• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le nanaconda

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 44 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Le nanaconda 28 septembre 2010 15:21

    Il y a aujourd’hui un déficit de 20,3 milliards donc le chiffre 11 milliards est erroné.
    Il peut correspondre à peu près au déficit de la branche maladie mais les financements évoqués dans l’article ne sont pas ceux du régime général de la branche maladie donc ça ne colle pas non plus.
    Quand à l’appelleation Cpam, elle désigne le relais local et de droit privé de l’Assurance Maladie, rien à voir avec les fonctionnaires évoqués dans certains commentaires.
    Bref la théorie est intéressante mais l’article trop mal troussé pour qu’on y comprenne quelque chose, et surtout pour qu’on ait envie d’y croire.


  • Le nanaconda 28 septembre 2010 14:48

    Bonjour,

    Ce qui est dommage et enlève tout crédit à votre théorie, c’est que vous mélangez tout : Sécurité Sociale, Assurance Maladie, CPAM …

    Je ne comprends pas bien d’où vous sortez vos chiffres et s’ils concernent la Sécu, le régime général, l’Assurance Maladie, qui ne sont pas financés de la même manière.

    Difficile donc de vous suivre dans votre raisonnement.


  • Le nanaconda 5 mars 2009 16:41

    Je ne sais pas dans quelles proportions on est influencés par l’environnement : culturel, familial, multimédia...
    Une chose est sûre, internet n’est pas le seul responsable des dérives sexuelles qu’on dénonce aujourd’hui, et qui pourtant ont toujours existé. Internet n’a pas inventé le viol, le machisme, la prostitution, etc...

    Petite pique pas bien méchante, mais je me demande quelle sorte de collège catholique vous fréquentiez à la fin des 90’s... J’étais au collège au milieu des 90’s et ce n’étaient sûrement pas les films de M6 ou les magazines Playboy qui se refilaient sous le manteau. Mais bien des films enregistrés par ceux qui avaient la chance d’avoir une certaine chaîne cryptée célèbre alors pour ses 1ers samedi du mois ou piqués dans la collec’ de l’un ou l’autre paternel... Rien de bien angélique déjà... smiley


  • Le nanaconda 22 décembre 2008 10:21

    Suis assez d’accord avec le fond de la critique mais pas avec l’appréciation : je pense que ce film ne pétait pas plus haut que son cul et qu’il est savoureux si pris tel qu’il est : une comédie burlesque avec des personnages ultra typés, tous plus nazes les uns que les autres. Une fin en queue de poisson comme d’hab avec les Frères Coen, qui se font plais’, comme les acteurs. Ils ne referont sans doute jamais un big lebowski, mais ce film est très frais, très décalé, et tellement mieux que Ladykillers ou surtout intolérable Cruauté.

    Et puis cette critique spoile un peu trop à mon goût.


  • Le nanaconda 21 octobre 2008 15:45

    Mon commentaire précédent est évidemment une réponse à Heigenscheid...







Palmarès