• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Liana

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Liana 30 août 2008 14:04

    Eh bien, peut-être vous souvenez-vous de la riposte de la Grande Bretagne, un pays "convenable" s’il en est, qu’a déclenché l’occupation des îles Malouines par l’Argentine ?
    Quant à la Russie, nonobstant son comportement pacifique au moment de la disparition de l’URSS, à l’occasion duquel elle a été pillée par les "républiques-soeurs", reste un pays "à visées impérialistes, indigne de la confiance du monde libre". Edifiant.

    Que la Russie récupère ses territoires dont la Crimée (vous qui affirmez avoir lu Tolstoï n’allez pas contester que Sébastopole est une ville russe, n’est-ce pas ?) me paraît tout à fait légitime et souhaitable.
    Pour la Petite Russie (Malorossia - une personne aussi cultivée que vous n’est certainement pas sans savoir que c’est l’autre nom de l’Ukraine, - l’on verra plus tard )))


  • Liana 29 août 2008 19:12

    La Crimée a fait partie de la Russie depuis sa conquête à la fin du XVII siècle. Ce n’est qu’en 1957 que Khrouchtchev en a fait cadeau à l’Ukraine en l’y rattachant administrativement.

    "Territoire ukrainien" de très fraîche date donc et de légitimité plus que discutable.
    Je ne peux que vous recommander la lecture des "Récits de Sébastopole" de Léon Tolstoî.


  • Liana 27 août 2008 11:13

    "Vous confondez tout. Vous mélangez pour servir votre argumentation les Abkhazes et les non géorgiens pour arriver à 56 % Mais dans votre raisonnement cette région ne devrait pas devenir abkhaze puisqu’ils ne représentaient que 17 % des 54 % (soit moins d’un tirs) mais du nom des majoritaires de ces 54 %. Vous dites donc n’importe quoi."

    La majorité des habitants, qu’ils soient Russes éthniques ou Abkhazes éthniques, veulent l’indépendance, un point c’est tout, iutile d’ergoter.


    "Ensuite je ne parle de passeport russe pour ce qui concerne les deux ministres mais de russes venant de Russie. Ce qui est différent. De plus vous ne répondez pas au fait qu’il était interdit à cs deux républiques auto-proclamées d’avoir une défense militaire."

    Exact. Ces républiques ne sont pas (pas encore) reconnues, donc, tout leur est interdit. Au fond, la seule chose qu’on veut bien leur permettre c’est de s’écraser et se laisser massacrer, mais chose curieuse, visiblement, ils n’ont aucune envie de se conformer à cette injonction.


    "Par ailleurs que des ministres géorgiens aient une double nationalité (ce qui est déjà différent d’une nationalité étrangère comme les russes) est justement ce qui leur a été reproché. Donc si on le reproche au gouvernement géorgien on se doit le reprocher à l’ossète et non faire l’inverse c’est à dire ce que vous faites, justifier les errements des uns par les errements des autres."

    Ne seriez-vous pas un peu bouché, Monsieur ? Je vous réitère mon explication : l’on ne peut avoir de double nationalité en Ossétie ou en Abkhazie du fait que, comme on vient de leur dire, tout leur est inderdit, et notamment, le droit de délivrer les pièces d’identité. Les ministres Russes éthniques font partie de la population locale, que cela vous plaise ou non.


    "Enfin les 2 000 morts en Ossétie dont vous parlez ne sont que de la pure propagande (et à comparer aux 3 000 morts des années 90 géorgiens tués par es Abkhazes). En effet tous les organismes indépendants internationaux n’ont trouvé aucune traces de ces 2 000 morts. Dans la première attaque époque où les Russes annoncés une épuration, on a relevé 47 morts en Ossétie, très très loin des 1 500 morts qui ont permis de faire une belle propagande. Du reste si vous faites fonctionner votre logique il était annoncé par ces mêmes Russes : des dizaines de villages détruits en deux heures par les Géorgiens. La Géorgie possède 7 avions. Expliquez-moi comment en deux heures on arrive à détruire des dizaines de villages donc au moins 20 avec 7 avions. C’est de la pure pantalonnade, mais au lieu de réfléchir à ce que ces informations veulent dire, comparer, vous répétez ceux-ci car ils servent votre théorie."


    Là, vous êtes dans l’abjection pure et simple. Continuez de déblatérer si vous le voulez, mais sans moi. Votre malhonnêteté est répugnante.


  • Liana 27 août 2008 09:43

    Oh, mais j’ai bien lu la totalité de votre message, Monsieur.

    1. Vous semblez affirmer que 17% de population, abkhazes éthniques, ont chassé 250.000 personnes d’origine géorgienne soit 44’’% de population. Expliquez-moi comment ils y sont arrivés ? Il faudrait plutôt dire que parmi la population de l’Abkhazie, 44% voulaient rester rattachés à la Georgie et que 56%, donc la majorité, ne le voulait pas, comme ceci, le tableau que vous décrivez serait plus vraisemblable.

    2.C’est quoi ce délire ? La Russie n’a pas plus de raisons de déclarer l’indépendance de l’Ossetie du Nord que la France, celle de la Savoie, vu que jamais l’Ossétie du Nord n’a exprimé la moindre vélléité d’être séparée de la Russie.

    3. Pour ce qui concerne les ministres "de nationalité et d’origine russe", je vous ai déjà indiqué que 90% de population locale, qu’elle soit d’origine ossète ou autre, possédait les passeports russes. que voulez-vous, c’est la seule possibilité pour ces gens d’avoir un passeport. Qu’une personne ayant un passeport russe et se trouvant être d’origine russe devienne ministre de cetre république "séparatiste", ma foi, où est le problème ?
    Par ailleurs, il est de notoriété publique que les 3/4 de membres du gouvernement géorgien ont la double nationalité (en Russie, c’est interdit), mais curieusement, à cela vous ne trouvez rien à redire.

    4.
    Braillez contre la présence des Russes, si cela vious chante. Moi ce que je dis, c’est que tant que la situation en Georgie ne se normalise pas pour de bon, il est souhaitable que les Russes y restent pour assurer la défense des Ossètes et des Abkhazes que les Géorgiens massacrent allègrement, 2.000 morts dans une région qui en compte 70. !000 c’est déjà largement suffisant, me semble-t-il.





  • Liana 27 août 2008 05:19

    Vous semblez ne pas savoir que depuis sa conquête à la fin du XVII siècle. la Crimée avait toujours fait partie de la Russie, avant son rattachement administratif à l’Ukraine, décidé par Khrouchtchev à la fin des années 1950..







Palmarès