après on revient à la bougie ! 

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre International






Palmarès