• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lefuneste

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Lefuneste 15 février 2008 07:59

    En effet le Nil est très malade lui aussi. Il faut garder à l’esprit les éléments suivants :

    -Le Fleuve Jaune charie beaucoup plus de limons que le Nil (d’où son nom d’ailleurs). L’article décrit bien ce fait. Les plateaux sédimentaires traversés sont immenses et soumis à une dynamique de déforestation puis désertification. Dans le cas du Nil, les terrains traversés sont déjà, et depuis sa construction, à la phase désertique et donc, en grande partie, déjà drainés des limons les plus légers. De plus les pollutions en amont, notamment en métaux lourds sont sans commune mesure. Donc il est indéniable que l’article décrit correctement un cas spécifique et très grave d’accumulation de sédiments ultra-pollués dans le cas du barrage chinois.

    -La taille de l’ouvrage est également très différente, bien plus importante pour le barrage des 3 gorges. L’impact environemental est lui aussi proportionnel, à mettre en phase avec les populations en présence, bien plus importantes dans le cas de la Chine.

    -Enfin oui il y’a bien des problèmes extrêmements importants liés au contrôle du flux du Nil, en particulier en aval dans le Delta où le débit n’est plus suffisant pour alimenter en eau et en limons la région de production agricole la plus importante d’Egypte. La solution consiste actuellement à augmenter la pression sur la nappe phréatique et sur l’intensification de l’utilisation d’engrais de synthèse. Le résultat est que le Nil à terme ne rejoindra plus la Mediterranée (similaire au Colorado en ce sens). Les populations du delta sont elles confrontées à des niveaux de pollution augmentant sans cesse.

    Pour résumer, il est clair que les projets d’infrastrucutre énergétique "centralisés" ne peuvent plus répondre à nos besoins. La solution serait plutôt de favoriser les infrastructures légères et distribuées permettant de répartir la pression environementale de manière plus uniforme.



  • Lefuneste 13 février 2008 13:50

     

    Allons allons un peu d’optimisme que diable !

    Tous les experts en environnement tels que G.W. Bush (prix Nobel de la guerre) et Jean-Louis Borlot (prix Nobel de la sangria et du punch planteur) vous le dirons. D’ailleurs ça a été répété à Bali et partout depuis à qui veux bien l’entendre ; la Chine maîtrisera tous ses problèmes environnementaux avant même que ceux-ci n’apparaissent. Il suffit aux autorités chinoises de nier suffisamment fort qu’ils existent et ils disparaîtront aussi sec ! Ca fonctionne avec tout ! La pollution, l’érosion des sols, la diminution des nappes phréatiques, les pandémies, la gestion des déchets... Tout j’vous dis ! Souvenez-vous c’est la méthode Chantal Goya, qui a ainsi réussi à se transformer en lapin en direct à la télé.

    Et si vraiment ils n’ont pas de chance ce jour là (mais personne n’oserait imaginer une telle chose), aucuns problèmes, il suffira de récupérer les derniers fermiers faméliques de la région (bah allez quelques centaines de milliers pas plus hein), de leur donner un sceau et une pelle en échange d’un bol de riz OGM produit aux US, et ils plongeront récupérer les sédiments à la force du poigné, comme cela se fait tous les jours dans le Delta au Nigeria sans que personne ne se plaigne. C’est pas plus dur que de faire des pâtés de sable l’été à Palavas ! Ils ont bien construit un mur de la taille du pays ces gens là... A la main et sans ouvriers marocains sous-payés !

    Enfin quoi !! Bien sûr qu’on peut associer croissance économique exponentielle et développement durable ! Il suffit juste d’aimer le goût de la chair humaine car à la fin il ne reste plus que ça pour mettre dans les raviolis. Demandez aux descendants des tribus de l’ile de Pâques, là bas ça a carrément bien marché et il reste les vestiges des superbes projets de génie civil, intacts tout autour de l’ile. Bon ok y’a plus personne pour en profiter... C’que vous êtes rabat-joie...







Palmarès