• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lesdiguières

lesdiguières

Jeune retraité informaticien, je prends le temps maintenant « d’observer » notre civilisation et d’estimer statistiquement le temps qui lui reste « à vivre ». Je suis très optimiste, il est court ! Alors sans raison, j’écris de temps à autre une petite nouvelle de science fiction qui raccourcit l’espace-temps et me fait prendre du bon temps. Si vous avez du temps, alors retrouvez mes nouvelles sur ...
http://www.lesdiguieres.tk
... car la vérité est ICI, mais est-ce encore temps !

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 279 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • lesdiguières lesdiguières 10 février 2016 04:08

    L’envers du décor - ZIKA arrive

    http://www.atramenta.net/lire/zika/57101


  • lesdiguières lesdiguières 2 décembre 2015 23:45

    @philouie

    Hérésie ?

    « Le Père, le Fils et le Saint-Esprit ont été associés dans des passages du Nouveau Testament : « Allez donc et faites des disciples de toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » (Matthieu 28:19) et dans la bénédiction apostolique : « La grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint Esprit soient avec vous tous » (II Cor. 13.14) Ainsi, le Nouveau Testament a établi la base pour la doctrine de la Trinité[6]. »

    L’expression ne figure pas dans le Nouveau Testament ; mais les trois personnes y sont clairement nommées, y agissent et s’y manifestent, à la fois dans leur distinction et dans leur unité. Cependant le concept d’un Dieu en trois personnes n’est formulé qu’à la fin du IVe siècle[7].

    Les premières révélations de la Trinité

    La première révélation de la Trinité est une révélation implicite et privée, au seul profit de Marie. Elle se produit lors de l’Annonciation par la voix de l’ange Gabriel : « Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi l’enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu » (Lc 135). On a bien là le Père dans les cieux ; le Fils dans le sein de Marie ; et l’Esprit Saint descendant du ciel sur Marie pour la féconder.

    La deuxième révélation de la Trinité, également implicite mais pour la première fois publique, a lieu au Jourdain, lors du baptême du Christ : « Et le Saint Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis toute mon affection. » (Lc 322). Elle eut Jean-Baptiste, le précurseur, comme principal témoin. « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui. » (Jn 132).

    Source Wikipédia »Trinité"


  • lesdiguières lesdiguières 2 décembre 2015 21:33

    Sans vouloir offenser personne, je pense qu’il y a une contradiction extrême sur le fond entre La religion catholique et la religion islamique. Je m’explique. Admettons pour comprendre mon propos, que ces deux religions monothéistes soient fondées sur une réalité avérée.
    La catholique est née avec l’avènement du Christ, il y a 2000 ans. Or le Christ n’est pas un prophète, c’est le fils unique de Dieu enfanté par la venue du Saint-Esprit. D’où la notion de Trinité qui est fondamentale dans cette religion. L’archange Gabriel à fait l’annonce à Marie de sa future maternité.
    Jésus dit à ses apôtres qu’il est le fil de Dieu. Il n’est jamais question de prophète dans le nouveau testament en ce qui concerne Jésus.
    Pour l’islam, religion révélée plusieurs siècles plus tard, on note que Dieu ne peut avoir de fils, car Dieu est assez Grand et n’a besoin de personne etc etc. L’islam s’oppose catégoriquement (toutes sourates confondus (humour)) à la Trinité. L’islam donc ne reconnait pas Jésus comme le fils de Dieu mais comme un prophète parmi d’autres. Et bien entendu, il n’a pu être conçu par la venue du Saint-Esprit, de fait.
    Bon, pour ne parler que de ces points divergents (il y en a bien d’autres, mais ici ce sont les fondamentaux), comment le même envoyé de Dieu, l’archange Gabriel, a-t ’il en connaissance de cause, pu se contredire à ce point ?
    Ou l’archange s’est emmêlé les ailes, ou Dieu était distrait (euphémisme) ou Mahomet ce raconte des histoires (p’tain là je prends les risques d’une fatwa de derrière les fagots).
    Dans un premier temps il annonce à Marie qu’elle enfantera Christ le fils de Dieu et dans un second temps, ce même archange envoyé de Dieu, dit au prophète Mahomet, que Dieu est Unique et n’a pas de fils (bon je résume) et son corolaire, que la Sainte Trinité n’existe pas.
    La logique ici m’échappe. Comment Dieu peut-il créer une religion A et plus tard une religion B qui contredit la A ? Bien sûr nous restons dans l’hypothèse où un Archange fût envoyé par Dieu pour révéler pendant plus de 20 ans, cette religion à base de versets (environ 6200). Il ne faut pas oublier non plus que rien n’était écrit. Le prophète récita les versets appris par cœur (déjà un sacré exploit, n’est pas prophète qui veut), à ses disciples qui eux-mêmes les récitèrent à d’autres, jusqu’au jour (une centaine d’années après je crois) où quelqu’un décida de les noircir sur « papier ».
    Cela me rappelle, ce jeu que tous les gamins ont un jour ou l’autre expérimenté. Le premier, chochotte au creux de l’oreille de son voisin une phrase convenue. Le second fait de même à un troisième et ainsi de suite. La version que donne le dernier à la cantonade est immanquablement complètement déformée du sens de l’original. Bon, c’est une métaphore, mais quand même !
    Il y a donc un sacré problème, un même Dieu, Dieu le père chez les chrétiens et Allah chez les islamiques. Le même ange : l’archange Gabriel et deux religions antagonistes !
    Pour un esprit cartésien, c’est illogique voire tellement contradictoire qu’il y a un gros bug quelque part. C’est tout. Bien entendu, quantité de gens ont fait cette petite analyse, sans, bien entendu obtenir de réponse. Il n’y a pas de réponse, mais chacun à la sienne, bien entendu.
    Voilà pourquoi, j’ai posté la sourate 109

    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
    1. Dis : « Ô vous les infidèles !
    2. Je n’adore pas ce que vous adorez.
    3. Et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore.
    4. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
    5. Et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore.
    6. A vous votre religion, et à moi ma religion ».
    Merci pour les diverses traductions postées ici, mais on comprend quand même bien le sens dans cette traduction « basique ».
    On notera bien l’antagonisme des deux religions qui pourtant émanent du même Dieu et « soufflées » par le même ange !







Palmarès