• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Gaïagénaire

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 861 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Le Gaïagénaire 12 mars 20:17

    Les anglaises disent que les mâles sont des « human doings » alors que les femelles sont des « human beings ».


    En réalité, parce que tous les mâles sont programmés par l’ADN mitochondrial de leur mère et que toutes les femelles le sont aussi, nous sommes tous des lesbiennes.

    Cordialement. 

  • Le Gaïagénaire 14 février 21:10

    @Clocel 14 février 19:57


    Créativité ne rime pas avec matrice, plutôt.

     smiley


  • Le Gaïagénaire 10 février 08:43

    @Philippe VERGNES 30 janvier 20:01

    « A 10-15 ans, c’est foutu !(…) mais à l’adolescence, il est déjà trop tard pour obtenir un quelconque résultat bénéfique pour la société. »

     Ce qui est écrit plus haut signifie que tous les thérapeutes pour enfants et adolescents sont des charlatans incluant Klein ? Et que dire de ceux comme Olivier qui s’occupent des adultes.

     Ce qui précède est totalement faux. Mais très payant pour l’industrie pharmaceutique.

     Tous les thérapeutes savent que le « témoin éclairé » favorise la guérison. Toutes les mamans aimantes savent cela.

     Il n’y a que les vrais psychopathes telles que décrites par  A. Lobaczewsky dans son interview de 2008 qui peuvent causer problème. Cependant ELLES ressortiront dans les biographies et pourront très probablement bénéficier de cette prise de conscience.

     C’est ce que l’affaire Jacqueline Sauvage aurait dû provoquer comme prise de conscience par les articles des « Fergus » plutôt que de chercher à perfectionner la stratégie de défense des lobbys féministes misandres qui projettent sur les hommes leur dénie agressif tel que si bien dit par ma citation de Christiane Olivier.

    Cordialement et définitivement.

     


  • Le Gaïagénaire 1er février 14:40

    @alinea  30 janvier 12:08

    Chère alinéa le créatif culturel en moi vous remercie.


    « Il lui est généralement interdit de faire fonctionner son imagination s’il veut bénéficier de la sécurisation apportée par l’appartenance au groupe et éviter de se faire traiter d’anarchiste, de gauchiste, voire même d’utopiste (DE MISOGYNE ajouté par Le Gaïagénaire) . Il lui faut faire allégeance aux leaders, aux pères inspirés, aux hommes providentiels, aux chefs responsables. Même dans la contestation des structures hiérarchiques de dominance, il doit encore s’inscrire dans une structure hiérarchique de dominance. Il existe un conformisme révolutionnaire comme il existe un conformisme conservateur. » [2] Laborit Henri, Eloge de la Fuite, Paris, Robert Laffont, 1974., page 123


  • Le Gaïagénaire 30 janvier 17:51

    alinea 30 janvier 12:08


    Vous parlez du désir sexuel ? De l’investissement (au sens militaire) narcissique de l’enfant ?









Palmarès