• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU

Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU

Né le 08 septembre 1943 à TROYES
Fils d’un Général de Division de l’Armée de Terre
Petit-fils de deux civils, officiers pendant la première et la seconde guerre mondiale, tous deux chevaliers de la Légion d’Honneur à titre militaire.
Entré dans l’Armée en 1961 par la petite porte. Sous officier en 1962, il devient , par voie de concours, sous-lieutenant de Réserve en Situation d’Activité en Juillet 1964(O.R.S.A.)
Passe le Concours d’entrée à l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie de MELUN(E.O.G.N.) Il en sort lieutenant d’active et vice major de promotion en 1971.
Bacc +7 en Droit (droit Privé,droit Commercial, Sciences Criminelles)
Il exerce avec succès plusieurs commandements en province et "tombe" dans le traquenard de VINCENNES le 28 Août 1982. Il commande à PARIS la plus importante unité spécialisée dans la Police Judiciaire de toute la Gendarmerie Nationale.
Cette triste affaire lui vaudra une inculpation pour "subornation de témoins" en 1983. L’Instruction durera 9 ans (16 pièces de procédure !! )....conduite par un juge d’instruction nommé Alain VERLEENE qui, s’estimant saisi "in personam" et non "in rem", n’entendra jamais PAUL BARRIL !! et n’inculpera Christian PROUTEAU que sur réquisitions expresses du Parquet en fin 1987 ...pour retomber ensuite dans une totale léthargie.
Entre temps BEAU a été "Placardisé" depuis 1983 à la DPSD ( ex Sécurité Militaire ) et va y rester jusqu’en 1988 , date à laquelle il demandera sa mise à la retraite proportionnelle, comme Lieutenant-Colonel après 26 ans de services. Il est donc retraité à 44 ans et sera ensuite D.R.H de plusieurs Entreprises pendant 16 ans.
Enfin jugé en juin 1991, BEAU est condamné ; tout comme Christian PROUTEAU à 15 mois de prison avec sursis (peine non amnistiée). Ce dernier, Préfet de son état, est à l’époque, en charge de la sécurité des J.O d’ALBERTVILLE. Un record du monde est alors battu puisque l’affaire vient en appel en 2 mois !!! La Cour refuse d’entendre les témoins de BEAU et rend sa décision sans autre débat que la réaudition de BEAU et PROUTEAU. " Christian PROUTEAU est relaxé au bénéfice du doute " et Jean-Michel BEAU voit sa peine abaissée à "12 mois de prison ( amnistiés ) et 6000 Francs d’amende". Il lui reste désormais un droit ...se taire ! Il n’en abusera pas !
Auteur de deux ouvrages épuisés :
- Les Saisies Incidentes (épuisé) opuscule qu’en général tout Officier de Police Judiciaire ( O.P.J.) possède dans sa sacoche !
- L’Honneur d’un Gendarme ( SAND) 1989 épuisé mais encore accessible d’occasion par des sites genre livres rares-book
- L’AFFAIRE DES IRLANDAIS DE VINCENNES 1982-2008 
paraît le 19 mars 2008 Chez FAYARD 

Tableau de bord

  • Premier article le 04/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 265 64
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Je viens dfe perdre un ami, certes récent, puisque nous ne nous connaissions que depuis six ans, Mais quel ami que cet homme si cultivé et si épris de justice.

     

    Partant d’un nième fait divers, relatif à l’affaire dite des Irlandais de VINCENNES, Il avait souhaité entrer d’abord complètement dans le sujet et entrepris de nombreuses recherches sur une histoire, vieille maintenant de près de trente ans, qu’une majorité dee français de moins de 50 ans connaît mal pour ne pas dire pas du tout..il a ensuite décidé d’appuyer mon combat dans l’affaire dite des écoutes téléphoniques de l’Elysée et pris la plume à de nombreuses reprises pour dénoncer le traitement inique qui m’a été réservé par une justice aux ordres.

    Quand le vent a finalement tourné et que la Cour de Cassation a fini par crucifier durement mes ennemis, en 2009, dans cette affaire des écoutes, qui n’était que le prolongement de celle de VINCENNES ...de 1982, il a partagé ma joie et m’a ensuite honoré de sa présence lorsque j’ai été fait Chevalier de la Légion d’Honneur.

    J’ai eu la chance de voyager avec lui dans cette Italie qu’il aimait tant. Je garde des souvenirs impérissables de ses leçons d’histoire romaine et d’histoire de l’art.

    Les Voxiens ont effectivement perdu un de leurs meilleurs auteurs. je m’associe à leur peine et à celle de toute sa famille.


  • En résumé la question est  : « avez-vous un casier judiciaire ? »
    L’histoire ne nous dit pas ce qui pourrait arriver à l’individu qui répondrait OUI à la question posée !!!


  • OUI !!! OUI ....on en a largement assez et nous voulons des engagements fermes et écrits des candidats pour FAIRE définitivement enterrer tout projet même rampant de fusion de la Gendarmerie avec la police. Nous n’avons rien à nous dire !!! Chacun chez soi et au diable ce syndicalisme ...policier si choyé par nos dirigeants.
    Nous sommes des soldats mais nous savons par expérience que nous ne pouvons pas compter sur nos hauts responsables qui sont ....comme leurs prédécesseurs des SOUMIS
    A quand la démission éclatante d’un de nos généraux en poste sur le thème pas d’accord sur le « rapprochement » police/Gendarmerie Quand on a 5 étoiles et la proximité de la retraite c’est un geste Pas cher !!! qui ragaillardirait nos troupes qui ne se sentent plus soutenues du tout et qui sombrent toujours plus profondément dans le désengagement se contentant hélas de leurs repos permissions congés et autres avantages si chèrement payés
    Il est vrai que la maison mère reste persuadée agir au mieux des intérêts de l’arme ....Donc en plus elle a bonne conscience !!! et est très auto-satisfaite
    Dans les médias on ne voit plus de chefs responsables dans les interviews ....mais des syndicalistes policiers qui ont désormais conquis le droit à l’expression sur des sujets qui reviennent aux hiérarques ....payés pour cela . Quant aux magistrats du Parquet qui tolèrent que les syndicalistes policiers s’expriment à leur place par exemple sur les affaires judiciaires en cours je trouve qu’ils ne méritent même plus le respect qui leur est dû par les enquêteurs dont ils sont théoriquement les patrons dans l’exercice de la police judiciaire. Le passage à L’Ecole Nationale de la Magistrature ne comporte même pas la moindre formation sur l’exercice de leurs responsabilités pourtant garantes de l’indépendance réelle de la magistrature qui nous le voyons tous les jours est bafouée sans que qui que ce soit ne s’en émeuve
    Je prône la séparation définitive du Parquet d’avec le siège L’interdiction de passage du siège au parquet et inversement. Le Parquet doit redevenir le simple pendant de la défense et même redescendre de ses perchoirs qui les font prendre pour des juges.
    Qui veut défendre ces idées et pousser les partis à trancher définitivement la confusion des genres ???? Alors au boulot !!!


  • Cher Paul Villach
    Bravo et merci pour votre reportage haut en couleurs
    Nos super télés ne nous ont offert que 5 secondes de ces cérémonies
    Je ne partage pas votre vision des choses ni même vos inquiétudes et selon moi vous avez omis de vous attacher au personnage même d’OTTO dont la carrière politique, comme élu européen de l’allemagne, a été exemplaire.
    Reste à rapatrier la dépouille du père, à la Kaisergruft, pour qu’il rejoigne sa mère ZITA et à suivre les travaux entrepris à Rome pour sa béatification.
    Meilleures amitiés


  • Oui ! lescontre-poisons sont ici bien utiles

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Justice






Palmarès