• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lesaudoniens.com

Lesaudoniens.com

L’association "Lesaudoniens.com" au service des habitants de Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis (les Audoniens) a pour objectif de renforcer le lien social et la démocratie participative. L’association anime notamment le Blog Citoyen des habitants de la ville : www.lesaudoniens.com et y lance des débats.
"Plateforme d’informations et d’échanges, ouverte et transversale ; LesAudoniens.com permet à chacun de débattre, partager et apprendre ..."
Ses missions sont de :
  • favoriser le "Vivre Ensemble à Saint-Ouen" ;
  • traiter de l’actualité de la ville sous l’angle "citoyen" de manière non partisanne notamment à travers le témoignage de ses habitants ;
  • renforcer le lien social et favoriser la mixité en faisant dialoguer des gens d’horizons variés ;
  • informer sur les initiatives des audoniens ainsi que sur les projets de développement de la ville ;
  • mobiliser les habitants sur des débats et alerter l’opinion si nécessaire sur des thèmes précis ;
  • faire connaître la ville, grace au Blog mais également en publiant des articles sur d’autres blogs ou plate-formes citoyennes (Mon93.com, Agoravox.com ...) ;
  • Soyons fous, donner un autre regard sur le 9-3 et la banlieue !

 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 7 159
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Lesaudoniens.com odecrock 16 janvier 2007 11:39

    Que les Français soient confrontés à l’exclusion, à la dureté de la vie personne ne le nie. Mais faire croire que sans pauvres venus d’ailleurs sans clandestins, sans Roms ... leur vie serait meilleure est également une illusion. Il est souvent trop facile de trouver des boucs émissaires ...

    @Aérien : la résponsabilité de ce qui arrive incombe aux politiques qui élargissent l’Europe sans se soucier des effets induits que cela a. Le cas de ces Rroms a certainement été considéré comme « marginal » au regard des enjeux géo stratégiques et économiques de l’élargissement de l’Union à ces Pays et c’est là une partie du problème et de la responsabilité des politiques.



  • Lesaudoniens.com odecrock 16 janvier 2007 09:10

    Je vois que les réactions n’ont pas faibli dans la nuit. Ceci illustre un travers trop souvent vu sur Agoravox : « renchérir & se défendre » devient plus important que le débat lui même ...



  • Lesaudoniens.com odecrock 15 janvier 2007 22:45

    C’est fatiguant de voir que les commentaires dérivent vers d’autres sujets ou sont une remise en cause de la démarche. Chacun a sa conscience pour soi ... Le point EST : Ils sont EUROPEENS et leurs enfants ont droit à l’EDUCATION si leur parents le souhaitent. Certains parents ont déjà fait la démarche auprès de l’administration scolaire de la ville et ont été « refoulés » ... nous avons pu le vérifier avec Céline qui s’occupe à Saint-Ouen de cette classe d’intégration des enfants nons francophones.

    Par ailleurs le fait d’être qualifié de bobo de gauche me fait doucement sourire ... mais bon c’est également là aussi hors sujet ...



  • Lesaudoniens.com odecrock 15 janvier 2007 21:33

    La ville de saint-ouen s’ennorgueillit de l’apport de django reinhardt (Manouche) à l’ambiance des puces de Saint-Ouen (cf. festival Jazz Musette organisé cette année). Comme quoi il y a d’un côté les bons et de l’autre les mauvais ...



  • Lesaudoniens.com odecrock 15 janvier 2007 17:53

    Mon article est factuel, il n’est que la conséquence de l’entrée de ces pays dans l’union au 1 Janvier 2007. Quelle autre solution dans un Etat de droit que d’en tirer TOUTES les conséquences ?

    C’est vrai en outre que la Seine-Saint-Denis accueille plus des 2/3 des Roms de France et que cela pose un problème. Mais voir que dans une ville communiste qui prône la lutte contre la misère et l’exclusion on laisse ces gens dasn cette situation et les enfants sans école me révolte ; eux aussi trop souvent moralisateurs ne mettent pas leur paroles en adéquation avec leur actes ...

    Comme je l’ai indiqué, mais il n’est souvent pas de pire sourd qui ne veut entendre, ces enfants pourraient être scolarisés du temps de leur séjour sur la commune puisqu’il existe des places dans une classe d’initiation au Français spécialisée pour cela.

    Nous vivons en effet dans un monde étrange. L’Europe a été élargie mais beaucoup sur ce forum semblent tomber des nues en apprenant les conséquences pour les Rroms ...

    Il fallait certainement y penser avant mais la situation est ainsi ... et maintenant que faire de tout cela ?

    Je pense que la solution passe par l’éducation aussi précaire et minime soit-elle. Elle est la seule solution -à terme-, permettant de forger un avenir meilleur pour ces enfants et donc pour la société dans son ensemble.

    Cessez de considérer notre société comme une société de droits dans laquelles vous disposeriez de plus de droits que : votre voisin, l’étranger ou en l’occurrence ces Rroms parcequ’ils ne sont pas nés ici.

    Pensons aux devoirs que les élus ont à nous construire une société plus juste où par l’éducation l’on acquier les bases du « Vivre Ensemble » ; là ensuite vous pourrez éxiger d’eux pour leur enfants un devoir d’insertion sociale et au final constuire une société plus juste où ils ne seraient pas réduits à voler pour survivre.

    Il n’y a pas d’angélisme dans mes propos, chaque droit s’accompagne de devoirs mais en l’occurence ici le contrat n’est ici pas rempli par la ville pourtant Communiste de Saint-Ouen ...

    Si vous aviez été avec moi Samedi dernier, peut être auriez vous attendri votre regard ? En tout cas sans fierté déplacée et sans misérabilisme je souhaitais par cet article rappeler aux lecteurs :

    - Les conséquences de l’entrée de ces pays dans l’Union et dans ue certaine mesure l’inconstance de nos politiques dans la gestion de ces dossiers (On aurait peut-être y penser avant non ?)
    - Faire connaître également des conditions de vie que l’on croyait en France oubliée depuis les années 60 en banlieue parisienne (quelques citait les portuguais et c’est vrai qu’ils ont vécu ainsi ...)
    - Insister pour que ces enfants soient scolarisés, même si leur occupation de ce lieu est précaire et qu’ils peuvent en être chassés ... Les enfants apprennent vite et cela sera au moins cela d’acquis pour eux ... un peu plus d’humanité et de savoir. Je n’y vois que des bénéfices mais peut être suis-je pervers de penser ainsi ...

    Voilà en attendant vos autres contributions ...







Palmarès