• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

leila

leila

Leila,

 

Tableau de bord

  • Premier article le 16/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 6 106
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • leila leila Salem 24 janvier 2007 13:25

    Bonjour maamar,

    Je suis d’origine constantinoise comme vous et je connaissais votre journal al nasr, l’un de mes oncles y a travaillé.

    Je souhaite vous connaitre et je vous invite à visiter mon site :

    http://www.antigone-net.net

    mon adresse email :

    antigonenet@yahoo.fr

    amicalement

    Leila Salem



  • leila leila Salem 23 janvier 2007 21:17

    bien vu l’ami, oncle sam est derrière le rideau :

    haifa pour pepsi

    Nancy pour coca



  • leila leila Salem 23 janvier 2007 17:14

    La musique ne connait pas de frontière et malgré le mur construit par Israël, la voix des vedettes arabes le traversent et arrivent jusqu’aux jeunes de Tel Aviv et autres villes d’Israël. Si vous regardez la vidéo2 de mon message précédent, vous verrez que celui qui a posté le clip est un ...israélien.



  • leila leila Salem 23 janvier 2007 16:27

    Il n’y a pas que des vedettes femmes, les hommes ont aussi leur place :

    vidéo1

    vidéo2

    vidéo4

    Le monde musulman n’est pas homogène et il si différent de l’image que certains essaye de lui donner ici en occident. il y a même la star ac. Ce sont les mêmes jeunes qui regardent Nancy ou Rubby qui vont écouter la musique soufie de Samy Yusuf qui aussi connaît un grand succès et dont voici un clip :

    musique_soufie

    C’est ça l’Orient, il n’est pas noir ni blanc non plus

    Mais il est certainement magique et oh combien délicieux !

    mon site



  • leila leila Salem 16 janvier 2007 14:19

    Beaucoup de poètes arabes ont chanté l’amour charnel entre hommes et Abû-Nuwas, l’homme beau aux cheveux bouclés, fut le chantre de la poésie érotique et bachique et aussi le roi de la satire,. C’était un jouisseur, un libertin et un amoureux de la joie de vivre. Il a chanté le vin et l’ivresse, la beauté et l’amour charnel (entre hommes), a vanté les plaisirs de la vie terrestre et l’extase procurée par l’alcool et a comparé le plaisir de la compagnie de jeunes nubiles et de beaux éphèbes à l’exaltation religieuse. Voici un de ses poèmes :

    Pour l’amour d’un chrétien

    De bon matin, un faon gracieux me sert à boire.

    Sa voix est douce, propre à combler tous les vœux.

    Ses deux accroche-cœur sur ses tempes se cabrent.

    Toutes les séductions me guettent dans les yeux.

    C’est un persan chrétien, moulé dans sa tunique,

    qui laisse à découvert son cou plein de fraîcheur.

    Il est si élégant, d’une beauté unique,

    qu’on changerait de foi -sinon de Créateur -

    pour ses beaux yeux. Si je ne craignais pas,

    Seigneur,

    d’être persécuté par un clerc tyrannique,

    je me convertirais, en tout bien tout honneur.

    Mais je sais bien qu’il n’est qu’un Islâm

    Véridique...

    Extrait de Le vin, le vent, la vie de ABÜ-NUWÂS traduit de l’arabe par Vincent-mansour Monteil

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Moyen Orient Culture Islam






Palmarès