• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

LILI

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • LILI 2 février 2009 00:39

     Bonjour aux agoraphiles,

    Je souhaitais apporter mon modeste témoignage, loin des agitations, des slogans, des appels à manifester sa mauvaise humeur.
    Je suis infirmière depuis plus de 20 ans , pour autant je n’ai pas la science infuse. Je connais aussi l’hôpital pour en être un "usager" chronique depuis de nombreuses années. Je suis donc des deux côtés de la barrière. Ma solidarité envers les infirmières et leurs revendications est entière et sincère. L’article et le témoignage disent presque tout. C’est bien de parler de cette profession en d’autres termes que les infirmières sont gentilles... Gentilles mais fatiguées. D’abord car ce métier est usant physiquement et mentalement. Vous avez rarement affaire à un décés si vous êtes postiert ou instituteur, vous n’avez pas forcément à soulever des patients à longueur de journée si vous êtes permanent d’un syndicat. Je cite des exemples au hasard bien sûr.
    Infirmière ce n’est pas un boulot, un job, c’est un métier qui demande à être reconnu à sa juste valeur.
    Ne serait-ce que pour encourager des "vocations". Nous manquons d’infirmières dans nos hôpitaux pas seulement parce qu’on supprime des postes ou qu’on ne remplace pas mais parce qu’il y a peu d’amateurs.
    Alors là je suis d’accord pour manifester ... mon enthousiasme pour ce métier et donner le goût d’un métier passionnant. J’essaie de le faire modestement. 
    L’hôpital est il malade ? Trop vaste cette question. Peut être. Demandons à ceux qui y travaillent ce qu’ils en
     pensent. Les syndicats sont ils les mieux placés pour en parler. Sont ils représentatifs de tout le personnel ?
    A l’hôpital on ne discute pas du service minimum en cas de grève... faut assurer la continuité. 
    Parler des hôpitaux sans parler de la Sécurité Sociale est ce possible ?
    Je propose déjà de supprimer l’appellation "Assurance Maladie" et de la nommer "Assurance Santé". 

    Paroles....paroles....paroles. Non, demandez combien de patients remplissent les questionnaires de sortie à la fin de leur séjour hospitalier ? demandez comment ces questionnaires sont traités (ou maltraités ?) ? 
    Nous avons aussi un petit peu de responsabilité dans le fait que les hôpitaux sont malades. Soyons citoyens même là. Là aussi. 

    Bonne santé à tous et toutes.
    LILI13

     







Palmarès