• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

libresprit

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • libresprit 9 avril 2008 06:32

    Si on examine les textes fondamentaus de l’islam, on ne peut que constater que la violence fait partie intégrante de la religion. Il n’y a qu’à ouvrir le coran pour constater que cette religion est la religion de la crainte de Dieu. Tout au long du coran, il n’est question que de châtiments à l’encontre des infidéles, non seulement dans l’au-delà mais bien ici bas : "Voila quel sera le chatiment de ceux qui combattent Dieu et son prophète : Vous les mettrez en croix et vous leur couperez main et pied alterné. Il y a une vingtaine de versets qui pronent la guerre, sainte.

    Si au départ mahomet était un prédicateur religieux tolérant avec les gens du Livre au point d’admettre qu’ils puissent se retrouver au paradis et soucieux de remplacer le culte des idoles en pratique à la Mecque par un monothéïsme inspiré par le Judaïsme, il s’est transformé peu après son arrivée à Médine en chef de bande belliqueux, sectaire et vindicatif. Les musulmans émigrés de la Meccque se trouvant réduits à demander la charité aux médinois, il a décidé de se procurer du butin en attaquant les caravanes de sa ville natale, justifiant son action par le fait qu’il avait été chassé lui et ses compagnons du territoire sacré. Il a multiplié les raids sur les mecquois, et ceci sans aucune provocation de leur part. Ce n’est qu’après la bataille de Badr que ceux_ci ont fini par réagir en attaquant Médine. Jusqu’à sa mort, il a mené une lutte incessante même après avoir reçu la soumission de la Mecque. Il n’y a qu’à lire la vie du prophète racontée par ses compagnons pour s’en rendre compte. Ils lui ont fait remarqué que son attitude à changé aprés son départ de la Mecque "Quant nous étions attaqués et humiliés à la Mecque, tu nous disais de ne pas réagir et maintenant à Médine tu nous dis de combattre. Si tu attaques c’est plus pour le butin que pour la religion.

    Dans un même, temps il s’emparait des plantations des Juifs de Médine, expulsant certaines tribus et allant jusqu’à faire décapiter les hommes prisonniers, réduisant leurs femmes et leurs enfants en esclavage. Le "beau modèle" n’acceptant aucune critique fera assassiner tous ceux, hommes ou femmes qui l’ont raillé verbalement ou par écrit.

    Enfin il a utilisé ses dons de prédicateur pour abuser de la naïveté des ses compagnons, pour aboutir dans un premier temps à se faire consacrer comme chef incontesté de la péninsule arabique.

    Tous ces faits nous ont été transmis par les compagnons même du prophète et mettre en doute leurs dires, c’est mettre en doute tous les fondements de l’islam.

    Cette religion se considére comme la meilleure (puisque la dernière ’sic’) toutes les autres coyances étant interdites, les religions du livre soumis à un statut humiliant (pacte d’Omar)n’étant que provisoirement. N’est-il pas écrit : "Vous combattrez les nations jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islam" C’est la soumission à Dieu et à son prophète sur terre et dans l’au-dela.

    En fait l’islam est aux religions ce que le nazisme est aux races. C’est la relifion supérieure qui doit dominer toutes les autres.







Palmarès