• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

le juste

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • le juste 19 novembre 2007 12:13

    Bon nombre de sarkozistes et d’umpistes ont les 53% de votants à nous faire valoir.

    Une rectification. Les bulletins blancs ne sont nullement pris en considération. Qui vote blanc a fait son devoir d’électeur mais pas forcement qu’il se pose pour l’un ou pour l’autre. Nous arrivons péniblement à 50,84%. Que fait-on de l’autre moitié ?

    De plus, un autre paramètre à ceci, c’est l’abstention. Certaines personnes considèrent que le vote blanc n’étant nullement décompté, ne se sont pas déplacés. J’en connais qui ne voulais ni de l’un ni de l’autre et ne se sont pas déplacé pour la simple raison que le vote blanc n’est nullement pris en compte.

    Alors ou sont les 53,6%. Qu’ils arrêtent de claironner et qu’ils aient cette honnêteté. Le bulletin blanc n’est nullement pris en compte. Tout est faussé. Sarko ne représente que 42,68% des inscrits. Hum ! Que dire de plus !!! Oui autre chose quant au second tour, il y a un choix c’est certainement une balance entre deux programmes. Et ce choix n’est pas forcement la totalité de l’acceptation du programme. En réalité ceux qui sont d’accord avec son programme ne représentent que 31,18 %. Et encore que ? Je connais des umpistes qui ne sont nullement d’accord avec toutes les tartufferies.

    De plus, la démocratie ne s’arrête pas simplement à un vote. La démocratie c’est un acte de citoyenneté de chaque jour et de chaque instant. Et si bon nombre acceptait cela, nous n’en serions pas là. Et aussi, si nous avions une assemblée représentative, nous ne laisserions nullement les pleins pouvoir à certains. Et que l’on ne vienne pas me dire que ce serait ingouvernable. Ce serait le moyen de ne laisser à personne le soin de dicter à d’autres ses fantasmes et pour certains leurs élucubrations.

    A y regarder de plus près son programme, il nous prend pour des tartuffes. Ou en sommes-nous sur le pouvoir d’achat. La précipitation de faire des fleurs à ses amis ne peut être compatible avec un réel intérêt du pouvoir d’achat. Oh ! Pardon ! Milles excuses ! Il a raison, il s’est bien occupé du pouvoir d’achat. De ses amis et nantis mais pas de l’ensemble des français. Y aurait-il eu un lapsus ?

    Bon j’arrête la pour l’instant car il faut que j’aille gagner ma croute. Plutôt mon quignon de pain. Bientôt, ce sera que des miettes.







Palmarès