• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Docteur

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Le Docteur 15 juin 2008 10:49

    Juste pour le poil à gratter...

    Si on avait réalisé un référendum sur l’abolition de la peine de mort en 1981, on sait que la majorité des français auraient été opposés à cette abolition. 

    En 1951 est signé le traité de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier sous l’impulsion de Monnet et Schuman, traité ratifié par l’ensemble des états membres de l’époque et marquant ainsi les prémices de l’Union Européenne. Si 5 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, on avait réalisé un référendum sur la création d’une "Union" européenne, je ne suis pas convaincu qu’un tel projet aurait reçu les faveurs de la population...

    Deux exemples n’ont pas valeur de statistique, mais on pourrait multiplier les exemples. Juste pour dire que le peuple n’a pas toujours raison, et qu’en de nombreuses occasions, l’histoire a montré que lorsqu’un choix est laissé à un peuple, les effets de psychose et de masse entraînent fréquemment la prise de mauvaises décisions. Relire Platon...

    Je ne précise pas volontairement si je suis pour ou contre le traité proposé. Mais à la lecture de nombreux commentaires, fait est que les gens réagissent dans un contexte émotionnel.

    Je suis attristé aussi (laissons nous aller à l’émotionnel ) de voir que les gens qui émettent des objections aux idées maîtresses de l’article se voient affligés d’un grand nombre de "non" à la question "commentaire constructif ?" (bien que certaines soient effectivement peu constructives). Leur commentaire fini par être caché... heureusement, pas encore censuré ! En gros, si vous dites "bravo" aux irlandais votre commentaire est bien reçu, si vous émettez des réserves c’est "ferme ta g..... !". En ce sens, les opposants au traité se comportent comme les technocrates à qui ils reprochent la même attitude !

    Dommage, voilà un dialogue de sourds qui pourrait bel et bien conduire à la mort pure est simple de l’Europe. Au fait... qui a réellement lu le traité dans ces détails ici ?

     







Palmarès